The Guilde


PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[fini]Le village maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: [fini]Le village maudit Ven 7 Aoû - 10:19

Nous étions rentrées à Forland, Milano m'avait vu dans cet état et était inquiète, elle m'avait veillé toute la nuit. Quand à Larith, visiblement elle était fâchée. Elle m'avait emmené dans ma chambre et avait dit à Milano:

"Soigne bien cette imbécile, sa punition seras terrible"

Mes relations avec Milano étaient encore tendu, elle me parlait un minimum et n'osais pas me regarder droit dans les yeux. Je savais clairement, qu'elle avait été choqué, elle n'avait jamais vu ce côté violent de ma personnalité.

"Milano ..." tentais-je

"Je... je dois y aller, je reviendrais changer tes bandages..." dit-elle en partant le plus rapidement possible

"Je vois... ça s'arrange pas vraiment entre nous..."

"Tu croyais vraiment que juste par e que tu le veux, cela s'arrangerait , qu'elle naïveté..."

Larith se tenait à l'entrée e la porte.

"Ben heu... c'est que ben ..."

La jeune démone (jeune ... c'est vite dit, elle devait sans doute avoir un âge assez avancé dans le style de 10000 ans...) s'avança vers moi et me regarda.

"Tu es contente, tu es dans un sale état... tout ça parce que tu as désobéis..."

"Je ... je suis désolée..."

La jeune femme plongea son regard intense dans le mien, je me sentais totalement désarmée. Son regard à la couleur du Japse lisait en moi comme dans un livre ouvert.

"Sais-tu au moins combien j'étais inquiète?"


Je ne rêvais pas, elle avait été inquiète pour moi , elle tenait donc à moi , je représentais quelque chose à ses yeux.

"Je suis désolée"

J'étais comme un enfant se faisant gronder par sa mère, je ne pouvais juste répondre par ces quelque mots.

"Je vais te faire comprendre que quand on me désobéis ce n'est pas sans conséquences..."

Elle se mit à califourchon sur moi et regarda mon bandage. Dans un geste délicat, elle posa un doigt dessus et tout en souriant, elle appuya de toutes ses forces.

"Aïe arrête t'es folle!!!"

"Tu ressens cette douleur insupportable ... c'est ce que j'ai ressentis ... alors tu comprends?"

Tout en me disant cela, elle continua à appuyer, ma blessure se remis à saigner et je ne pus contenir mes cris de douleurs.

"Jure que c'est la seule et la dernière fois que tu me désobéis... sinon ..."

Elle continua à appuyer et dans un cri de douleur, je jura de ne plus lui désobéir.

"C'est bien... comme tu as jurée, tu mérites une récompense..."


Elle arracha mes bandages regarda la plaie.

"Bon guérissons cela "

Dans un geste de douceur, elle marmonna des mots que je ne compris pas et elle m'embrassa.
Une chaleur s'empara de moi et la douleur disparu. Elle glissa sa main sur mon ventre meurtrit et je ressentit une chaleur intense. Puis elle arrêta le baiser et me regarda en souriant.

"Tu es guéris"

Me voyant étonnée, elle ajouta:

"Voici ta récompense pour avoir juré"


Elle se dirigea vers là où avait était ma blessure et passa sa langue. je ne pu retenir un petit cri de surprise.
Ma maîtresse avait décidé de posséder mon corps, après tout, pour elle il lui appartenait, il était donc normal qu'elle en dispose comme bon lui semble. C'est donc en total soumissions que je me laisser faire à son expérience.
Je tremblée tout simplement de plaisir. Alors que l'apogée allait arriver, un corbeau nous dérangea.
Il tenait dans son bec un parchemin.

Larith furieuse arracha le parchemin du bec de l'oiseau et lui dit avec un regard sadique:

"Je croyais t'avoir dis que si tu nous dérangé une nouvelle fois, je te brûlerai ..."

Joignant le geste à la parole, le corbeau fut rôtit en moins de deux seconde. Ma maîtresse lu le parchemin et me dit:

"Bon nous terminerons ta récompense plus tard, nous devons agir au plus vite à Lasham des événements graves s'y sont déroulés"

C'est donc déçue que je m'habilla et peu de temps après nous partîmes pour Lasham.


_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 27 Aoû - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Ven 7 Aoû - 17:04

La route semblait longue et assez dure. Larith en bon démon qui se respecte avait tracé le chemin qui devait nous emmener au village de Kerig.

"Dis Larith, tu peux pas demander à Kyo de nous emmener, je suis sûre qu'il va super vite..."

"Je pourrais c'est vrai ... mais si je l'appelle, je ne pense pas qu'il accepte de te porter..."

"Hein? mais pourquoi ?"

"Tu es humaine... "

"Mais c'est quoi son problème avec les humains?"

"Il en a aucun, il aime surtout leur goût..."

"Je vois ... on va éviter alors... Bon on en a pour combien de temps?"

Ma maîtresse se rapprocha de moi et me mit la carte sous les yeux.

"Alors... en calculant la vitesse moyenne d'un humain... je dirai environ 3 jours."


"Je vois ... et on se rends où ?"

"Dans la forêt de Lasham, il y a un village qui inquiète Master"


"Oh ... je vois"

Comme si ce Master pouvait pas y aller tout seul! Franchement j'étais super bien moi avec elle ... Saleté de Master, tu paie rien pour attendre!

Après plusieurs heures de marche, nous décidâmes de monter un bivouaque .

"Ah!!!!!!!!!! je suis crevée!!!!!!!!"

"Tu te reposeras plus tard il faut penser à faire le repas..."

"Hein?! mais ..."

"A moins que tu veuilles que je le fasse..."

En entendant cela, je me souvenu de ce plat immonde qu'elle avait préparé, elle avait essayé de ma le faire mangé , chose que j'avais refusé catégoriquement.

"C'est bon , c'est bon je vais aller pêcher."

"Pêcher?"

Larith se colla à moi et me demanda si elle pouvait assister à ma séance de pêche.

"Ben heu je sais pas , je..."

Mais au même moment, elle me souffla dans l'oreille et se colla encore plus à moi. Je sentais son parfum délicat, je sentais son corps contre le mien.
cela amusait ma maîtresse de me tourmenter comme cela et elle savait très bien que je n'avais aucune résistance face à cette attaque.



_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Mar 11 Aoû - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Ven 7 Aoû - 22:17

Larith avait réussi à me convaincre de m'accompagner pêcher.

"Bon reste là et fais pas de bruit..."

"..."

Ma maîtresse s'assit au bord du lac et ne bougea pas.
Quand à moi, je me fabriquais une canne à pêche. Une fois cette dernière fini, il ne manquais plus que ... le fils.

"Mince j'ai pas de fils..."

Je cherchais autour de moi ce qui pouvais bien pouvoir jouer ce rôle.

"Prends ça ..." me dit Larith en tendant l'un de ces cheveux

"Heu ... tu crois que ..."

"Ne t'en fais pas les démons ont les cheveux solide."

C'est donc peu convaincue que je pris ce cheveux et le fixa sur ma canne.

"Bon aller au travail"

Larith s'était rapprochait de moi et cela ne me dérangeais pas au contraire. Avec le temps, j'avais commencé à me rapprocher de cette démone aux mœurs assez choquante, sa personnalité forte me fascinait et son côté fragile m'attirait. J'avais tous simplement appris à aimer Larith et ses assauts ne me choquaient plus au contraire, je les attendais avec impatience. A plusieurs reprises, ma maîtresse m'avait sauvé la vie, elle m'avait montré sa puissance , inconsciemment j'estimai que je devais la remercier avec ma personne .

Je fus tiré de mes pensées par ma canne à pêche se tendit

"Ça mord!!!!"

"Attrape le!" dit Larith toute excité

"A tes ordres maîtresse!"

Je tirais avec tes toutes mes forces mais rien ne sortait. Soudain, je fus tirée vers le lac.

"Mais c'est quoi ce délire!!!!!"

Alors que je faisais un vol plané vers le lac, un poisson géant sortit de l'eau.

"Mais c'est quoi ce truc!!!"

"Je pense qu'il a été attiré par mon cheveux. On raconte que les cheveux des démons majeurs ont la capacité d'attirer les monstres en tout genre."


"Et tu m'en as donné un, en sachant ça!!!! mais tu veux ma mort!!!!!!!"

Tandis que je voltigeais dans les airs, Larith invoqua Kyo.

"Kyo , tue ce monstre"

"Et pour ce qui vous sert de contractante... je m'en débarrasse aussi ?"

"Fais ça et tu connaitra l'enfer"

Le démon n'osa pas répondre et en moins d'une seconde, il fondit sur ce monstre aquatique.

"Au secours!!!!!!!!!! A l'aide!!!!!!!!!!!! Je veux pas finir comme hameçon pour poisson!!!!!"

"Tais-toi la loque, je ne peux pas me battre avec tes cris!"

Le loup agrippa le poisson avec sa gueule, à cet instant des flammes sortir de sa bouche et enveloppèrent le monstre (moi y compris...)

"Laisse toi tomber dans l'eau ..."

Je m'exécutais, je lâchais ma canne et plongea dans l'eau . Malheureusement pour moi, les flammes démoniaques, résistaient à l'eau , je me fis donc vite encercler. La vision de ses flammes me rappelaient de bien triste souvenirs. Ceux que j'avais essayé d'enfouir au plus profond de moi .

Je ne peux pas mourir, pas comme ça. Je n'ai pas encore atteint mon but

Tandis que je cherchais un moyen pour sortir de cette fâcheuse situation, je me fis entrainer vers le fond. J'essayais de me débattre, je ne voulais pas finir noyer, mais je m'arrêta net lorsque je vis Larith .
Elle me dit par télépathie de la laisser faire.
J'obéis aveuglément à ma maîtresse.
Lorsque nous refîmes surface, nous étions hors de danger, Kyo ramenait fièrement sa proie (cuite à souhait).

"Maîtresse, j'ai remplis ma mission " dit -il en s'inclinant devant elle

"C'est bien, je n'en attendais pas moins de toi. Disparaît, je t'appellerai si j'ai besoin de toi "

Le serviteur zélé obéis à sa maîtresse et disparut en murmurant:

" Satané humaine, je te réduirai en cendre bientôt"

Je voulu sortir de l'eau, mais la jeune démone m'en empêcha.

"Allons, pourquoi partir, nous sommes bien ici et le repas est prêt, dit elle en montrant le poisson cuit, nous pourrions nous amuser un peu ..."

Devinant les pensée peu avouable de ma maîtresse, j'acquiesçai et la laissa disposer de mon corps jusqu'au premières lueurs du soleil.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Dim 9 Aoû - 13:48

Le jour c'était levé et nous avions repris la route. Il ne nous restait deux jours, deux satanés jours de marche. Larith tenait la carte et nous guidait sur cette route qui était des plus tortueuses. Nous rencontrions toujours des côtes assez raides, des descente plutôt abruptes, bref une route qui n'était pas faite pour une personne en robe comme moi . Larith prenait un malin plaisir à me voir dans des difficultés aussi dérisoires.

"Non mais franchement, j'en ai ma claque de cette route, je peux pas avancer en robe!"

"Vous les humains, vous râlez tellement que ça en devient insupportable!"

La jeune femme s'approcha de moi et dégaina mon katana avec un sourire sadique.Prise de sueurs froide, j'essayais de savoir ce qu'elle allait faire avec mon Himitsuru.

"Heu ... tu fais quoi avec ça ?"

"Je règle le problème à la source"


En entendant sa réponse, je me souvenu que les démons ne s'encombraient pas avec des personnes qui les ralentissaient.
Elle arma son bras et avec une rapidité démoniaque, elle l'abaissa. Mon seul réflex fut de fermer les yeux en me disant que ma vie fut bien courte, que tellement de choses étaient inachevées, que mon but ultime n'était pas atteins.

"Voilà c'est réglé"


Surprise par sa réponse, j'ouvris les yeux et vit une partie de ma robe par terre

"Mais ... mais ..."

"Maintenant arrête de râler et marche , sinon je me verrai dans l'obligation de te punir comme il se doit" dit elle en me rendant mon katana.

Elle rigole pas ... mais ma robe ... je vais me faire démonter par Milano et compagnie ...

Après avoir fait mon deuil sur la longueur de ma robe (de mes chevilles, elle était passé à au dessus de mes genoux ...), nous continuâmes notre route, Larith tenta plusieurs fois de se rapprocher de moi mais un peu vexé par sa manière de régler les choses, je ne la laissais pas faire. Cette résistance soudaine l'intéressa.

"Tu me résistes... intéressant, j'aime qu'on me tienne tête"


Au moment où elle s'approcha de moi, je sentis une présence hostile, je pris Larith dans es bras (chose qui la surpris) et me jeta avec elle dans les buissons.

"Hum ... je vois que tu veux prendre les devants....intéressant..."


"Chut! quelqu'un vient!"

Nous vîmes alors des bandits accompagnés de prisonniers. Ils clamaient fièrement qu'ils auraient un bon prix pour la vente des enfants.

Sans même me rendre compte, je m'étais levé armé de mon Katana.

"Mais tu fais quoi ?"

Je ne répondis pas à maîtresse et fondis sur l'ennemi. Les bandits furent surpris de cette attaque et essayèrent de s'organiser, mais cela était trop tard pour eux, j'avais commençais le massacre des hors la lois. Les corps tombaient les un après les autres et commençaient à former un tas. En voyant le massacre, le chef des bandits prit une jeune enfant en otage et me cria:

"Si tu ne veux pas qu'elle meurt , rends toi"

Mon regard croisa le sien, je pouvais lire la peur de mourir. L'homme était paniqué par mon regard où il pouvait lire la haine profonde que j'avais pour lui .
Ma seule réponse fut un poignard que je lança en direction de sa gorge. Se dernier se planta net dedans, l'homme surpris par ce contact, lâcha l'enfant et tomba mort en arrière.

Larith ne revenait pas de ce spectacle, non seulement je n'avais pas attendu ses ordres mais surtout, j'avais un regard digne d'un démon. Je continuais mon massacre avec un sourire sur les lèvres, plus leurs sangs m'éclaboussaient, plus je rigolais et souriais à ce spectacle macabre.
Larith évacua les enfants et les prisonniers qui étaient effrayés par ce massacre. Je n'écoutais même pas leur suppliques, j'étais dans un état second, je revoyais les mercenaires qui avaient massacré mon village, qui m'avaient tout ce qui m'avais été chère à mes yeux. Il m'avaient pris ma vie.
Une fois tous les bandits exterminaient, Larith s'approcha de moi et me demanda des explications.
Je ne répondis rien, ce qui provoqua une réaction de Larith.

Elle gifla mon visage couvert de sang, ce qui me fis reprendre mon état normal.

"Mais ... pourquoi?" demandais-je sans trop comprendre son geste

Elle ne me répondit pas mais me montra le massacre.

Je restais sans voix étais-ce moi qui avais fais cela.

"J'aimerai avoir une explication Phalis ... pourquoi les massacrer alors qu'ils te demandaient de les laisser vivres, pourquoi agis-tu comme un démon!"

A ce moment là mes jambes faiblir et je tombais par terre sans comprendre ce qui m'étais arrivé.





_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Dim 9 Aoû - 16:12

Pour la première fois, Larith me regardait différemment. Son regard ne me jugeait pas mais il était pesant. Je ne comprenais pas pourquoi j'avais fais cela, pourquoi cette part de ténèbres avait prit le contrôle de mon corps, pourquoi j'avais éprouvé tant de plaisir à massacrer ces gens. Étais-ce par ce que j'avais été impuissante lors du massacre de mon village, avais-je inconsciemment fais un transfère sur ces bandits?
Larith me prit dans ses bras et avec une étonnante douceur, passa sa mains dans mes cheveux en me murmurant à l'oreille:

"Calme toi , ce n'est pas si grave"

Ma maîtresse décida alors que nous devions nous reposer. Je contestais en prétextant que j'allais bien et que cela nous retarderai . Ma maîtresse m'écouta et siffla dans un petit sifflet argenté.

Une son étrange en sortit, ce n'étais pas de la musique, on aurais dit des voix.

"Vous m'avez appelé Maîtresse Larith" dit une voix sortant des buissons



"Oui Moxus, j'ai besoin que tu nous emmènes près du village de Kerig à Lasham ."


"Tes désirs sont des ordres maîtresse,puis se tournant vers moi, Je suis heureux de vous rencontrer Phalis dono*" me dit la panthère en sortant des buissons.

Ce démon était l'opposé de Kyo, il ne me traitait pas comme un ennemi, au contraire à ses yeux j'étais comme lui .A près tout il n'avait sans doute pas tord, il est vrai que ma part des ténèbres qui ne réclamais que vengeance devenait de plus en plus puissante. Toutes ses années, j'avais réussi à me contrôler à ne réserver cette haine profonde qu'aux responsables de cette tragédie, mais depuis peu, je commençais à perdre le contrôle. En faite depuis que j'avais passé le Pacte avec Larith. Soudain une pensé me perturba, et si Larith m'avais choisi justement pour cette part de ténèbre et cette haine profonde.
Je devais en avoir le cœur net, je devais savoir pourquoi elle m'avait choisi.

Maxus nous demanda de monter sur son dos et nous pria de ben s'accrocher à lui . D'un bond, la panthère à la couleur de l'ébène décolla . Ses bonds étaient très puissant, nous étions littéralement dans les airs, j'avais vraiment l'impression de voler. En quelque minute, nous avions déjà parcourut la moitié du chemin.

"On pouvait pas utiliser ça depuis le départ?" demandais-je à ma maîtresse

"C'est exceptionnel ... "

Après seulement dix minutes, le serviteur zélé de Larith nous déposa à l'entrée de la forêt de Lasham.

"Maîtresse Larith, j'ai accompli ma mission "

" Je n'en attendais pas moins de toi Maxus, retourne voir mon père , je sais qu'il t'apprécies et je sais qu'il sera heureux de te revoir au plus vite"

"Il en saura fait selon vos désirs Maîtresse Larith, et vous Phalis Dono, prenez grand soin de notre maîtresse, elle vous a choisi donc protégez la du mieux que vous pourrez..."

La panthère disparu dans un bond magistral . Larith me regarda et me demanda alors pourquoi j'avais massacré ces bandits sans aucune pitié.
Que lui répondre?

"Je ... je ne sais pas ..." bredouillais-je

"Ça n'aurais pas un rapport avec ton passé, le massacre de ton village?"

Incroyable, elle avait vu juste de suite.

"..."

"Phalis , je sais que tu ne rêve que de vengeance et je t'aiderai sois en sûre... mais j'aimerai que tu ne rentre plus dans cet état second..."


la seule question qui me vient alors fut :

"Pourquoi? Pourquoi moi, pourquoi pas quelqu'un d'autre? Pourquoi avoir fais ce Pacte avec moi ? Depuis que je suis avec toi j'ai du mal à me retenir, j'ai des pulsions de plus en plus meurtrières, je ne comprends pas ton choix, je pense que je ne te suis d'aucune utilité!"

Larith m'écoutait sans bouger, puis elle me répondit:

"Car tu es la seule qui puisse m'aider, tu n'en a pas encore conscience mais tu m'es indispensable, le moment venu tu comprendras."

Et comme pour me rassurer, elle me reprit dans ses bras et déposa un doux baiser qui ressemblait plus à la promesse de ne jamais m'abandonner.




*dono est un titre honorifique en japonais

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Dim 9 Aoû - 21:49

Une fois cette douce étreinte fini, Larith me dit alors que nous n'étions plus qu'à une dizaine de kilomètres de Kerig.

Tandis que nous marchions, les mots de Larith me revenaient en tête:

"Car tu es la seule qui puisse m'aider, tu n'en a pas encore conscience mais tu m'es indispensable, le moment venu tu comprendras."

Qu'est ce que cela voulez dire, pourquoi avait-elle tans besoin de moi et pourquoi ?
Ces questions me troublaient beaucoup, je ne pouvais pas continuer à être avec elle si elle me cachait des choses.

"Larith, j'ai ... j'ai une question à te poser." commençais-je

"Pas la peine de me la poser, je lis dans tes pensées tu as déjà oublié?"

Aïe.....

"Je vais te répondre Phalis même si j'en suis sûre tu ne comprendras pas grand chose. Chez nous les démons, il est plutôt rare de faire un Pacte avec un humain. Vous êtes tellement faible et votre vie est tellement courte...
Mais il y a une prophétie qui dit :

"Le jour où le sang du prince croisera le sang de la race inférieur,de leur amour apparaîtra car semblable ils seront leur une alliance sera invincible et vengeance et désires se réaliseront "


Lorsque je l'ai entendu pour la première fois, je me suis de suite dit qu'il s'agissait de la race humaine, vu que vous êtes assez inférieur. Et donc j'ai commencé à chercher, et par divers événement, je me suis retrouvée coincé dans les Abysses. Et je t'ai rencontré."


Larith s'arrêta net.

"Larith?"

"Ça sens mauvais!"

"Pardon ?"

Ma maîtresse dégaina son épée et me demanda de faire de même. Sans même réfléchir, j'obéis à ses ordres .

"Fais attention, ne te fais pas mordre"

"Heu de quoi tu me parles?"

"Tu vas vite comprendre"

Je vis Larith partir , je me tenais sur mes gardes .


_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Mar 11 Aoû - 10:47

Larith me demanda de la rejoindre, j'enjambais les petits fourets et je rejoinds ma maîtresse.
A ses pieds, un corps à moitié dévoré.

"Il est encore chaud, cette chose est encore dans les parages... fais attention Phalis, si tu te fais mordre je n'aurais d'autre choix que de te tuer."

"Hein? mais c'est quoi ce truc?"

"Des balverines*... et vu l'état de ce corps il y a une blanche avec ..."

"Un quoi ?"

"Une balverine, c'est un monstre mi-humain mi-loup "

"C'est un loup garou alors..."

"Pas vraiment, cette dernière les surpasse aisément, elles peuvent pratiquer de la magie, elles sont beaucoup plus puissantes... et à la différence des loup Garou, elles ne sont pas dérangées par la lumières du jour. Mais une seule morsures de leur s part et tu deviens à ton tour une Balverine..."

Je pouvais lire le dégout sur le visage de Larith.

"Tu n'as pas l'air de les apprécier"

"C'est des rebuts de démons... "

Elle se tourna vers moi et me dit:

"Surtout ne bouge pas d'ici et reste sur tes gardes, tu n'es pas assez forte pour te battre contre elles, surtout si une Balverine blanche les accompagne."


Je la regardais partir et sans m'en rendre compte, je lui dit:

"Fais attention"

Elle se retourna et me sourit

"Comme c'est touchant, commencerais-tu à avoir des sentiments pour moi ... intéressant..."

En entendant ses mots, je m'empourpra en moins d'une seconde

"C'est ... c'est ... que... je ne ... voudrais pas que...."

Pour simple réponse, elle sauta sur moi et m'embrassa.

"Je te promets de revenir vite... "

Puis elle partit armée de son épée.

Je décidais d'examiner le corps.
Le pauvre homme avait eu la tête à moitié arrachée et dévorée.On pouvais encore deviner son expression d'extrême souffrance. Il devait encore être conscient quand elles lui avaient ouvert le ventre et dévorer ses entrailles.

Il a dû souffrir le martyr en suppliant qu'on l'achève pensais-je

Je vis l'entaille qu'il avait sur le bras, une taille impressionnante de d'une dentition . Cette bête devait avoir des dents plus aiguisée que des poignards, être déchiqueté par elle devait signifier le supplice extrême.

Alors que j'étais penchée sur le corps essayant de comprends son mode oppératoire, je sentit un choc violent sur ma tête.La sensation du sang coulant sur mes tempes, la tête qui tourna. Je perdit vite connaissance.
Lorsque je repris connaissance, j'étais attaché à un mur, des gens me faisaient fasse armés comme pour partir à la guerre.

"Ça doit être l'une d'entre elle, c'est sans doute la blanche vu ses cheveux blond et ses yeux rouges. En plus elle est couverte de sang." dit une femme

"Sans parler de cette marque qu'elle a sur la poitrine!" dit un homme armé d'une fourche

"Moi je dis tuons là!" dit un homme assez âgé

"A mort!!!!!!!!!!!!!" cria la foulle

Je ne rêvais pas ils me prenaient pour une Balverine.



Spoiler:
 

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Mer 12 Aoû - 14:23

Alors que les villageois spéculaient sur mon espérance de vie, une voix se fit retentir:

"Silence!"

La foule se tue et se retourna en direction de la voix

"Et c'est Taï le chef du village... il va surement tuer cette satanée Balverine"

Les villageois lui laissèrent le chemin libre et je vis un jeune homme dans la force de l'âge qui s'avançait vers moi avec une certaine assurance et prestance.

"Que faisais-tu près du corps de notre ami?" me demanda t-il sans détour une fois qu'il me faisait face

"J'essayais de voir comment procède ces bêtes" répondis-je simplement

"Pourquoi es-tu couverte de sang?"
me demanda t-il en soutenant mon regard du sien

Mince, je peux pas lui dire que j'ai pété un câble avec des bandits ... faut que je trouve une histoire à lui raconter....

"Ben à vrai dire, j'ai rencontré... des... ennuis et je les ai réglé..."

"Quel genre d'ennuis?"

Mince c'est prie, pourquoi cet imbécile me pose cette question, franchement, il peut pas ma lâcher les basques!

"Des... heu ... comment dire... des..."

"Des?"

L'homme s'approcha de moi et me tint le visage.

"Tu avoueras que c'est étrange de voir une jeune femme avec la couleur de tes cheveux et les yeux couleur sang..."

"Franchement je ressemble à votre ... Balverine?"

"Oui" dirent les villageois en cœur

Là ça me vexe franchement j'ai rien de ce monstre

"Vous avez de la chance que je sois attachée, sinon je vous aurais botté les fesses !"

Taïme mit son doigt sur ma bouche et me dit:

"J'aimerai que tu répondes à mes questions"

Tandis que l'homme était occupé avec moi, une Balverine grise apparut au plein milieux du conseil (enfin moi je dirais plutôt au milieu du jugement de ma personne...).

"Au secours une Balverine!!! c'est elle qui l'a attiré!!! Tuons là!" cria un vieillard

"Oui à mort!" cria la foule

"Hé mais j'y suis pour rien moi!!! libérez moi et je vous aiderai!"

Taï me regarda et me fit un signe de la tête voulant dire non.

"Si je te libère et que tu es une Balverine, nous n'aurons aucune chance de nous enfuir, puis se tournant vers les villageois, Que tout les hommes la retienne, faites évacuer les femmes, les enfants et les personnes âgées!"

"Mais puisque je vous dit que je n'en suis pas une !!" tentais-je

Mais rien n'y faisait, la Balverine balaya d'un coup la défense et se dirigea vers moi . Elle avait décidé de faire de moi son repas .

"Hé viens pas ici, je suis pas comestible!!! " criais-je en tentant de me libérer de mes liens.

Ces derniers étaient trop serrés pour que je réussisse à me libérer. A ce moment là une seule pensée me vint en tête

Laith

La bête bondit sur moi, je ne pouvais rien faire, j'étais à sa merci.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Mer 12 Aoû - 15:43

Par réflexe,j'avais fermé les yeux et j'imaginais déjà la sensation des ses dents déchiquetant ma chair, j'entendais déjà mes os craquer sous la pressions de sa mâchoire, la douleur de mon ventre s'ouvrant en deux laissant échapper son contenu et se vidant par terre. Je me voyais endurer mille souffrance et je demandais à ce que cela s'achève.
J'allais donc servir de repas à ce monstre.

"Tu aurais pu au moins montrer plus de résistance!"

Cette voix, c'était celle de Larith, instinctivement j'ouvris les yeux et je la vis devant moi faisant face à cette bête.
En une fraction de seconde, elle dégaina sa grande épée, cette dernière s'embrasa et d'un geste, elle l'abattit sur le monstre.
Ce dernier surpris n'eut pas le temps de l'éviter et il se fit trancher en deux. Son corps se sépara et se consuma .

Puis ma maîtresse se retourna vers moi et me dit

"Je te demande de rester sur tes gardes et tu te fais attraper comme une débutante... il va falloir que je t'entraine sérieusement ...."


En entendant ces mots, je me mis à frémir. La fille d'un des quatre grands princes voulait m'entrainer, sans même m'en rendre compte, je me mit à imaginer la sorte d'entrainement qu'elle me réserverai . Je la voyais m'attacher à une barre et la suspendre au dessus de la lave. Elle me demanderai certainement de me libérer sans tomber. Ou encore elle me demanderai d'affronter l'un de ses subalternes , à coup sûr il me dévorerai.

"Je vois que tu as beaucoup d'imagination Phalis... mais l'entrainement que je te réserve est avec moi ..." me dit-elle en me libérant.

"Heu c'est nécessaire?"

"A ton avis ..."

J'osais la tête pour dire oui , après tout je n'avais pas le choix...

Taï apparut devant nous et inspecta Larith.

"Incroyable !!! c'est elle!!!"

"Elle?"

Il s'approcha de la jeune femme et voulu la toucher mais cette dernière ne le laissa pas faire.
Elle le poussa violemment et lui dit:

"Je peux savoir ce que tu veux vermine."

L'homme la regarda d'un air béa et lui dit:

"Je ... je suis désolé déesse, je ne voulais pas me montrer impoli envers vous."

"Déesse? Larith , tu lui as cramé le cerveau !"

"Je ne pense pas ..., puis s'adressant à l'homme, Désolé de te dire ça mais je ne suis pas ta "Déesse" mais une Démone Majeur... et cette femme est ma contractant et ma promise" dit elle en me pointant du doigt


"Heu depuis quand je suis ta promise?"

"Depuis que tu as scellé le Pacte avec moi ... je pensais que tu l'avais compris..."

L'homme nous regarda et se prosterna devant Larith

"Mille excuses! Je ne vouais pas te vexer mais tu es ici parmi nous et toi seule peu détruire les Balverine. Je t'en pris aide nous"


"On peut négocier" dit elle en souriant

L'homme se releva et nous demanda de le suivre. Une fois dans la hutte, il nous expliqua une légende

"Il est dit que lorsque le mal nous enverra ses sbire, une déesse de feu apparaîtra et nous sauvera de ce chaos.

Vous êtes apparut et nous vous donnerons tout ce que vous voudrez"


Larith le regarda et lui dit simplement

"J'acepte de vous aider, mais j'ai besoin d'un peu de repos ."

"Pas de problème, je vais arranger ça !"

En moins de dix minutes, nous avions une grande chambre. Larith demanda alors qu'on nous laisse seule.
Elle s'approcha de moi et regarda l'entaille que j'avais à la tête.
Avec une extrême douceur, elle nettoya la plaie et me banda la tête. C'est à cet instant que je vit qu'elle était blessé au bras.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Lun 17 Aoû - 14:46

Voyant que j'avais remarqué sa blessure, la jeune démone essaya de me rassurer:

"Ne t'en fais pas , ça va se refermer tout seul ... après tout, mon sang m'immunise contre la malédiction de la Balverine..."

Je ne dis rien mais inconsciemment, je pris son bras dans mes mains et examina la blessure. Trois traces peu profondes défiguraient se bras si frêle.

Larith retira son bras de mes mains.

"Intéressant..."

Puis sans m'y attendre, elle se blottit contre ma poitrine en me disant simplement:

"Je me sens si bien ici"

Pourquoi aimait-elle tans ma poitrine?
Étais-ce par ce qu'elle aimait la chaleur des corps?
Ou peut être aimait-elle écouter la mélodie de mon cœur ?

D'un geste très doux, je passa mon main derrière sa tête comme pour la rassurer et je m'allongea avec une grande douceur. J'avais décidé de ne pas réveiller cette jeune femme pour qui sans que je ne m'en rende compte mon cœur battait pour elle.
Je plongeais à mon tour dans un sommeil salvateur où Morphée me berçait de doux rêves.

Lorsque je me réveillais, j'étais seule allongée sur le lit.

Mince où est Larith ?

Puis en prêtant bien l'oreille, j'entendis sa doux voix

"Il est hors de question qu'elle prenne ce risque! elle n'a aucune chance contre !"


"Mais ... déesse, elle seule peut tenir cette épée sacrée améliorée à l'argent."

"Je vous le répète ! je ne la laisserai pas aller droit au massacre juste pour sauver ce village. Sa vie est plus précieuse que toute vos vies réunis!"

Par curiosité, je m'étais placé derrière la porte et même si je n'avais pas tout compris, Larith s'opposait à ce que je prenne des risques pour sauver ce village.
Étant la première concernée, j'ouvris la porte d'un geste brusque.

"Bon expliquez moi tout, je voudrais savoir ce qu'il se passe!"

Larith me regarda avec un regard surpris, pour la première fois j'avais été autoritaire en sa présence.

"Et bien ma petite Phalis, ces humains n'ont rien trouvé de mieux que de chercher comment battre une balverine blanche..."

"Ben c'est super!" dis-je en souriant

"Certes... mais vois-tu, il faut une arme améliorée à l'argent..."


"Ben ils en ont une?"

"Oui mais elle est sacrée..."

"Et ?"

"Et je ne peux en aucun cas la prendre car elle est comme vous dites "béni" "


"Ah.."

Je comprenais bien le problème, Larith ne pouvait pas la prendre sous risque d'être blessée elle même.

"Et leur bonne idée est que si je ne peut pas me battre avec cette épée, tu dois le faire..."

"Je vois ... ben si il n'y a pas d'autres solutions..."

"Dois-je te rappeler que si tu te fais mordre par une Balverine blanche, tu en deviens une..."

Seule Larith pouvait faire face à cette bête car elle était immunisé grâce à son sang démoniaque.

"Je comprends mais n'y a t-il pas un moyen qui me permettrais d'avoir cette immunité? Même pour quelque minutes?"

"Si ... mais ... si je fais ça ... il y a une chance sur deux que tu ne survives pas ."

Je m'approchais de Larith et la regarda droit dans les yeux

"Je prends le risque."

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Mar 18 Aoû - 15:27

Le regard de la jeune femme croisa le mien et je pus lire la stupéfaction. J'acceptais clairement de prendre tout les risques.

"Oh je n'en attendais pas moins de vous esclave de la déesse."

"Tu sais que tu me désobéis..." me dit-elle en ayant un sourire un peu sadique

"Je le sais , tu pourras faire de moi ce que tu veux "

"Intéressant"

Je savais pertinemment qu'elle ne ferai rien , c'était plus comme une promesse de revenir vivante et de rester auprès d'elle.

Comme un général, elle prit le commandement des opérations, elle exigea que des remparts soit construit en 2 jours.
Elle nous expliqua alors que vu que les Balverines avaient fait leurs repas, nous avions au moins 5 jours de répit.

"Les villageois doivent apprendre à combattre, Phalis tu t'occuperas de les former à l'épée... Taï toi ce sera les fortifications..."

"Compte sur moi maîtresse " dis-je en faisant un petit clin d'œil

"Bien Déesse!"

"Pendant ce temps, je devrais préparer le rituel qui consiste à ce que Phalis boive un peu de mon sang"

"Boire... boire ton sang?!"

"Oui si tu veux cette immunité il te faudra boire mon sang... mais ne t'en fais pas ce ne sera pas douloureux... enfin je crois ..."

"Tu crois?!"

"Hé bien ... ce n'est que de la théorie..."

"Théorie!!!! "

"Allons esclave de la Déesse au pire vous mourrez... au mieux vous serez utile..."

"Je t'ai pas sonné toi !"

Larith s'avança vers moi et me pris dans ses bras, avec une infime douceur elle me murmure des mots à peine audible

"Ne t'en fais pas , ton immunité ne sera que temporaire. De plus je vais me renseigner, je ne laisserai pas ma promise mourir comme ça "

Larith me lâcha et se dirigea vers la sortie, puis d'un ton souverain elle ordonna à Taï de "se bouger".

Les jours qui suivirent furent assez calmes. ils se ressemblaient tellement. Les remparts se construisaient à une allure folle, j'entrainais les villageois a l'épée. Je leur expliquais comment parer, attaquer et achever un ennemi.
C'était bien la première fois que je faisais le professeur, je prenais donc mon rôle très au sérieux.
Larith elle restait dans la bibliothèque à étudier nuit et jour le rituel .
Puis vint le soir fatidique.
Le rituel devait se faire un soir de pleine lune (c'est à dire 4 jours après mon acceptation).
Ma maîtresse m'attendait dans la maison de Taï , plus précisément dans la salle principale.
Lorsque je la vu, mon cœur s'emballa. Elle était vêtu d'une tunique blanche et presque transparente à la lumière des bougies, je pouvais deviner ses formes qui me plaisaient temps.
Elle me donna alors la même tunique et me demanda de la mettre.
Lorsque ce fut chose faite, elle m'emmena vers la chambre du maître de maison.

A peine fus-je entrée, qu'une odeur d'encens me prit la gorge. La pièce était inondée d'encens, de bougie. Sur le sol, je remarquais un pentacle magique de couleur rouge. Sans doute était-il fait avec le sang d'un animal.
Ma maîtresse me pria de m'allonger sur le lit. J'obéis sans discuter.

elle prit un poignard et s'ouvrit la paume de la main. Le liquide d'une couleur bleuâtre coula dans une coupe d'or.

Puis une fois qu'il y eut assez de liquide , elle commença à réciter une sorte de prière dans une langue qui m'étais totalement inconnu.

Une auréole noire se dessina au dessus de la coupe et elle la porta à ses lèvres.
Puis elle m'embrassa.
Le liquide coulait dans ma gorge en me brulant tout au long de ma gorge. J'avais l'impression de boire du feu .

La sensation de me faire consumer était présente et pesante. Lorsque Larith eut finit de me faire boire son sang, elle me vit convulser. je n'avais plus le contrôle de mon corps.
A se moment là elle dis simplement

"Ne meurt pas, reste avec moi mon amour."





_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Jeu 20 Aoû - 20:26

J'étais dans les ténèbres les plus profonds. Mon corps me semblait inéxistant.
Pour la première fois de ma vie, j'étais sereine.Ma haine était loin, je n'avais plus de vengeance.

Suis-je morte me demandais-je

Puis au loin une lumière à peine visible, elle était faible.
Hypnotisé par elle, je me dirigeais vers elle.
Puis un flash m'envahis.

Lorsque je rouvris mes yeux, j'étais au milieu des flammes. Je me trouvais visiblement dans une pièce.
En examinant la pièce de plus près, je remarquais une fillette blotti contre un mur. Elle semblait terrorisée.


"Hé petite!!!! bouge pas je viens" criais-je

Mais elle ne semblait pas m'entendre. J'entendais ses faibles sanglots.
Je décidais d'avancer vers elle en évitant les flammes.

"Hé petite n'est crainte, je suis là "

Encore une fois je n'eus aucune réponse.

"Te voilà enfin!" dit une voix sévère

La fillette se retourna et vit une ombre gigantesque.
Elle essaya de se blottir contre le mur, ne faire qu'un avec lui pour que cette personne ne la remarque pas.
Voyant sa réaction, je compris assez vite qu'elle en avait peur.
Sans même réfléchir, je dégainais Himitsuru et me mis devant.

"En garde sale chien!"

L'ombre fit comme si elle ne m'entendait pas et avança sans se soucier de mon arme pointé vers elle.

"Tu sais très bien que c'est ton destin de finir comme ça ... fais honneur à ta mère qui est morte pour te protéger."


La fillette lui lança un regard qui en disait long sur ses intentions.

"Je te tuerai un jours crois moi ... je te tuerai..."

"C'est drôle que tu dises cela, tu ne vivras pas assez longtemps pour réaliser ta vengeance ma petite..."

L'ombre n'étais plus qu'à quelque pas de la pointe de mon katana.

"Tu veux donc mourir!"criais-je

A ce moment là l'ombre passa au travers de mon sabre et par la même occasion à travers moi

"Mais c'est quoi ce délire!!!"

"Allons, si la prophétie ne m'avais pas annoncé que tu aurais était un danger pour la réussite de mon plan, je t'aurai pris sous mon aile Larith."

Larith?

Mais ... mais alors c'est le jour où ....

La fillette se redressa et pris un bout de bois enflammé et courut vers lui pour le blesser.

l'ombre ne fit qu'un simple geste avec son bras et la fillette fit un vol plané.

"Allons tu crois vraiment que cela sera suffisant pour achever Alastor le grand exécuteur! Tu es perdue Larith, seule ta mère était avec toi, ton père est partit
mater une pseudo rebellion au nord de ses terres. Tu es seule et tu vas mourir!"

L'ombre dégaina son épée et l'arma.

"Larith!!!!" criais-je en courant vers elle

Mais je ne put rien faire, un autre flash m'emporta au loin.

Je ré ouvris les yeux et vis une femme d'une grande beauté.

"Qui ... qui êtes vous?"

"Veille sur mon bien le plus précieux Phalis, toi seule peux l'aider"


Son image disparut et une lumière aveuglante m'enveloppa pour une troisième fois.

Lorsque je ré ouvris les yeux, j'étais dans un lit, Larith s'était assoupi auprès de moi .

Étais-ce un rêve?

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Mar 25 Aoû - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Sam 22 Aoû - 22:34

Une fois sur pied, Larith s'approcha de moi en me disant simplement:

"Je vois que tu as réussi à surmonter cette première épreuve... intéressant..."

Cette phrase me perturba un peu et en toute innocence, je posa cette simple question:

"Quoi ? ne me dit pas que y aura d'autre effet secondaires?!"

Elle eut un petit sourire et me répondit simplement:

"Alors je ne te le dis pas ... mais ne t'en fais pas, ça ne durera que 3 jours pas plus "

J'avoue que quand j'entendis sa réponse, je commençais sérieusement à m'inquiéter.
De plus une chose en plus me perturbait, c'était ce rêve. J'avais vu clairement un fragment du passé de Larith. Étais-ce bien réel ou étais un rêve voir un effets secondaire du sang démoniaque.
je voulais poser la question à ma maîtresse mais cela l'aurais certainement perturber et ce n'était pas vraiment conseillé à l'approche d'une bataille importante.

Me voyant perplexe, Larith s'approcha de moi et avec une extrême douceur, posa sa tête sur mon épaule .
Surprise et émue par son geste, je déposa simplement mon bras sur son épaule.
Ma maîtresse semblait assez satisfaite. Soudain une chaleur incommensurable m'envahis. Une pulsion forte apparut celle de posséder Larith. J'essayais de lutter contre cette dernière mais ... ce fut chose veine.
Sans vraiment avoir le contrôle de mon corps, je poussais violemment Larith sur le lit. Surprise de ce geste, elle me demanda ce qu'il se passait. elle comprit vite le pourquoi en voyant mon regard.

Il était semblable à celui d'un démon ne désirant qu'une chose , posséder un être par n'importe quel moyen.
C'est donc en ayant aucun moyen sur mon corps que je pris le dessus sur Larith. L'embrassant fougueusement, la caressant passionnément, profitant pleinement de son corps.
Une fois le plaisir atteins, je repris le contrôle de mon corps.

"Heu ... Larith ... je ... je ... enfin je ne ..."

"Intéressant... voici donc l'une de tes vraies facettes...."

"Hein?"

"Le sang démoniaque ... ne fais que faire ressortir le vrai visage de la personne qui le boit... bien entendu tu as aussi des pouvoirs liée aux démons tel que l' immunité face aux Balverine, mais aussi la facilité au combat."

"Tu veux dire que ... que c'est un des effets secondaires?"

"On peu dire ça ... mais je ne te savais pas aussi douée Phalis ... tu es une cachotière..."

Cette phrase me fit rougir en une fraction de seconde.

Puis un villageois nous tira de notre ... conversation en nous demandant (un peu gênée de nous voir nue dans un lit) de rejoindre Taï dans la salle principale.
Une fois habillée, armée, nous nous dirigeâmes vers cette fameuse salle.

A notre arrivé, Taï pria Larith de prendre le commandement des opérations.

Elle répartit les villageois en 5 groupes de 25 personnes.

Chaque groupe avait un objectif à atteindre. Le groupe 1,2 et 4 devait protéger le village, le groupe 3 qui était dirigeait par ma maîtresse, devait dégager le passage au groupe 5 (lequel je commandais) pour accéder à la Balverine blanche.

Une fois les tâches répartie, nous gagnâmes nos positions.

Une dure Bataille allait commencer.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Mar 25 Aoû - 15:38

Le groupe 5 et le groupe 3 étaient en retrait par rapport aux autres groupes.

"Vous avez compris humains, nous devons dégager le passages pour que Phalis puisse se battre contre la Balverine blanche . Le premier qui échouera, je le ferai souffrir et il regrettera de ne pas être mort"

Ses hommes se mirent à pâlir

T'as le chic pour encourager tes troupes Larith

"Balverine en vu!!!!" cria un villageois

En effet au loin l'on pouvait distinguer leurs silhouettes disgracieuses avancer tels des animaux affamés.
Leurs cris rompaient le silence sacré précédent la bataille finale.

Les villageois n'étant pas des guerriers, semblaient effrayé. Il faut dire que cela devait être la première fois de leur vie qu'il tenaient des armes et qu'ils allaient se battre.

"N'oubliez pas, vous protégez votre village et rien que pour ça vous ne devez pas faillir, pensez aux personnes qui vous sont chères et battez-vous pour elles!"

en entendant mes paroles, tout les soldats de fortunes poussèrent un cri d'encouragement mutuelle.
Larith s'approcha de moi et me murmura à l'oreille:

"Si tu veux je peux te nommer général dans la légion que je possède, je ne pense pas que mon père soit contre... bien entendu ils faudra juste que les autres démons ne soient pas jaloux de notre relation"

"... Je pense pas que ce soit le moment de parler de ça et en plus je te rappelle que je suis pas un démon ..."

"Intéressant ... tu ne dis pas non à la proposition ..."

"Larith!"

"Phalis..."

Puis elle sauta sur moi et m'embrassa fougueusement. Ce baiser me re donna mon courage et me détendit.

Après un moment insoutenable d'attente, les balverines décidèrent de lancer l'assaut.

Elles fondirent sur nos positions et très vite ce que j'avais tans craint se concrétisa. Elles firent éclater la décence du village.
En voyant cela, je voulu les aider mais Larith me pris par le bras et m'ordonna de la suivre.
Je ne pouvais rien faire d'autre qu'obéir à ma maîtresse.

"Phalis, reste bien derrière moi, je vais t'ouvrir le chemin."

"Et les autres?"

"Nous ne pouvons rien faire pour eux, mais si tu y tiens tellement..."

Elle invoqua Kyo et l'ordonna d'aller aider les villageois à défendre leur village

Le démon visiblement écœuré par cet ordre n'osa pas un seul instant aller contre les ordres de sa maîtresse et alla au secours de ses "pitoyables humains".

Ma maîtresse quand à elle sortit sa claymore qui s'enflamma immédiatement et pourfendit la première Balverine.

La bête n'eut pas le temps de parer l'attaque de Larith elle fut directement sectionné en 2.

La jeune démone me fraya un chemin jusqu'à la foret.

"La Balverine blanche dois se trouver là , fait bien attention ... "

J'entrais dans l'antre de la bête blanche.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Mer 26 Aoû - 14:06

L'endroit semblait assez calme. C'était à se demander si la Balverine Blanche était là . J'avançais prudemment comme ma maîtresse me l'avait ordonné.
Plus j'avançais dans ses bois obscures, plus mon sang me frappait les tempes.
Pourquoi ? Sans doute le sang démoniaque qui coulait en moi .
Puis soudain, la douleur devient insupportable. Voulait-il me prévenir que mon ennemi était proche?

Je sortis l'épée sacré améliorée à l'argent et cria simplement

"Sort de ta cachette carpette!"

Un bruit sourd se fit entendre... difficile pour moi de savoir où la bête se situait.

Concentre toi Phalis ... le sang démoniaque devrais fonctionner normalement...

Je fermais les yeux pour mieux me concentrer et c'est à ce moment même que le sang démoniaque s'activa.

Malgré mes yeux fermés, je distinguais les lieux à la différence que cette fois je percevais la chaleur des corps. Un corps était au dessus de moi . Je compris vite qu'il s'agissait de la Balverine Blanche

Sans perdre une minute, j'ouvris les yeux et bondis sur le côté pour éviter une éventuelle attaque. Je sortis Himetsuru et l'ordonna de passer en mode malédiction, j'envoyais alors une flamme noir en direction de la cachette de la bête.
Cette dernière surprise sauta en évitent de justesse mon attaque.

" Nous voilà enfin face à face... N'y vois rien de personnel, je ne fais ça que pour obéir à ma maîtresse"

Puis dégainant l'épée, je la fit virevolter das les airs et lui lança simplement

"Approche!"

Le monstre ne résista pas à mon invitation et se lança sur moi.
Le sang démoniaque s'activa à nouveau,cette fois ci je vis la Balverine venir sur moi au ralentis, il m'étais donc facile de parer son attaque .
Après avoir paré quelques une de ses attaques, elle se mit à hurler.
Un cris strident se fit retentir.

Je le sens mal ce truc ...



J'avais de quoi m'inquiéter, à peine quelques minutes après ce cris , 5 Balverines apparurent

"Mais elle sorte d'où celle là !!!!"

Voyant qu'elle ne pouvait avoir le dessus sur moi, la bête avait décidé d'appeler ses congénères .

Là ... je suis assez mal barré...

Les alliés de la Balverine foncèrent sur moi avec une rage rare chez les bêtes sauvages.

Je me préparais à encaisser l'attaque mais c'est à ce moment là qu'un rideau de flammes se dressa devant moi me séparant des Balverines.

"Toujours pas fini avec cette Balverine Blanche?"

Je me retournais et vis un allié pour le moins surprenant

"Moxus!!"

"Quand Maîtresse Larith a entendu le cris elle m'a demandé de venir vous aider Phalis Dono"

La panthère se mit à mes côté et je pu la voir de plus près. Son pelage était aussi sombre que la Tourmaline, ses yeux rouges comme des rubis.Elle possédait un collier en or où des inscriptions dans une langues qui m'étaient inconnus étaient gravé.

"Phalis Dono ... il faut en finir vite, la situation du village est inquiétante, Maîtresse Larith essais de repousser l'invasion avec Kyo mais de nombreux villageois se sont fait mordre et sont devenu des Balverines à leur tour. J'ai bien peur que le village disparaisse."

"Je comprends... tu proposes quoi ?"

"Un sort démoniaque... "

"Heu ... oui ..."

"Je les occupe et vous le lancez."

"Hein?! mais je connais aucun sort démoniaque!"

"Le sang de ma maîtresse coule dans vos veines , écoutez juste cette voix et laisser vous envahir par elle."


"Si tu le dis ... je vais essayer..."

Je fermais les yeux pour me concentrer.



_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Jeu 27 Aoû - 15:35

Après m'être concentré suffisamment, j'entendis une faible voix qui me disait

"Corrompt les ... elles s'entretueront si tu les corrompt"

"Mais comment faire?"

"C'est simple laisse le sang démoniaque agir et le tour sera jouer"

Moxus avait chargé sur les ennemi quand à moi, je me laisser envahir par le sang démoniaque.

Une chaleur intense s'empara de moi, une haine profonde surgit dans on être. Je n'avais qu'une envie ... tuer .
Lorsque je ré ouvris les yeux, je vis Moxus en mauvaise posture, toutes les Balverines étaient sur lui , il n'arrivait presque plus à bouger.

Je m'avançais vers lui et regarda ses bêtes assoiffés de sang.

"Bande de vermines, je vous ordonne de vous entretuer!"

Les Balverines s'arrêtèrent net et me regardèrent. Elles ne bougeaient pas et semblaient hypnotisées par mon regard et par ma voix.

"Qu'attendez-vous tas de mécréants... "

La Balverines blanche s'avança et d'un geste presque invisible tua l'une de ses compagnes. La réactions fut immédiate, elles se ruèrent sur elle et lui livrèrent un combat acharné. En temps ordinaire, une Balverine Blanche pouvaient tuer facilement une ou 2 Balverines , mais ...4 Balveriness, cela était une autre histoire.
Pendant que deux l'occupaient les deux autres lui infligeaient des coups mortelle. Les cris de désespoir de leur leader ne semblait pas les infecter, elles n'avaient qu'une idées en tête tuer , se massacrer sans même savoir pourquoi ., leur instinct leurs disaient de se massacrer sauvagement.
Après de nombreuses minutes, la Baverine blanche gisait sans vie. Ses congénères avaient commencé à s'auto massacrer. Très vie il n'en resta plus que une en très mauvaise état.

Je m'approchais d'elle et lui dit:

"Bien tu as parfaitement accomplis ce que je t'avais demandé... ta récompense pour cela sera..."

Je sortit l'épée sacré et trancha rapidement la tête de la survivante

"la mort..."

Le sang gicla sur mon visage et un sourire démoniaque se dessina sur mes lèvres.

"Ce sourire, ce regard... on dirait le général Isil" murmura Moxus.

"Moxus, allons retrouver Larith"

"Bien Phalis Dono"

Le démon me fit monter sur son dos et d'un bond quitta la forêt.
Nous arrivâmes assez vite à ce qui avait été le village.
Une odeur de mort flottait dans l'air, des corps à moitié dévorés jonchaient le sol.

"C'est un véritable carnage..." dit simplement ma monture

"Oui mais le spectacle est assez plaisant..." répondis-je simplement

La monture n'osa rien dire, elle avait bien compris que le sang démoniaque me possédait totalement. Je réagissais comme n'importe quel démon.

En descendant de Moxus je l'ordonnais de chercher Larith.
Nous partîmes donc chacun de notre côté à la recherche de notre maîtresse.

Je me dirigeais vers le nord armé de mon Himesuru. J'avais cru reconnaître l'aura de ma maîtresse. J'avançais à pas de loup . Puis soudain, un spectacle insupportable à mes yeux. Larith allongé sur le sol ayant perdu connaissance. S'approchant d'elle une Balverine couverte de sang ravis à l'idée de faire de ma maîtresse son repas.

Une pulsion soudaine m'envahis. Cette voix si faible que j'avais entendu avant au plus profond de moi se faisant entendre, elle criait à la vengeance.

"Tue la , tue les tous! Ils ont laisser notre maîtresse se faire blesser , c'est un crime qui mérite la mort! brûle les tous!!!!!!!"

Je tranchais la Balverine, pris Larith dans mes bras et cria:

"Mourrez tous!!!!"

Des flammes sortirent du sol et consommèrent les reste du village et les éventuels survivants.
Moxus m'avait rejoins et m'avait demandé la raison pour laquelle j'avais agis comme ça .

"Ma bien aimé a été blessé... n'est-ce pas suffisant comme réponse... le seul châtiment pour ce crime est la mort! qu'ils purgent leurs crime en enfer!"

Larith entrouvris les yeux et me regarda et murmura:

"Tu me rappelles Isil ...."

Puis elle replongea dans son sommeil .

Moxus et moi l'emmenèrent au QG de The guilde pour la soigner.

Mission accomplie

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit Jeu 27 Aoû - 16:02

Quête validée tu obtient 30 pièces d'or 5 point 100 d'xp 300 de bonus maléfique et l'épée sacrée améliorée a l'argent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [fini]Le village maudit

Revenir en haut Aller en bas

[fini]Le village maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Lasham-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit