The Guilde


PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

Ils sont nombreux, riches, puissants et ... si je réstais avec eux ? (La lame de l'ombre) Quête normale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Follen
avatar

Messages : 60
Age : 22
Localisation : Là ou on ne m'attends pas.
Emploi/loisirs : Travailer pour la guilde, accomplir des quêtes.




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Ils sont nombreux, riches, puissants et ... si je réstais avec eux ? (La lame de l'ombre) Quête normale. Mer 2 Mar - 0:55

Follen avait réussi grâce à sa force, sa discrétion, et son épée à infiltrer un gang du nom de la lame de l'ombre. Il avait dut faire des choses ignoble pour ça, voler, espionner, menacer, et même torturer pour leurs montrer son allégeance. Les membres chargés de son évaluation furent amplement satisfait, il faut dire que Follen avait fait un peu de zèle à l'épreuve de torture. Ils l'amenèrent jusqu'a leur planque, qui se situait dans les catacombes d'une partie de la ville en ruine. Follen suivit ses instructeurs en silence, ils tournaient souvent surement pour déstabiliser, et perdre Follen mais celui-ci tenait bon.
Le chevalier déchue ne comprit pas tout de suite l'intérêt d'entrer dans un bar, il n'avait pas envie de boire, il voulait découvrir leurs camp et y mettre le feux. Les deux gangers saluèrent le patron qui leur ouvrit la porte de derrière, il hésita à laisser passer Follen, mais les instructeurs réussirent à le convaincre. Ils franchirent la porte, et descendirent directement dans un étroit et sombre couloir, l'air était pestilentiel, et les marches glissantes. Une fois descendue ils continuèrent à marcher tout droit, c'étaient les égouts d'Amstri, les rats se glissaient dans les multiples fentes en couinant, ou plongeant dans l'eau vaseuse qui séparaient les deux trottoirs latérale. Follen fut finalement conduit devant une immense et épaisse grille, l'un des gangers frappa l'une des plaques dans le mur. Quelques secondes après la grille se leva, laissant passer les trois hommes. La grille se referma deux secondes après leurs passage, Follen ne sursauta même pas en entendant la grille retomber, il regarda juste ses deux instructeurs rigoler. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent devant une porte en bois pourris, gardée par un colosse du même gabarit que Follen. Sauf que le gardien était moins bien équipé, et surement moins intelligent vu son air d'abrutis. Il sortit son fendoir en leurs criant:

-Qui va là ?

-Alden, et Kleser gros benêt, on vous ramène une nouvelle recrue, et ce n’est pas une recrue de pacotille. Ancien chevalier s'il vous plait!

-Ah ... bon bah entrer, mais attention si vot'nouveau fait le malin il va tâter de mon fendoir!

Dit-il en s'écartant d'un pas militaire, en dévisageant Follen, et en baillant laissant son halène fétide agresser les narines du chevalier déchue. En entrant c'est tout un monde que Follen découvrait, il semblait avoir plusieurs étages ovales, qui descendaient progressivement sur quatre niveau. Tout en bas on pouvait voir un autre bar, et des tables de jeux, toutes occupées, et la vie était active dans ses catacombes, ils devaient y avoir une cinquantaine de gangers. Bien plus que ce que pensait Follen au départ, il tentât de camoufler sa surprise aux autres, quand ceux-ci lui lâchèrent:

-Bon le chef est à l'autre bout du premier étage, tu vois les portes avec deux piliers devant. Bah c'est son bureau, va le voir, présente toi et il t'expliquera le fonctionnement de notre organisation. Dit lui bien que tu viens de la part de Kleser, et Alden. Bon à plus tard mon gars!

Sur ces mots ils s'en allèrent, surement boire un coup ou exécuter des tâches malsaines. Le chevalier soupira une fois les deux autres partis puis fonça vers le bureau du chef, il allait devoir la jouer fine, et se fier au comportement du patron. Une fois devant les portes, Follen toqua énergiquement, pour entendre une voix forte et énergique lui répondre:

-Entrez...

En ouvrant la porte Follen vit un elfe lire un livre, assis sur un somptueux fauteuil pourpre. Le sol était couvert pas un ravissant tapis écarlate, et le toit et les murs semblait avoir étaient refait. Il enleva les pieds bottés de son bureau, posa son livre, puis se leva en regardant droit dans les yeux Folle. L'elfe avait les cheveux blonds et longs. Il lui demanda calmement:

-A qui ai je l'honeur ?


Dernière édition par Follen le Sam 5 Mar - 0:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Follen
avatar

Messages : 60
Age : 22
Localisation : Là ou on ne m'attends pas.
Emploi/loisirs : Travailer pour la guilde, accomplir des quêtes.




