The Guilde


PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mar 16 Nov - 16:07

Rache, Ahriman, et leur compagnon journaliste se matérialisèrent sur un piton rocheux, dans la partie est de Lasham, la plus élevée et la moins hostile à ce que l'on disait. D'où ils étaient, les trois compagnons pouvaient voir une grande partie de la forêt maudite, qui s'étendait à perte de vue, sombre mais magnifique. Rache n'aimait pas le qualificatif maudit, dont la crainte avait été alimentée par des racontars de ménagères de moins de 50 ans. N'importe quel imbécile ayant un tant soit peu étudié la magie aurait su que les malédictions sont des sortilèges qui nécessitent une énergie incommensurable, pour être permanent et recouvrir une surface aussi grande que la forêt. Le pouvoir de deux dieux n'auraient probablement pas suffit. La forêt ne pouvait donc pas logiquement être maudite, tout au plus habitée par des créatures plus malfaisante qu'ailleurs.
Le jeune homme, rompit ses réflexions, déposa Ahriman sur le sol, le laissa seul avec Oghar, et se dirigea vers une crète ou il s'assit en tailleur. Il commença alors les dix rites qui allaient lui permettre d'utiliser les pouvoir divins, et se mit à chanter une longue litanie en honneur aux dieux. Le sens du chant avait été perdu en même temps que la langue, morte en même temps que le premier peuple adorateur des dieux. Mais Rache avait, grâce au dieu du savoir, réussi à en connaître les principes essentiels. Le chant était en fait un très long poème, très triste, narrant les histoires de dieux dans leur intégralité. D'ou sa longueur.
L'apprenti guerrier monastique chanta près d'une heure, le son, très doux, l'enveloppait de son aura réconfortante, car cette litanie était plus qu'un chant, c'était une véritable formule magique renforçant les liens entre les hommes et les dieux. Oghar, curieux, mais professionnel, observait à une distance respectueuse tout en prenant des notes. Emu, il avait les yeux humides, même s'il en comprenait pas le chant, mais la puissance des sons le touchait au fond de son être. De plus Rache, qui l'ignorait, avait une magnifique voix grave, avec des intonations tristes et dures dans la voix, qui s'adaptait merveilleusement bien à la complainte.
Rache s'arrêta enfin. Il était épuisé, mais rasséréné, se sentant plus fort, plus complet. L'apprenti guerrier monastique commença sans un mot la descente, suivit de près par le journaliste, qui ne raterait en rien au monde le reportage de sa vie. Rache pénétra dans la forêt, il tira une carte de son sac, un peu vieilli et non mise à jour, elle représentait Lasham 10 ans auparavant. Il se concentra, afin d'invoquer le pouvoir du dieu du savoir, Gakushiki. Il n'avait pas le droit à l'erreur. Gakushiki, comme tous dieu majeur était susceptible, mais plus particulièrement dans le cadre de cette compétence, il fallait être aussi précis que polis, et respecter un cérémonial précis.
Une porte de bois, simple, se matérialisa devant les deux compagnons. Le guildien, l'ouvrit sans hésitation. Une voix d'une froideur à éteindre un volcan se fit entendre.

« Le moine Khyneson peut entrer. Le sieur Mac Owanski est tenu de rester en dehors de ma demeure. »

Rache marcha sans s'arrêter, laissant son compagnon là ou il se trouvait. Le rituel était strict. Rache était seul. Il entendit la porte se fermer derrière lui, longeant un couloir qui semblait sans fin. Au bout de ce qui sembla deux heures à Rache, une porte apparut à l'horizon. Du même acabit que la première, elle s'ouvrit sans la sollicitation du guildien, dévoilant une salle dont on ne savait que penser tellement elle était absurde. Elle paraissait à la fois grande et petite, couverte de livre, mais vide. Froide et chaude. Rache pensa que même le propriétaire des lieux ne devait pas vraiment connaître la vérité. Le guildien s'arrêta en un endroit précis de la salle. La voix retentit à nouveau.

« - cela fait longtemps que je ne vous avais pas vu M. Khyneson. Quelle est votre question?
-je voudrais, ô divin, retrouver celle qui fait l'objet de ma quête, la sorcière des marécages Morwenn, fille de Satan, dissimulée dans cet endroit trop vaste pour que puisse la retrouver par mes moyens limités d'humains.
-Tu sais bien parler guildien. Je vais donc t'aider. Apprend à reconnaître les eaux et tu la trouveras, enfouie dans la plus sombre, entourée des filles de Grishfanelle. »
Sur ses mots quelques peu mystérieux, la salle disparut. Rache venait d'utiliser la question divine pour retrouver Morwenn. Il se sentait lynché. Il déplia de nouveau sa carte et repéra trois points d'eaux plus sombres. Des marécages. L'un d'eux paraissait particulièrement étendu, son centre devait être plus profond et plus vaseux. La sorcière y était probablement enfoui. Du moins, c'était ce que pensais le guildien, qui était contraint d'interpréter les paroles énigmatiques du dieu.
Il vit soudain le regard d'Oghar, les yeux grand écarquillé, son apparence avait changée. Il semblait plus fatigué, plus sale.

-Qu'y a-t-il? S'enquit le guildien.
-Tu as disparu TROIS JOURS! Je t'ai attendu parce que je savais que tu repasserais par ici à un moment ou à un autre. Mais pas que tu te matérialiserais trois jours après, à l'endroit même ou tu as disparu. Qu'est ce que tu as fait?

Rache savait que le temps divin se passait différemment. Il préféra masquer sa surprise sous un masque d'indifférence.

-Oui. Le temps divin passe plus lentement. Et pour ce que j'ai fais, j'ai posé une question.
-POSE UNE QUESTION?! Trois jours pour poser une question?

Le journaliste paraissait particulièrement remonté. Rache remarqua alors qu'il avait fait un campement à quelques mètres de là, sur une pente. Le camps était stratégiquement situé, facile à défendre, et difficile à atteindre. De plus le guildien remarqua une lance posée sur un arbre. L'arme était magnifique, aucunement l'arme d'un petit journaliste. Il y avait anguille sous roche, et rache décida, non pas de se méfier de son compagnon, normalement jovial, mais de rester prudent, paré à toute éventualité.

-Tu sais que pendant ce temps j'ai trouvé des sorcières des marécages... en pleine forêt! Sans toi! C'est toi le guerrier. J'ai du en tuer une pour me protéger et rester terré 6 heures dans un trou plein de crapaud pour échapper au reste de la bande! Continua Oghar.
-la bande?
-Oui! La bande! Une vingtaine de sorcière puante, maléfiques et cruelles!
-Et bien je suis désolé. Je ne savais pas que nous serions confronté à une bande de sorcière. Mon ordre de mission était formel: Juste morwenn a éliminer. Va te reposer, je vais faire le guet cette nuit, ca me détendra.

Oghar, devant la tranquillité apparente de Rache, lâcha prise et partit au camp, suivi du guildien qui méditait sur ce qu'il venait d'apprendre. Il grimpa dans un arbre, et sortit un livre ou était traité le sujet des sorcières des marécages. Dans son arbre il se sentait en sécurité. Scrutant la pénombre qui se formait au fur et à mesure que le soleil disparaissait à l'horizon, il étudia le sujet des sorcières au clair de lune. D'après ce qu'il apprenait c'était des adversaires redoutables, particulièrement Morwenn. Et le jeune homme n'était pas équipé en conséquence. Il remarqua enfin qu'il ne savait pas du tout ou se trouvait le bébé démoniaque, Ahriman, ancien compagnon d'aventure de son père. Il avait visiblement disparu au moment de la prière. L'apprenti guerrier monastique se sentait coupable d'avoir abandonné un bébé, tout démoniaque qu'il soit.
Rache réfléchit, et préféra ne pas aller à sa recherche. La petite créature était assez puissante pour se débrouiller seule, et elle était très capable de retrouver son nouveau maitre dans une des plus grande forêt qui soit. Du moins il l'espérait.
Sous le couvert des arbres il faisait nuit noire. Le guildien préfèra fermer et ranger son livre qu'il ne pouvait plus lire et se concentrer sr les flux magiques de la forêt, tentant de repérer une éventuelle présence hostile. Il fut frappé de stupeur en sentant le flot de magie qui se dégageait de la forêt toute entière. Il y avait une réserve de magie supérieure à celle de trois dieux... largement assez pour qu'une malédiction ait pu être lancée. Rache puisa dans la réserve magique, et fut immédiatement revigoré des efforts qu'il avait du fournir.
Il rompit le lien, et distingua dans la pénombre des dizaines d'yeux brillant... Rache mit sa main sur le pommeau de son sabre, prêt à toute éventualité. Quand soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Sam 20 Nov - 19:59

Après avoir regardé quelques guildiens massacrer un groupe de bandit, je décida de regarder un peu l'avancement de la quête qui consistait à vaincre Morwene. Rache semblait déterminé à réussir et cette mission et sentait que quelque chose n'allait pas. Je le vis tourner la tête et apercevoir la femme d'apparence sauvageonne qui le regardait depuis quelques minutes déjà. C'était surement l'une des sœurs de Morwene et d'ailleurs, elle s'apprêtait à porter à ses lèvres un cor pour appeler ses sœurs.

Lance le dés vitesse pour savoir si tu parviens à l'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Dim 21 Nov - 13:07

oups! je l'avais pas vu venir celle là! il va vraiment falloir que je m'achète un sort pour devenir nyctalope!

BANZAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Dim 21 Nov - 13:07

Le membre 'Rache Khyneson' a effectué l'action suivante : Lancé du destin

'Vitesse' : 13
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Lun 22 Nov - 9:55

Une note macabre s'éleva dans les airs. Arrivé trop tard, tu regarde d'autres femmes dépenaillés surgir de nul part. Elles sont maintenant une vingtaine autour de toi et tu dois te défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Lun 29 Nov - 19:48

Rache sauta immédiatement de son arbre, il n'avait rien vu venir. Il dégaina lentement le sabre de son fourreau, attentif à ne pas énerver immédiatement les sorcières des marécages, qui le menacaient de leurs doigt osseux et crochu. Rache, le sabre au clair se mit en garde... et les sorcières attaquèrent.
Stratégiques, elles avaient formés un cercle autour du guildien, l'attaquant de toute part à la fois, et avec une cohésion parfaite. Visiblement ces sorcières là étaient entrainées. Rache avait toujours cru que les sorcières étaient des êtres solitaires, incapable de prêter main forte à leur congénère. Apparemment le retour de morwenn avait changé l'ordre des choses. Rache trancha le cou tendre et noueux de la première sorcière, son sang noir jaillit de son buste, en partie absorbé par le sabre buveur de sang. Celui brilla plus intensément, mais prit une couleur plus foncée, plus maléfique. Visiblement le sang des sorcières n'avaient pas qu'une bonne influence sur lui.
Rache esquiva difficilement les coups simultané de crochets des sorcières. Dans leurs robes sales elle se mouvaient étrangement, leur grande rapidité trahissait une puissance physique paradoxale par rapport à la maigreur cadavérique de leurs corps noueux. Rache trancha une rangée de main, d'un revers laborieux, et dégaina son kentubou. Avec deux lames il allait pouvoir endiguer les assauts des sorcières, trop professionnels à son goût.
Virevoltant, il faisait siffler ses lames autour de lui, empêchant tout crochet de l'atteindre. Rapidement deux conclusions s'offrirent à lui: d'abord les sorcières ne pouvaient plus le toucher... mais lui non plus. Les sorcières évitaient chacun de ses coups, et depuis qu'il avait dégainé le kentubou, au lieu de faire plus de dégât, il en avait fait moins. Rache changea de tactique.
Il rengaina ses armes...
l'effet fut immédiat, les sorcières, bien que surprise par ce geste qui pouvaient être pris pour de la soumission, chargèrent. Rache aussi. L'apprenti guerrier monastique bondit sur la première sorcière qui l'atteint, lui saisit le cou en plein vol, et utilisant la vitesse de son adversaire, lui brisa la nuque. La sorcière chuta, les autres s'arrêtèrent. Grossière erreur. Rache dégaina son sabre de sang et administra 5 coups à grande vitesse, 5 sorcières s'écroulèrent. Rapidement les 13 survivantes tentèrent de l'encercler de nouveau, mais il était trop tard. La lame de sang siffla, trois nouvelles têtes roulèrent au sol. Le guildien fit pulser la magie des mystères entre ses doigts, la sorcière touchée par le rayon divin se métamorphosa en une plante carnivore... de quelques centimètres de haut, qui fut rapidement écrasée par ses congénères.
Les sorcières parvinrent de nouveau à l'entourer, Rache parvint à transpercer une sorcière en plein coeur, et trancher en deux une autre, avant qu'une sorcière plus intelligente et rapide que les autre parvienne à lui administrer un coup. Son crochet osseux se planta dans l'épaule du jeune homme qui fut entrainé à terre. Rache cria sous l'effet de la douleur, tenta de se dégager, mais déjà les sorcières étaient sur lui. Il invoqua les lames divines de tsurugi par réflexe, réflexe qui lui sauva la vie.
Les lames se matérialisèrent entre l'apprenti guerrier monastiques et ses 9 adversaires, aussitôt, elles tranchèrent les sorcières qui se trouvaient à leur portée.
C'est à dire toute.
Une à une les femmes maléfiques s'effondrèrent, lacérées par les 10 lames de tsurugi. Seul une parvint à se dégager de l'emprise meurtrière des armes divines. Haletante, tenant de sa man valide le moignon de son bras droit, la sorcière qui avait blessé rache fixait sa victime, qui s'était rapidement relevé. Avec un air de défi elle se métamorphosa en une créature démoniaque tellement horrible et repoussante que rache sentit son estomac se soulever. Il détourna un instant le regard, pressé par une furieuse envie de fuir, mais, dans un ultime sursaut de volonté, il regarda la créature, et sussurra:

« vengeanza »

le mot, prononcé doucement, se diffusa en onde jusqu'au monstre... qui redevint sorcière au moment même ou elle le toucha. Elle tentait de combler de sa amain valide une blessure similaire à celle qu'elle avait causé à l'apprenti guerrier monastique... mais 10 fois plus importante. Tel était le pouvoir de Setsujoku, déesse de la vengeance.
La dernière sorcière du bataillon s'écroula sans un mot, les yeux fixé sur celui qui avait su la vaincre.
Le jeune homme invoqua rapidement Nikkeshouri, et sans un mot lui désigna les cadavres. Le dieu de la victoire brandit sa torche, et les brula tous avant de disparaître.
Rache avait triomphé.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mer 1 Déc - 14:19

Rache retourna au campement, et réveilla Oghar pour lui faire part de la situation. Le journaliste se maudit de ne pas avoir pu observer ce combat épique. Il administra à Rache une petite potion qui eut pour effet de guérir immédiatement sa plaie. Le guildien soupira d'aise: la blessure occasionnée par le crochet était relativement douloureuse et marquait déjà des marques d'infections. Le fait de ne pas avoir à s'en préoccuper était un soucis de taille en moins. Le journaliste saisit sa lance et décida de prendre la relève de la garde.
Rache s'allongea sur le matelas en toile de jute grossièrement conçu par son compagnon Hyllien. Visiblement le reporter avait plus d'un tour dans son sac, et cet aspect dissimulé de sa personnalité gênait le jeune homme qui ne savait que penser du personnage. Il faisait un compagnon certe agréable mais mystérieux, et rache ne savait pas si il devait le considérer comme un ami ou le présumer son ennemi. Après tout il était armé d'une lance de guerrier important, savait choisir un lieu de camps à la perfection ainsi que l'aménager, pouvait également soigner des plaies avec des potions et repousser pendant trois jours les assauts de sorcières dégénérées dont Rache avait eu du mal à venir à bout.
Cette dernière pensée mit le doigt sur les faiblesses de rache. En duel il était imbattable, mais contre plusieurs adversaires, il ne pouvait pas combattre au mieux de sa forme. Sur ces pensées Rache s'endormit.

Le guildien fut réveillé quelques heures plus tard par la poigne ferme d'Oghat qui le secouait sans ménagement.

-Guildien! Guildien! Debout! Il y a du nouveau.

Rache remit ses vêtements en place, vérifia que son sabre était bien dans son fourreau, et suivit au pas de course le journaliste qui dégaina un appareil photo... Ils parvinrent au millieu d'une clairière ou se tenait Ahriman, bébé démoniaque entouré des cadavres de 5 sorcières des marécages, ainsi que d'un malheureux loup garou qui était surement passé par là, attiré par l'odeur du sang, et avait été pris dans la tourmente.
L'enfant tendit ses bras potelés vers rache en criant

-Ababbu ba bubba!

Rache reconnu vaguement des intonations démoniaques. Il chercha dans sa mémoire la langue démoniaque et traduisit les paroles de l'enfant. Il fut soudain heureux d'avoir du apprendre la quinzaine de langues imposées pendant son apprentissage de guerrier monastique.

-qu'est-ce qu'il y a? Dit-il laborieusement à Ahriman en langage démoniaque.
-J'ai trouvé le repaire de la sorcière! Il se trouve quelquepart plus au s... dis moi, comment connais tu mon langage?
-je l'ai appris quand j'étais enfant, alors?
-Et bien le repère est à quelques miles au sud. Mais c'est un véritable coupe gorge, il y a un grand nombre de créatures en tout genre qui se mettent au service de la sorcière... je crois qu'elle utilise un sort pour apparaître irrésistible afin d'avoir un maximum d'allié. J'ai failli être pris d'ailleurs...

Rache digéra difficilement les nouvelles. La quête allait être plus rude que prévue, il allait devoir ruser pour vaincre Morwenn tout en évitant de tuer trop de créatures innocentes sous l'emprise d'un sortilège d'attraction. Mais le fait que le bébé, tout démoniaque soit-il, ait pu sortir du guêpier que constituait le marécage de la sorcière, et surtout le fait qu'il puisse le trouver restait un mystère. Il fit part de ses méditation à son compagnon démoniaque:

-je ne sais pas comment je l'ai trouvé, répondit l'enfant, alors que tu faisais tes prières j'ai été attiré vers un endroit de la forêt. Mais quand je suis arrivé au marécage, après une journée entière de marche, j'ai découvert qu'il s'agissait du repère de la sorcière que tu recherche; j'ai du me battre un peu pour en sortir, et le temps de te retrouver cela m'a pris 3 jours à peu près.

Le guildien accepta l'explication. Si elle était nébuleuse, elle semblait logique, et les démons ne pouvaient pas mentir selon leur code d'honneur. Il tendit le bras vers ahriman, qui accepta volontiers son invitation, et s'installa sur son épaule (qu'il trouvait moins confortable que celle d'esken) avant de s'endormir du sommeil du juste.
Rache s'interrogea. Il se demandait bien quelle technique adopter. C'est ce moment peu propice que choisirent les 5 sorcières pour se relever, passablement en colère. Oghar se mit aussitôt en position défensive avec sa lance. Rache dégaina son sabre et s'apprêta à faire front aux femmes maléfique. Mais elle ne passèrent pas immédiatement à l'attaque. La plus grande d'entre elles, qui semblait avoir une certaine autorité sur le petit contingent interrogea Rache:

-Qui êtes vous pour oser nous défier, humain? Dit-elle de sa voix stridente.
-je m'appelle Rache, Rache Khyneson, fils d'esken, apprenti guerrier monastique sous la tutelle du dieu Nikkeshouri, protecteur de la victoire, actuellement en mission pour la sacro-sainte Guilde du légendaire Master, répondit rache, espérant que cette énumération de titre impressionnerait d'une manière ou d'une autre la grande sorcière dans sa robe crasseuse. Ce qui ne fonctionna évidemment pas.
-et bien, rache, sache que tu ne sortiras jamais vivant de cette forêt, acr en nous défiant et en tuant nos soeur tu as défié notre maitresse. Pour cela je te maudit! Toi et ta fam...

la sorcière n'eut pas le temps de finir, le sabre de sang venait de lui trancher proprement le cou. La tête de la sorcière roula dans l'herbe et les feuilles mortes de la clairière. Les autres se mirent toute à hurler avec une telle puissance et une telle haine que Rache et Oghar furent repoussés par une onde de choc sonore particulièrement puissante. Les feuilles mortes s'envolèrent toutes, et les herbes s'aplatirent en cercle autour des quatre sorcières. Rache se releva abasourdi: il n'avais jamais vu une telle maitrise de la magie du son. Ahriman sauta de l'épaule de Rache, et fouilla dans le sac sans fond que le guildien avait eu la bonne idée d'accrocher à ses vêtements pour ne jamais l'oublier ni le perdre.
Il en sortit une hache, que Rache avait remarqué dans l'armoire pour ses motifs démoniaques terrifiant, et se métamorphosa en démon de feu et d'ombre. Il projeta une boule de feu noir sur les sorcières qui se consumèrent et se turent à jamais. Le bébé démon lâcha la hache et la rangea dans le sac sans fond. Il semblait paniqué.

-Leur cri va attirer le Datanork! Il faut fuir!...

Rache vit en effet se profiler à l'horizon une nuée innombrable d'oiseaux, qu'il ne pouvait pas encore identifier, mais qui semblaient potentiellement de mauvaise augure. Le jeune homme ramassa ahriman, et l'installa sur son épaule tout en rengainant son sabre. Il se mit alors à courir, suivi de oghar, sautant à travers les bois pour éviter les obstacles. De nouveau rache se rendit compte des capacités incroyables dont faisait preuve le journaliste, car, bien que plus âgé, il montrait la même forme physique que rache qui pourtant avait suivi un entrainement intensif quotidien depuis ses 4 ans.
Il débouchèrent enfin sur leur lieu de camp. Les compagnons marquèrent une courte pause afin de permettre à Oghar de ramasser toutes ses affaires, ce qui prit à peine deux minutes, le journaliste ayant pris ses précautions son sac était déjà prêt, paré à toute éventualité. Un hurlement strident au dessus de la voute des arbres fit frémir la forêt toute entière. Rache, Oghar et Ahriman se figèrent, et attendirent dans un silence que rien ne vint troubler.
Les bruits habituels de la forêt avaient cessé, comme si toute les créatures vivantes, arbres compris, se terraient à l'approche de la créature maléfique qui les survolait. Après avoir vérifié qu'il n'y avait pas de risque, les deux hommes se remirent à courir, en se faisant, toutefois, le plus discret possible.
Au dessus des cimes, le Datanork perçut l'aura de deux hommes rompu aux arts du combat.
La traque commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mer 8 Déc - 15:55

Rache parvint sur un large plateaux rocheux, un terrain solide, dégagé, sur les hauteurs de la forêt... et surtout un terrain à découvert. Rache s'arrêta de courir brutalement. Il jeta son paquetage dans une infractuosité ou il serait à l'abri, et dégaina le sabre de sang. L'arme était toujours ruisselantes du sang corrompu des sorcières et dégageait un aura maléfique; mais pour rache il n'était pas question de la dégager... pas maintenant.
Il se mit à genoux et pria. Tout autour de lui était calme, silencieux. Mais Rache ne ressentait plus ce vide sonore comme une agression, comme l'expression de la peur, mais plutôt comme une libération, un apaisement général. Ce apaisement convenait parfaitement à sa prière. Il se sentait en phase avec le monde détendu.
Une vibration du sol l'avertit que la bête venait d'atterrir, il ne la fixa pas, ne chercha même pas son ombre du regard, il continua à attendre. La bête était impatiente, sûre, d'elle, c'était sa faiblesse, indéniablement. Le jeune guildien posa la pointe de son sabre sur le sol pour se donner une constance; appuyé sur le pommeau il percevait le moindre changement tellurique qui influait sur la pointe du sabre. La créature était de plus en plus proche.
Soudain l'apprenti guerrier monastique sentit son souffle, puissant, chaud, sauvage, et curieux à la fois. Sinon il aurait déjà tué rache. Cela démontrait une certaine intelligence. Pourquoi pas? Une deuxième expiration frappa rache dans la nuque. Parfait.
Il se détendit d'un coup, comme un ressort enfermé dans une boite, et dans un bel ensemble, trancha le cou de la bête d'un puissant revers du tranchant de sa lame. Mais l'attaque n'eut pas l'effet escompté. Il se retrouva entouré de millions d'oiseaux minuscule... la bête n'était plus là... mais ou était elle passée, rache était pourtant convaincu de l'avoir senti. Le souffle qu'il avait percu ne pouvait pas provenir des ailes de ces innombrables petites créatures volantes.
Rache observa alors un étrange phénomène. Tous les oiseaux se regroupèrent à quelques mètres de l'apprenti guerrier monastique, et fusionnèrent, pour devenir un être tenant à la fois du dragon, de l'humain et du troll, mélange peu orthodoxe, mais potentiellement terrifiant, et affreusement puissant.
L'apprenti guerrier monastique n'en revenait pas. Le Datanork n'était pas une créature, mais des milliers de créatures dotées d'une conscience et d'une intelligence commune, capable de réunir leur force en un seul corps. La technique était impressionnante pour des êtres aussi primitif. Même de grands magiciens elfes auraient du mal à finaliser une telle prouesse magique. Il avait du falloir des déchainements incroyables d'énergie démoniaque, ou d'une autre origine pour parvenir à créer une telle créature.
Rache supposait que cette énergie était démoniaque, car sinon comment expliquer qu'il ait prêté allégeance à une sorcière, qui plus est morwenn, l'une des plus terrible, et fille de satan. Pourtant les oiseaux que Rache avaient vu n'avait rien de démoniaque, ils étaient plutôt commun, dotés de couleurs vive; les caractères démoniaques habituels manquaient, et c'était contrariant.
Le jeune homme se remit en garde, mais cette fois fit face au monstre qui le regardait d'un oeil amusé:

-tu es amusant humain! Dit le monstre d'une voix grave et rigolarde...

Rache sursauta. Il s'attendait à un rugissement assourdissant, à la limite à un gloussement bestial, mais pas à ce que le monstre sache parler, surtout avec une voix plutôt agréable à écouter, loin des borborygme trollique, des grognements des dragons, ou des voix rocailleuses ou sifflantes des démons.

-Vo.. v-vous parlez? Bafouilla le guildien
-évidemment que je parle, répondit la créature d'un air consterné, Bougre de tête de mule d'humain coincé! Je ne suis pas le bars droit de morwenn parce que je suis beau à regarder...

Évidemment, vu comme ca, rache ne pouvait rien répondre. Dans sa tête s'enchainaient une longue suite de constatations. Mais une s'imposa plus que les autres: comment vaincre un adversaire plus fort, plus résistnt, et doté d'intelligence. Face à un simple troll rache n'aurait pas hésité, il aurait foncé, les troll sont tellement bête, mais là... le jeune homme se frotta les yeux, tentant de réunir ses esprits.

-Bon, morwenn vous a envoyé pour me tuer, c'est bien ca? Demanda le guildien.
-et bien oui... enfin pas morwenn, mais je suis censé venger la mort de chaque sorcière, alors vu qu'elles m'ont appelé avec le sifflet je devais venir... c'est étrange mais tu semble soulagé petit homme?
-oui, vois tu, tu n'est pas du tout ce que je pensais que tu étais, alors je m'apprêtais à entendre une nouvelle du genre: je viens faire un tarot avec toi, je m'ennuie, et j'ai apporté le thé et les scones, vous voyez?
-et bien... en substance oui... bon, si tu te laisse faire, je te tuerais sans douleur... ca te va, humain?
-non.
-non?
-non, pas trop. Je ne suis pas vraiment d'humeur à mourir aujourd'hui.. reviens demain si tu veux. On pourra voir si la situation a évolué.
-Tu essaye de m'enguirlander, humain. Bon, commençons, j'ai encore tes deux compagnons à retrouver et à grignoter.
-ca me va!

Et le guildien chargea, sabre au clair. Dans sa lame le sang des sorcières s'agitait de plus en plus. Es créatures étaient terriblement malfaisante. Il fusionna son esprit avec le sabre, et libéra le sang des sorcières. Sa lame fut soudain entouré d'une dizaine de roses noires. Rache ne connaissait pas leur utilité mais ne doutait pas qu'il parviendrait bientôt à le découvrir.
Le Datanork s'accroupit, attendant que rache arrive à sa hauteur, et s'envola. Mais cette fois il ne se désagrégea pas comme avant, il resta entier, mais doté d'ailes d'aigle géante; encore un avantage que Rache n'avait pas. Le Datanork attaqua à son tour, montant haut dans le ciel, il piqua sur Rache. Le jeune homme évita de justesse la masse du monstre, il s'écrasa sur le sol dans une grande envolée de moineau piaillant. La créature se reconstitua quelques mètres plus loin et attendit. Rache compris que la créature se battait selon les règles de la guerre: chacun son tour attaquait, si l'attaqué ne parvenait pas à parer ou à éviter, tant pis pour lui.
Le guildien invoqua l'œil divin, la technique de Nikkeshouri qui lui permettrait de repérer le point faible de son adversaire. Le résultat fut sans appel: le Datanork se mit à briller de milles feux, entièrement doré il éblouissait Rache. Le jeune homme coupa le pouvoir. C'était évident, le point faible de son adversaire était son corps tout entier, le jeune homme allait devoir tuer les moineaux un par un.
Il chargea de nouveau, et libéra une des roses noires qui lévitaient autour de son sabre. La fleur partit comme une fusée vers le Datanork, qui tenta de l'éviter, sans succès. La fleur explosa à son contact. La créature s'égailla une nuée d'oiseaux et Rache attaqua. Il trancha chaque moineaux qui était à sa portée. Le Datanork se dématérialisa quelques mètres plus loin, passablement énervé. Il était à peine éraflé sur son flan. Rache compris qu'il allait devoir tuer des milliers de moineaux avant de pouvoir blesser sérieusement le monstre. Et d'ici là il serait mort. L'apprenti guerrier monastique allait devoir changer de technique, et vite.
Le bras droit de morwenn chargea en courant. Il était doué d'une impressionnante rapidité pour sa taille, et Rache n'évita que par chance la charge monstrueuse. Mais le jeune homme était toujours à portée du monstre, celui-ci abattit son bras épais comme un tronc sur son adversaire. L'apprenti guerrier monastique libéra une seconde fleur pour faire exploser le bars de la créature avant qu'il ne le touche. le monstre s'éloigna, et attendit l'assaut de rache.
Le jeune homme invoqua Nikkeshouri. Le dieu de la victoire se matérialisa dans un grand éclat doré aux côtés de son petit protégé. À la vue du Datanork, il comprit le danger, et tendit le bâton de la victoire à Rache. La créature ouvrait de grands yeux, elle venait seulement de comprendre à qui elle s'était frottée, et ca n'était pas très agréable.
Rache libéra les 8 roses noires qui restaient dans différentes directions, de manières à ce que le datanork ne puisse pas les éviter. Le monstre se les prit de nouveau de plein fouet, et se transforma de nouveau en un nuage de moineau. La colonie tenta de se séparer, mais paralysée par le trop grand nombre de volatiles qui la composaient et par un instinct grégaire particulièrement développé, les oiseaux n'y parvinrent pas.
Rache et Nikkeshouri réagirent au quart de tour, des flammes dorées jaillirent de la torche du dieu, tandis que Rache tranchait à toute vitesse les oiseaux, ou les frappait avec le bâton divin. Bientôt, des milliers de cadavres d'oiseaux churent sur le sol... une bonne dizaine millier d'oiseau avait tout de même survécu, mais fusionner relevait du suicide pour eux. Ils avaient perdu plus des troisq quarts des leurs.
Rache rangea son sabre. Nikkeshouri s'avança à ses côtés suivant des yeux la horde d'oiseaux particulièrement diminuée.

-c'est de la magie très puissante, commenta le dieu. On a fait que le blesser. À mon avis, pour le tuer il faudrait tuer absolument tous les oiseaux. Et il doit toujours en laisser un en sécurité. C'est intelligent... j'aime beaucoup! Bon rache, je vais y aller... fais attention à toi...

le dieu s'éloigna un peu, et reprit:

-tiens, au fait, Tsurugi te pense prêt à l'invoquer. Il va passer te voir un de ces jours. Je ne sais pas quand, mais soit prêt: c'est un adversaire puissant!

Et Nikkeshouri disparut. Rache devait à présent partir à la recherche de ses compagnons. Le bébé démoniaque n'aurait pas de mal à se débrouiller. Il s'inquiètait surtout pour le journaliste.
Loin, très loin de là, morwenn quitta le bac rempli d'eau qu'elle fixait du regard... le petit guildien avait vaincu son meilleur agent. C'était contrariant elle allait devoir l'affronter en direct. Autant garder toutes les chances dans ses mains: la sorcière se mit en marche vers le lieu de leur duel.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Lun 10 Jan - 19:01

Rache khyneson, mit quelques heures à retrouver ses deux compagnons. Le bébé démoniaque s'était réfugié dans une infractuosité rocheuse, toute juste assez large pour laisser passer son corps. Le jeune homme dénicha le journaliste qui s'était également lancé à la recherche de rache quand il avait découvert qu'il ne risquait plus rien. Le trio continua ainsi sa route sans prendre de pause, il n'en avait plus le temps. Rache sentait le sabre vibrant de sang dans son fourreau. Il allait pouvoir affronter Morwenn avec sa puissance au maximum. Par contre le jeune homme savait pertinemment que Nikkeshouri serait plus difficilement invocable. Le dieu de la victoire ne disposait pas de réserve d'énergie illimitée, et se téléporter d'une dimension à une autre était un exercice aussi périlleux qu'exténuant, même pour un dieu.
L'apprenti guerrier monastique guida ses compagnons vers les marais. Au bout de deux heures de marche sans histoires, et dans un silence concentré, ils parvinrent enfin au lieu qu'ils s'étaient fixés. Rache s'avança sur les lambeaux de terre qui s'enfonçaient dans l'eau vaseuse, examina la morphologie de l'endroit, et s'arrêta, stupéfait. Il se trouvait dans une arène gigantesque, naturellement constituée dans un marais de la forêt. Le jeune homme recula légèrement, tous ses sens aux aguets. Il dégaina son Kentubou, préférant garder son sabre dans son fourreau, de peur de pas parvenir à le maintenir assez longtemps. Touté était silencieux, mis à part le délicat bruit du vent qui faisait bruire les feuilles des frondaisons. L'odeur du marais était dérangeante, l'odeur de la décomposition n'était de toute façon jamais agréable. L'apprenti guerrier monastique visualisa le nombre de bande de terre rigide ou il pourrait se battre en toute quiétude, et vit quelques feux follet éclater ca et là.
Ahriman brisa alors la quiétude de l'instant, en saisissant dans le sac sans fond qu'il portait la hache démoniaque. Il se métamorphosa instantanément en démon de feu et d'ombres, ajoutant à la moiteur constante une chaleur démoniaque particulièrement désagréable. Les herbes humides autour de lui carbonisèrent instantanément, le démon se retrouva enveloppé dans un nuage de vapeur d'eau, rendant son aspect d'autant plus effrayant.
Le pouvoir du bébé démoniaque étonnait Rache. Il contempla ainsi la créature ainsi formée, qui se mit en position afin de protéger les arrières et l'aile droite rache, le journaliste l'imita en dégainant sa lance, mais à gauche.
C'est alors que l'eau se mit à bouillonner, et une dizaine de sorcière en sortit, mieux vêtue que les harpies que le jeune homme avait déjà rencontrée. Elle se tenait en cercle autour d'une femme magnifique. Rache écarquilla les yeux. Tout dans la créature qui lui faisait face était parfait, ses lèvres, ses yeux, son corps habilement habillé, ses mains gracieuses... le jeune homme coupa le contact visuel et secoua la tête. Il avait été entrainé à résister à la magie de séduction des dieux, afin que ceux ci ne le manipule pas trop facilement. Il ouvrit les yeux et vit les défauts de la sorcière: un doigt trop rigide, un œil trop fixe, une épaule asymétrique, il se concentra sur ces petits détails et réussit à voir la vérité. Morwenn, comprenant que son sort avait été déjoué, cessa sa projection magique et apparut sous son vrai jour. Pour une sorcière, elle n'était pas particulièrement horrible. Ses vêtements de fourrure montrait sa classe parmi ses comparses. Rache raffermit sa prise sur son sabre, fixant, concentré, l'épingle qui mutilait affreusement la paupière de l'œil de sang de la sorcière démoniaque.
Le guildien remarqua alors que toute retraite était coupé. Des arbres vivants, aux feuilles d'un noir inquiétant avaient bouché toute les issues. L'apprenti guerrier monastique se maudit intérieurement de ne pas avoir pensé à assurer une retraite. C'est ce moment que choisit la sorcière morwenn pour parler, sa voix était douce, impérieuse, irrésistible. Le jeune homme était tenté d'obéir au moindre de ses ordres. Il résista cependant, avec difficulté, se concentrant sur les défauts dans les intonations...

M. Khyneson! Quel plaisir de rencontrer un nouveau guildien! Vous ave détruit beaucoup de mes effectifs, je dois avouer que je suis quelques peu contrariée! Enfin! C'est le jeu! Mais qui vous accompagne derrière? Ahriman! Mon demi frère! Comment va-tu? (l sorcière n'eut qu'un grognement sourd en réponse, et oghar! Vieux brigand! Ne t'avais-je pas dit que la prochaine fois que je te voyais je te tuais? Mais c'est rache qui va le faire, n'est-ce pas rache?
Le jeune homme suait, concentré afin d'éviter d'obéir aux ordres, ayant oublié toute méfiance à l'égard de son environnement, il n'avait pas vu le cercle de sorcière disparaître. C'est alors...
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mar 11 Jan - 20:59

Morwene tentait de prendre le contrôle de l'âme de Rache mais celui-ci voulut résister.

Lance le dé de volonté pour voir si tu parvins à gagner ce combat mental face à la sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mer 12 Jan - 20:39

... ca sent le truc ou je finis en troll unijambiste doté d'un sex appeal égal à son odeur nauséabonde... j'aime pas... courage!
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mer 12 Jan - 20:39

Le membre 'Rache Khyneson' a effectué l'action suivante : Lancé du destin

'Vonlonté' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mer 12 Jan - 20:57

[center]Tu parvins à prendre le contrôle sur Morwene. Ta résistance est telle que tu l'affaiblis en même temps que tu te défaits de son emprise. Ton esprit est maintenant libéré de ses attaques et tu peux l'attaquer directement./center]
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Sam 15 Jan - 14:00

Rache rompt le lien mental avec la sorcière et lui renvoya le flux avec toute l'énergie qu'il pouvait lui communiquer. Il sourit à la sorcière qui s'écroula, frappé par le retour de l'énergie qu'elle avait impulsé.
Mais l'apprenti guerrier monastique n'avait pas prêté attention aux fait que les 10 sorcières qui protégeaient leur maitresse avaient disparue. Ce n'est qu'au moment ou il découvrit, stupéfait, leur disparition, qu'elles jaillirent de l'eau, crochet en avant. Rache ne dut son salut qu'aux réflexes inopinés de son compagnon démoniaque, en effet Ahriman se plaça comme un bouclier entre 5 sorcières des marécages et lui mêmes, qui s'évanouirent instantanément dans un crépitement accompagné d'une atroce odeur de brûlé.
Les 5 sorcières restantes marquèrent temps d'hésitation qui leur fut fatal. Rache se ressaisit, parvint à réunir un peu d'énergie, et abattit sa lame sur le crâne le plus proche qui explosa en une bouillie rougeâtre infâme. Les autres sorcières formèrent chacun un sort différent, passant ainsi de l'assaut physique à l'assaut magique. Elles reculèrent, marchant sur l'eau tel des moïses maléfiques, et se lancèrent chacune dans une incantation différentes, plus ou moins longue, compliqué et puissante.
La première à achever sa préparation fit apparaître sous elle son animal familier, un crapaud titanesque, qu'elle maitrisait visiblement par la magie du sang.
La seconde fit apparaître une baguette magique, son incantation n'avait pas été très longue mais l'intensité des propos qu'elle avait tenu laissait entendre que le bâton avait dépassé le simple stade d'arme.
La troisième modifia ses bras, sa peau grêlé devint rigide, se transformant en os, des protubérance du même type poussèrent ca et là, et ses membres furent rallongés d'un épieux menaçant.
La dernière ne produisit strictement aucun effet, à part une brève lumière qui semblait irradier de son propre corps. Pourtant son incantation avait été terriblement longue et inquiétante. Rache se méfia particulièrement de cet adversaire qui semblait maitriser une magie étrangère aux sorcières habituelles.
Les sorcières attaquèrent simultanément, le crapaud bondit extraordinairement haut pour sa masse, et plongea tel un obus énorme vers l'ilot sur lequel se tenait l'apprenti guerrier monastique. Rache se concentra, et envoya la plus formidable boule de souffrance du dieu Torn'kunou qu'il n'avait jamais créé, elle frappa le poitrail de la bête monstrueuse, et l'envoya valser, avec sa propriétaire à l'autre bout du marécage, la bête et la femme se tordirent longuement douleur, une douleur doublée par le lien mental avec l'autre, à tel point que leurs âmes se perdirent dans les limbes insondables qui séparait les deux corps liés. Et de 7.
Rache n'eut pas le temps de s'appesantir sur cette victoire rapide, car la sorcière armée de cals d'os l'atteignait déjà, tandis qu'Ahriman entamait un duel destructeur avec la sorcière à la baguette magique. L'apprenti guerrier monastique abattit avec force et précision sa lame sur le bras renforcé, il se fissura légèrement, mais sans plus de conséquence. Le jeune homme dut rouler au sol pour éviter de se faire empaler par la griffe unique de la sorcière. Il fit face à son adversaire, et se mit en position de défense. Le cercle défensif se forma dans son esprit, et la sorcière, inconsciente, chargea. Le Kentubou siffla deux fois. La première fois il brisa net l'épieu osseux, la deuxième fois il s'enfonça dans la cage thoracique de la sorcière des marécages, qui, emportées par son élan, n'avait pas pu s'arrêter à temps.
Le jeune homme se redressa et observa avec intérêt le duel entre son compagnon démoniaque et la sorcière doté d'une baguette magique. Celle ci enchainait avec une puissance magique impressionnant et une rigueur qui imposait le respect tous les sorts qu'elle connaissait sur le corps immatériel du démon. Celui ci, beaucoup plus puissant, mais insensible aux éclairs noirs qui le traversait, faisait preuve de beaucoup moins de discipline, il tentait tant bien que mal de saisir son opposant dans ses langues de feu noir. La sorcière forma alors un fouet magique dont le manche était sa baguette, et parvint à saisir la jambe d'ahriman, qui s'écroula dans un grondement contrarié.
Rache se décidait de réagir quand il vit la lance d'argent d'Oghar se planter dans la nuque délicate de la sorcière, qui s'écroula, les yeux emplis d'une surprise qui ne ternirait jamais.
Tandis qu'ahriman mangeait les coeurs des sorcières, le guildien fit face à son dernier opposant. La sorcière n'avait pas bougé de tout l'assaut, et regardait rache avec un air de défi, aucunement inquiet par la mort plutôt rapide de ses sœurs.
Rache s'assouplit le poignet d'un mouvement, et serra fermement de ses deux mains la garde du kentubou, il était temps d'en finir. Le guildien chargea, le corps penché en avant, mais avec une certaine prudence toutefois, afin qu'il puisse s'arrêter à tout moment. La sorcière écarta ses bars, et les claqua soudain, avec une violence inouïe qui créa une onde de choc incroyable. Celle ci brisa net la charge de l'apprenti guerrier monastique, qui, happé par le souffle, fut envoyé rouler au sol. Rache avait le torse douloureux, là ou l'onde l'avait frappé en premier. Il fit appel au pouvoir vengeur de Setsujoku, et la sorcière en face de lui fut frappée par une onde de choc amplifiée au décuple. Mais elle ne broncha pas, se contentant de sourire mystérieusement au jeune homme, qui ne désespéra pas pour autant. Il avait été préparé pour combattre des sectes divines, sceller des dieux renégats, une sorcière des marécages ne lui résisterait pas longtemps.
Il lanca une nouvelle charge, la sorcière fit un complexe mouvement du bras, et une épée typique des armes magiques que ses semblables utilisaient habituellement se matérialisa dans sa main, elle voulait le corps à corps, erreur fatale.
Rache lui porta dès qu'il fut à sa portée un violent coup de taille que la sorcière para, non sans manifester un certain frémissement sous le choc du coup du kentubou. Cette arme était taillée pour porter des coups les plus destructeurs possibles avec un minimum de force. Rache se décala d'un pas et entama une série de coups judicieusement placé, il profita de cet instant pour invoquer mentalement le pouvoir de nikkeshouri. Aussitôt une zone dorée brilla sur le poitrail décharné de la créature maléfique. Rache porta dès lors trois coups successifs, un visnt la jugulaire, que la sorcière para de justesse, un coup fauchant porté aux chevilles qui obligea l'opposante du guildien à baisser sa garde. Le jeune homme fit un tour sur lui même et frappa alors de toute ses forces le point doré. La sorcière ne comprit jamais comment elle mourut, le kentubou traversa son corps et emporta au passage son coeur entier, sans le trancher. Ses yeux se voilèrent, tandis que ceux de Rache brillaient de l'éclat de la victoire. Il avait triomphé de la garde rapprochée de morwenn.
Il était temps d'en finir.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Sam 15 Jan - 14:02

Rache fit face à morwenn. Tous ses plans de séductions étaient tombés à l'eau face à la résistance mentale de l'apprenti guerrier monastique; l'heure était maintenant à l'affrontement final. La sorcière l'avait elle aussi compris, elle se rembrunit, le dernier guildien qu'elle avait rencontré, Areus, l'avait renvoyé dans les limbes, et la sorcière voulait montrer son papa qu'elle était capable de régler personnellement ses problèmes.
Rache évalua son adversaire, les muscle de morwenn étaient bandés, et malgré leur minceur, ils dégageaient une puissance que le jeune homme était bien décidé à ne pas sous-estimer. Il dégaina son sabre de sang, le plongea dans le corps des sorcières mortes, le sabre était plein de sang, Rache résista au désir de libérer son arme de la pression qu'exerçait sur lui le sang corrompu. Il avait rangé le kentubou dans son fourreau.
Il bondit sur une platebande de terre rigide, morwenn plaqua ses mains l'une contre l'autre et dans un crépitement électrique elle appliqua ses paumes sur le sol, qui se souleva soudainement, avec elle au dessus du monticule ainsi formé. Rache se mit en position défensive, la sorcière venait d'invoquer un élémentaire de terre colossal. C'était des créatures lentes mais dotées d'une grande puissance. Rache évita un coup de poing que lui porta la créature avec aisance. Le monstre était une forteresse pour la sorcière, mais constituait également un inconvénient pour se battre, elle devait rester en contact constant pour maintenir une telle invocation.
L'élémentaire bondit en arrière, et entama la formation d'une série de symboles de pouvoir. Entre ses mains une boule de foudre noire, projection favorite des sorcières démoniaques, se forma. L'élémentaire de terre était tellement bien contrôlé que morwenn parvenait à s'en servir comme de son propre corps. Rache plongea dans l'eau avant que la boule ne pulvérise le tertre sur lequel il se tenait.
Le jeune homme sentit une main puissante le sortir de l'eau. Oghar le reposa sur le sol à ses côtés, sa lance d'argent scintillait, le journaliste hyrulien prenait un air terrible.

-je détruit l'élémentaire, occupe toi de morwenn...

Rache acquiesça, toute aide était la bienvenue. Ahriman, sous son imposante forme démoniaque se placa derrière lui, bien décidé à l'aider. La lance d'oghar brillait d'un éclat intense, le journaliste imposa à son arme un mouvement complexe, et un rayon de lumière pure frappa le torse de l'invocation qui hurla tandis que son corps se couvrait lentement de lézarde blanche lumineuse. Rache restait bouche bée, son compagnon n'était pas seulement un journaliste mais également un soldat de la lumière, rompu à la chasse au démon. Oghar fournissait un effort terrible pour vaincre l'invocation que Morwenn s'acharnait à maintenir, le journaliste suait à grosse goutte pour maintenir son rayon destructeur.
Rache entra en scène, il fusionna son esprit avec son sabre et analysa les possibilité... il pouvait créer une épée de sang et la maintenir une dizaine de minute, créer des roses explosives, mais surtout une nouvelle possibilité s'était ajoutée la possibilité de tirer des blast de sang.
Rache choisit cette possibilité, visa la sorcière, et relâcha la pression. Une grosse boule de sang liquide s'échappa du bout du sabre, avec un bruit tonitruant quand il passa instantanément la vitesse du son. La sorcière des marécage se prit le projectile de plein fouet et fut projetée au sol, derrière son élémentaire, qui céda sous la pression du rayon de lumière dans un craquement tonitruant. Les débris de terre volèrent à travers toute l'arène.
Rache traversa la distance qui le séparait de morwenn. La bâtarde de Satan se releva et hurla. Le cri déchirant agressa Rache qui se recroquevilla en position de défense. Quand la sorcière se tut il se releva et la contempla. Les arbres derrières elles s'étaient écartés, et la sorcière se tenait à présent au devant de son armée entière. Des créatures de toutes races, de toutes sortes, avec un air franchement belliqueux fixaient Rache, qui n'avait ni l'envie, ni la force de tous les affronter.
Le jeune homme soupira, et invoqua les 10 épées de Tusrigi, résigné à se battre pour remplir son devoir, à savoir mettre morwenn hors d'état de nuire. Mais les épées n'apparurent pas.
Rache était consterné, tsurigi était le dieu qui l'appréciait le plus après nikkeshouri, un dieu dont le seul rituel était de maintenir une forme physique et de garder ses sabres aiguisés. Il n'avait en rien dérogé à la règle et se sentit soudain impuissant, si son pouvoir le plus utilisé le lâchait, il n'osait pas penser à d'autres compétences. Il chassa ces pensées alors qu'un petit contingent de vassaux de la sorcière l'atteignait.
Il se mit aussitôt en position de défense, le sabre de sang siffla, des membres et des têtes tranchées tombèrent sur le sol, tandis que le sabre se gorgeait du sang qu'il avait fait jaillir. Rache sentit soudain à côté de lui la présence brûlante de son compagnon démoniaque, qui fit jouer sa hache entre ses mains ardentes.
La deuxième vague fut aussi brouillonne que la première, mais constituée de l'armée toute entière. Rache se prépara. Un Ent enragé l'atteignit, ses branches volèrent sous les coups de sabre, puis il fut carbonisé par un coup de hache provenant d'Ahriman. Le démon faisait des dégâts dans les rangs ennemis, la preuve en était les corps calcinés qui gisaient sur le sol.
Soudain le guildien croisa le regard d'un farfadet particulièrement agressif. Ces soldats n'étaient aucunement des sbires de la sorcière, mais bien des êtres innocents qui avaient été malheureusement possédé par la fille du diable. Le jeune homme cria à ses compagnons:

« ne les tuez pas! Ils sont possédés »

Rache repoussa ses adversaires de deux blasts sanguins successifs, et échangea son sabre de sang contre le kentubou, une arme bien moins mortelle par essence. Rache commença alors, difficilement, à se frayer un chemin jusqu'à la sorcière, prenant soin de neutraliser les assaillants sans les tuer. L'exercice était difficile et épuisant, et Rache savait qu'il puisait sur ses dernières réserves quand il se retrouva en face de la sorcière, elle invoquait entre ses mains un sort destructeur, qui, à la vue de l'aura qu'il dégageait, allait probablement être responsable de l'annihilation totale de la forêt.
L'instant était critique.
Le jeune homme allait stopper la sorcière, mais il se rendit compte soudainement qu'il ne pouvait plus bouger. Sans céder à la panique il chercha des yeux (ou plutôt dans son champs de vision, car même les tendons de ses globes oculaires étaient paralysés. Il n'eut pas à chercher longtemps, la sorcière avait ôté sa broche d'os qui lui perçait la paupière, et de son œil de sang paralysait Rache qui était à sa merci, impuissant, ses compagnons occupés à neutraliser la petite armée de possédés constituée par la bâtarde de satan.
Ce fut ce moment judicieux que choisit Tsurugi, dieu des lames et de l'escrime, pour apparaître, derrière une morwenn particulièrement concentrée qui ne l'avait pas remarqué. Analysant la situation, le dieu plongea l'une de ses innombrables lames dans le corps de la sorcière morwenn, qui contempla, stupéfaite, le bout de métal qui lui sortait de la cage thoracique.
Bien que condamnée elle ne s'avoua pas vaincue, et, tout en se déchiquetant la cage thoracique sur la lame que tenait fermement Tsurugi, inflexible, elle appliqua son sort sur le dieu, qui fut projeté dans un terrible éclat noir, dans la forêt profonde, occasionnant au passage de nombreux dégâts parmi les arbres.
Rache resta stupéfait. La sorcière avait réussi à infliger des dommages à un dieu guerrier tel que tsurugi. Il vit le dieu se relever, son poitrail était en sang, quelque uns de ses multiples bras avaient été arrachés par la déflagrations, certaines de ses épées étaient brisées et tordues, et la moitié de son visage était calciné. Le dieu était en mauvais état, mais surtout il était en colère. Vraiment TRES en colère.
Rache recula quand il croisa la lueur féroce qui brillait dans son œil restant. Le jeune homme ne pouvait que regretter qu'un de ses dieux protecteur soit blessé, mais si le sort avait touché la forêt, le jeune homme savait qu'il aurait probablement péri. Le dieu, gigantesque, bougea tellement rapidement qu'il parut se téléporter devant la sorcière, qui explosa en des millions de bouts de chair poisseux.
Sans que Rache n'ait pu analyser l'action, le dieux avait tranché la fille de satan à une vitesse faramineuse, il se tenait à présent, bras et moignons écarté face au corps en bouillie de son adversaire. Le dieux toussa et du sang sortit du bec de tortue qui lui servait de bouche. Il saisit le cœur de la sorcière, miraculeusement intact, et le déposa précautionneusement dans sa bouche, avant de le mâcher lentement. Progressivement, ses membres se régénèrent, en simultané avec le gain d'énergie qu'il puisait du cœur démoniaque.

Morwenn n'était plus.

[suite et fin au prochain post!]
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Lun 17 Jan - 10:49

Tsurugi fit face au jeune moine, après qu'il ait fini de mâcher consciencieusement le coeur de la sorcière. Le dieu n'avait pas encore totalement guéri, mais ses blessures les plus importantes semblaient guéries. Rache rengaina ses épées et soutint le regard scrutateur du dieu.
L'apprenti guerrier monastique se permit de détailler Tsurugi. Le dieu avait un physique particulièrement étrange, et il était difficile de faire le rapprochement avec un être humain. Il ressemblait davantage à une tortue. Une tortue gigantesque, dotée d'un nombres incroyables de bras très lisse et dotés de 3 coudes, afin de maximiser l'amplitude de ses mouvements. Au bout de chacun de ses curieux bras, curieux mais étonnament musclé, il tenait une épée différente. Son faciès était également celui d'une tortue, mais d'une couleur argentée éclatante, semblable à un sabre forgé récemment. Quand il était au repos, c'était l'assemblage curieux des lames sur son dos qui formait une carapace éclatante. Il ne conservait alors que deux bras libres.
En cet instant précis, le dieu scrutait Rache avec un air satisfait, le jeune moine n'aurait pas sur si c'était la victoire, ou bien quelquechose dans l'attitude de son protégé qui le rendait si fier. Il engagea la conversation:

Et bien rache, tu as bien progressé depuis la dernière fois que je t'ai vu.

Rache se souvint en effet. Il était alors un jeune moine, qui avait été apeuré par l'aspect quelque peu repoussant du dieu, car une fois l'aspect éclatant de sa peau disparu, on remarquait les cicatrices qui la lézardait, avec certaines, particulièrement impressionnantes.

je pense, continua le dieu, qu'il est temps pour toi de recevoit un objet de ma part.

Le visage de Rache s'illumina. Un dieu qui donnait un de ses objets personnels à un guerrier monastique qu'il protégeait, permettait à ce dernier de l'invoquer à sa guise. C'était un moment particulièrement important qui annoncait que le dieu était confiant dans les capacités de son guerrier, et qu'il lui faisait dès lors une confiance totale. C'était également pour rache un pas de plus vers le rang de guerrier monastique, car il lui fallait pouvoir invoquer 10 divinités, et avoir passé un contrat avec 50 autres pour atteindre ce grade. Or il en était à son deuxième dieu invocable! Un grand moment.
Le dieu dégaina alors une épée à une main de son attirail. La lame était longue, à un seul tranchant, et de la même largeur que son sabre. droite sur toute la longueur, elle se recourbait au bout, davantage forgée pour la taille que pour l'estoc.

Voici la lame que je te confie, rache. Il s'agit d'Aniala, ce n'est pas une épée ordinaire pour un humain comme toi: elle ne s'émoussera, ne rouillera et ne se brisera jamais. De plus, elle ne seras pas plus efficace qu'un vulgaire brin d'herbe entre les mains d'un ennemi. Sois en digne! Mon sceau est sur la garde, la formule d'invocation est la même que celle de Nikkeshouri! À bientôt jeune homme!

Le dieu disparut dans un bref éclat de lumière, et Rache, subjugué par le dieu bretteur, fut brusquement ramené à la réalité. Le jeune homme fut en effet assailli par un brouhahas mécontent. Il s'agissait de l'armée de la sorcière morwenn, qui avait été brusquement libérée de la possession à la mort de la sorcière. Certains se plaignaient de maux de crânes, d'autres pleuraient leurs morts, d'autres encore râlaient juste parce qu'il avaient envie de râler. La plupart d'ailleurs ne savait même pas ce qu'il faisaient là, le sort de possession leur ayant ôté toute mémoire des derniers évènements.
Rache passa ainsi plusieurs heures à calmer la foule, à indiquer le chemin à suivre aux personnes qui habitaient à quelques heures de marche, et à trouver un moyen de contacter des secours pour les invalides et ceux qui étaient trop éloignés de leur domicile.
Ce ne fut qu'après 12 heures d'activité intense que rache, assisté d'Ahriman et d'Oghar (qui en profitait pour prendre une ou deux photos) pu enfin se reposer, seul dans la clairière marécageuse. Les cadavres avaient été emportés, et une bruine fine et apaisante accueillait les premiers rayons de l'aube. Ahriman, de nouveau sous sa forme de bébé, dormait paisiblement sur une couverture apportée par l'apprenti guerrier monastique, qui s'employait à nettoyer ses armes, couverts de sang. Rache se tourna vers Oghar:

que va tu faire maintenant?
Moi? Et bien je vais retourner à hyrule, exercer mes fonctions de journaliste...
Tu ne veux pas venir avec moi, à la guilde? On pourrait faire équipe.
C'est gentil de le proposer, mais non. J'apprécie beaucoup ta présence, mais je ne supporte pas ca (il tendit le bras, en indiquant la clairière ou des flaques de sang et des débris de la bataille subsistait encore)
mais tu es un guerrier de la lumière, tu ne préfère pas une vie d'aventure? Chasser les démons à travers les mondes, en solitaire ou avec un compagnon, dormir à la belle étoile...
Tu sais, je n'ai jamais voulu être guerrier de la lumière. J'ai été choisi. Toi, tu n'as pas choisi d'être guerrier monastique, mais tu as choisi de devenir un soldat plutôt qu'un bibliothécaire, un aventurier plutot qu'un savant. Mon activité de journaliste me convient. Et elle me permet de savoir rapidement ou se trouve un démon. Ainsi je n'ai pas besoin de chercher, et je peux concilier ma passion avec ma véritable profession.
C'est comme tu voudras... j'espère que l'on pourras se revoir...
On se reverra, ca c'est certain, dit-il en riant, ma caste et ta guilde traitent des mêmes affaires!

Les deux hommes discutèrent encore, un moment, avant de contempler le soleil se lever et nimber la forêt d'une lumière réconfortante. Rache soupira, tout était terminé.

Quête terminée. Quête boss level 1. gain: épée divine « Aniala », capacité d'invoquer Tsurugi, dieu des lames et de l'escrime.
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Lun 17 Jan - 14:42


Quête boss validée, tu passes donc du niveau01 au niveau 02. Tu obtiens donc 200 Pièces d'or pour cette quête bien menée. En revanche, tu ne gagne pas l'épée, il n'y a pas de butin à gagner dans les quêtes boss. Peut-être pour une prochaine fois...
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 25
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Lun 17 Jan - 21:04

... je conteste master. (et oui, je suis contrariant)

les règles ne stipulent pas que l'on a pas droit de gagner une épée sans laquelle je ne peux pas exercer ma compétence, que je gagne à chaque niveau. c'est... comment dire... une récompense de montée de niveau pour les guerriers monastiques. les elfes gagnent une taille de bonnet, moi j'invoque un nouveau dieu, un par niveau c'est raisonnable... quand même!

d'ailleurs je cherche et je ne retrouve pas les règles des quêtes boss, faudrais les afficher plus clairement.

Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière Mar 18 Jan - 14:56

Désolé, la loi est dure mais c'est la loi. Même en temps que guerrier monastique, tu n'a pas le droit d'avoir un cadeau pour ta montée d'un niveau. Tu passe donc au niveau deux sans l'épée Aniala. Si tu l'a veux ou que tu veux pouvoir invoquer le dieu des lames, achète la technique ou l'épée ou gagne la durant une autre quête. LA discussion étant close, je ferme le sujet.

P.S: Je reconnais que les règles des quêtes boss n'ont pas bien été précisé, je vais donc arranger cela, mais il n'y aura pas d'exception.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière

Revenir en haut Aller en bas

[solo-quête boss level 1- morwenn la sorcière] Rache chasse la sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Lasham-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com