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: Ils sont nombreux, riches, puissants et ... si je réstais avec eux ? (La lame de l'ombre) Quête normale. Jeu 3 Mar - 21:54

Follen fut surpris de découvrir un elfe dans un gang humains, le chevalier déchue reprit rapidement ses esprits, puis chercha ses mots. Il pensa l'attaquer sans prévenir, mais quelque chose l'en empêchait, comme si il sentait que cet elfe était différent des autres membres de la lame noire. Follen répondit d'un ton naturel:

"Je suis le nouveau, Klesser et Alden m'ont dit de venir vous voir.

-Ont-ils précisaient pourquoi ils t'ont envoyés ... quel est votre nom ?

-Pour que vous m'expliquiez l'organisation du gang, mon nom est Follen.

-Je vois... bon et bien asseyez-vous, je vais essayez de faire vite et simple pour vous."

Follen prit la chaise que le chef lui tendue, puis s'asseyant devant lui, l'elfe prit place sur son fauteuil, enleva la paperasse sur son bureau puis lui expliqua sur un ton calme et très neutre:

-Première chose, il y a une hiérarchie qu'il faut suivre à la lettre chez nous, je suis le patron, ensuite ils y a les trois vétérans, et après ils y a les autres et vous. Quand je parle on se tait, quand un vétéran vous donne un ordre vous vous l'exécutez sur le champ sans broncher. Ensuite le but de notre organisation est de réunir de l'argent par divers moyen, raquette, assassinat, vole, enlèvement et je passe. Tout travail mérite salaire, vous êtes payé en fonction de ce que vous faites, généralement on coupe ça ainsi, la moitié pour l'organisation, le quart pour moi, et le reste pour vous. Après nous ne le cachons pas, vous êtes surveillés, toute tentative de mutinerie se paye par la vie si elle échoue. Si vous nous trahissez nous vous retrouverons, et soyez en sûr, vous passerez le restant de vos jours à fouiller chaque pièces ou vous pénétrez. Je vous laisse la joie de découvrir les lieux seul, faites-vous des amis, et ne nous causez pas de problèmes. Bien je crois que j'ai tout dit, je n'ai rien à ajouter, allé juste vous payez une bière et attendre que l'on vous donne une mission. A plus tard.

L'elfe prit soudain un air très professionnel, il classa sa paperasse, la rangea dans un tiroir puis regarda sortit Follen sans rien laisser paraitre de suspect. Le chevalier déchue prit appuis sur le balcon, et observa de haut la taverne qui se trouvait en bas. Les catacombes avaient étés aménagées à la perfection, se qui étaient autre fois des cellules, avaient étaient agrandis et servaient de pièce ou d'entrepôts.
Follen descendit d'un niveau pour visiter, il découvrit que le deuxième niveau servait de dortoir. On lui confia une petite chambre qu'il ne refusa pas, il pourrait peut-être en avoir besoin. Le guildien descendit ensuite au troisième niveau, qui servait d'armurerie, et de bazars on trouvait de tout dans les deux magasins se faisant face. Au quatrième et dernier étage, il découvrit la taverne qui avait aussi l'air d'être une salle de réunion, il en fit un rapide tour puis remonta au deuxième niveau se coucher.

Sa chambre était une petite pièce rectangulaire, avec une baignoire en bois, un bureau, une armoire, une chaise, et un lit. Follen ferma sa porte à clefs, puis cala sa chaise contre la même porte au cas où. Il enleva son équipement, prit un bain en pompant de l'eau, puis se coucha. Il espérait juste que le démon ne fasse pas surface dans ses rêves, ou plutôt cauchemar, car sinon il risquait de se mettre dans un pétrin innommable, et très dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Follen
avatar

Messages : 60
Age : 22
Localisation : Là ou on ne m'attends pas.
Emploi/loisirs : Travailer pour la guilde, accomplir des quêtes.




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: Ils sont nombreux, riches, puissants et ... si je réstais avec eux ? (La lame de l'ombre) Quête normale. Ven 4 Mar - 23:55

Follen fit des cauchemars horrible cette nuit-là, il revoyait son démon faire surface, et il le voyait voler des vies d'innocents. La nuit le secoua mais au matin il fut agréablement fier de lui, le démon n'avait pas réussi à faire surface, les cris et les bruits de massacre avaient cessés. Il se leva en suant de tout son corps, il pompa de nouveau de l'eau pour son bain, c'était rare de pouvoir pomper son eau, ou de pouvoir prendre un bain. Follen comptait en profiter, il plongea dans la bassine puis il se nettoya convenablement, il repensa rapidement à ce "gang". Ils avaient beaucoup de moyens, un nombre de guerriers élevé, ils avaient l'air d'être tous plus ou moins des professionnels. Le chevalier devait avouer qu'il était séduit, peut être allait-il finalement changer de camp?
Non il avait juré allégeance au Master de la guilde, il ne pouvait le trahir, le chevalier sera le poing en sortant de son bain quand soudain une odeur familière vint lui chatouiller les narines. Ou plutôt les agressés, cette odeur si familière... c'était celle de la mort! Des cadavres ouvert, du sang coulant à flot, l'ex chevalier s'équipa le plus rapidement possible, secoua ses longs cheveux, puis cacha sa tête avec sa capuche. Il enfila son gant, prit son épée et sortit de sa chambre. En ouvrant la porte Follen vit un spectacle atroce, des corps éventrés jonchaient le sol, et à tous les niveaux sans exception. Un rire fort inquiétant éclata, le chevalier comprit qu'il provenait du premier niveau. Follen garda son sang-froid naturel, puis remonta au le niveau, épée en main il était prêt à affronter ses adversaires. Il supposait qu'il y en avait plusieurs vu les dégâts, de plus il n'y avait plus âmes qui vivent en ce lieu, ce qui était très inquiétant. Une fois en haut, Follen aperçut le bureau du chef grand ouverte, l'un des piliers était fissuré. Le rire provenait de cet endroit, le chevalier noir s'apprêtait à entrer à l'intérieur, mais l'elfe en sortit, une épée à la lame noire dans la main. Il affichait un sourire carnassier, la lame de son arme était surdimensionné et pourtant le chef des bandits la portait avec une seule main, et ça ne semblait pas être un poids pour lui. L'elfe était torse nue, un pantalon et des bottes noires, couvertes de sang. Pourtant son arme était propre. Follen ne put s'empêcher de poser une question:

-Pourquoi? Pourquoi avoir anéantis un tel clan, vous auriez put faire de grandes chose avec... quel gachis!

-Il y a un traitre parmi nous, j'ai reçus l'information hier soir juste après notre entre vue. Mais je t'avais déjà oublié malheureusement, je les ai tous interrogés, j'ai cherché, menacés. Mais personne n'a rien vendus, je les ai donc tous tué. Et là devine quoi, après une nuit entière à massacré un groupe que j'avais moi-même formé, je me suis souvenue de toi... c'est toi l'envoyé de la guilde n'est-ce pas ? Ne ment pas c'est ma lame qui me l'a dit... ce n'est pas moi donc c'est forcément toi!

L'elfe qui lui avait paru si professionnel, si intelligent, calme et organisé apparaissait sous un nouveau jour. Un jour effrayant que Follen aurait aimé ne pas voir, il se mit en garde puis attendu son adversaire. Il disait que sa lame lui parlait, peut-être était-elle possédée, peut-être était-elle le vrais chef de se gang. L'elfe se mit dans une position étrange, puis chargea quelques secondes après, sa vitesse était remarquable, le chevalier déchue para son arme de peu. Il la repoussa puis tenta de lui faucher les jambes, l'ancien chef des bandits recula juste à temps, puis tenta de déséquilibrer Follen avec une série de coups rapide. Il se battait remarquablement bien, Follen et lui luttèrent pendant près d'une heure, essayant chacun leurs tours de faire flancher l'autre. Jusqu'à ce que l'ex chevalier réussisse à faire tomber l'elfe du premier niveau grâce à un formidable coup de pied dans le menton. L'elfe tomba du quatrième niveau comme une pierre, il ne put hurler car sa mâchoire était démise, mais on put entendre le bruit de son corps s'exploser sur le sol dur et froid de la taverne.

Follen s'apprêtait à tous faire brûler, mais soudain un étrange évènement se produisit, la lame noire s'envola jusqu'a lui, se stabilisant dans les airs. Une voix de femme semblant lointaine et sage s'adressa à lui:

-Je suis la lame de l'ombre, celle que l'on ne comprend pas, celle dont on à peur... Je sais qui tu es, et je sais ce qui vit en toi. Laisse-moi te proposer un marché, prends moi comme nouvelle lame, et tu ne seras pas dessus par mes performances .En revanche il faudra que tu m'offres au moins une âme par semaine, sinon je prendrais possession de ton esprit et je prendrais ce qui m'est dû au triple. Réfléchit bien, pense à ce que je pourrais faire pour toi...

La réponse de Follen fut rapide, il planta son ancienne épée dans le sol, puis appela l'autre de la main:

-J'accepte, vient à moi et sert moi, je t'offrirais plus d'âmes qu'il ne t'en faut. Et j'espèrre que tu es aussi puissantes que ce que tu prétends.

La poigné de la lame se logea dans la paume de Follen, il la serra de ses doigts, puis la rangea derrière lui après avoir signé magiquement le contrat. Il brula le camp dans un souffle enflammé, puis partit, il reprit exactement le chemin de la veille, et courut une fois arrivé à la taverne du haut. Une horrible odeur de fumée empesta dans toute la partie Nord Est de la ville pendant quinze jours, Follen lui était entré à la guilde, la mission était accomplie, il avait pris sa prime en apportant la tête du chef des brigands. Mais ça c'est ce qu'il pensait, penser que tout était terminé... il en était loin. Très loin.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ils sont nombreux, riches, puissants et ... si je réstais avec eux ? (La lame de l'ombre) Quête normale.

Revenir en haut Aller en bas

Ils sont nombreux, riches, puissants et ... si je réstais avec eux ? (La lame de l'ombre) Quête normale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Amstri-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit