The Guilde



 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Sam 24 Juil - 23:08

-Arrête de jouer avec mon corps !

C'était ce que j'avais crié quand je vis qu'elle s'amusait bien avec, même ce maudit démon n'avait pas osé aller si loin, c'était impardonnable, je vais la tuer, l'exterminer... Intel fit apparaître une épée, je crus d'abord que cela m'était destinée, mais elle s'en prit à la version maléfique. Malheureusement, Intel fut renvoyée dans son corps suite à une attaque. La version maléfique commença à m'engueuler et voulait se servir de moi comme esclave, enfin un certain type d'esclave, l'idée ne me réjouissait pas, pas du tout. Elle allait me laver le cerveau, mais quelque chose ou quelqu'un l'en empêcha, elle sembla envahi de spasme et sortit de la pièce.

La version gentille commença à me parler, elle m'assura que Rook reviendrait, mais qu'elle et l'autre serait toujours en lui, si j'avais été dans mon corps, j'aurais eu un frisson qui m'aurait parcourue, savoir que je pourrais retomber nez à nez avec cette espèce de malades qui ne pensait qu'à s'amusait avec mon corps me faisait peur, j'en regretterais presque Elrohir. J'avais envie de hurler "J'en ai marre de tomber sur des gars et nana qui ne pense qu'à me violenter et me culbuter !". Mais Rook revenait, c'était l'essentielle et j'étais soulagée, pas entièrement, mais assez pour sourire, enfin une bonne nouvelle, hélas, il fallait qu'il y en ait une mauvaise, deux méchants, plus un autre qui se battait avec Camille, se pouvait-il qu'il s'agisse d'un frère ou soeur à Espoir ? Le frère jumeau d'Elrohir ? Un monstre ? Je n'en savais rien, en fait, je ne comprenais pas, la barrière devait nous protéger, alors pourquoi étions-nous attaqués ?

Elle me sourit en me souhaitant "bon courage", je retournais dans mon corps, j'étais toujours assise, je regardais le plafond, quand je pus sentir mes doigts de ma main j'en conclus que je pouvais bouger un peu, mais j'étais épuisée, je regardais Intel qui était encore inconsciente, je lui carressais les cheveux, c'était la seule chose que je pouvais faire et encore, j'avais l'impression que le simple fait de faire ce geste me demandait un effort physique considérable. Je finis par m'allonger. Courage. Oui, il nous en fallait, je ne pouvais rien faire de toute manière, j'étais coincé dans ce lit, sans défence et incapable d'utiliser la moindre magie, à croire que la malchance s'abbatait sur notre groupe. J'étais douée pour attirer les problèmes aussi, je soupirais, c'était la seule chose que je pouvais faire de toute manière, mais me plaindre ne servirait à rien, comme si cela allait changer quelque chose... De toute manière, ça me fatiguait encore plus qu'autre chose.

Je me demandais où était passé Rook et ce qu'Intel ferait de moi une fois qu'elle se réveillerait, peut-être me tuerait-elle ? Qu'importe, je lui avais donné ma parole, j'accepterais tout ce qu'elle voudrait me faire ou me faire faire, même si j'étais méchante, j'avais quand même une certaine fierté et honneur que je préservais, je n'aimais pas trop mentir, surtout à mes proches, pour mon boulot ou pour mon ordre, je m'en fichais un peu, j'avais déjà fait pire que de mentir. Je me demandais ce que penserait Rook de moi s'il savait, en fait, je crois qu'il faudrait mieux qu'il l'ignore, quoique que, ce n'était pas bien de jouer les petites cachotières, je ne devais rien lui cacher, après tout, comment peut-on faire confiance à quelqu'un qui garde tout pour lui et ne partage rien ?

Je décidais de m'allonger et de me reposer, je ne pouvais pas les aider de toute manière, je serais plus un poids contre chose, ça m'énervait un peu, j'avais peur aussi, peur pour Claire parce que je ne savais pas où elle était et j'avais aussi peur pour Rook, où est-elle allée avec son corps ? J'étais trop fatiguée pour continuer de réfléchir, je finis par fermer les yeux et aller gentiment rejoindre Morphée, hélas, elle ne devait pas me porter dans son coeur elle aussi, je cauchemardais de moi devenue esclave de l'autre malade, je me voyais fuir, tandis qu'elle me barrait la route pour finir par m'attraper par les cheveux et me trainer dans un coin obscure. Je crois que je serais même alléé prier le dieu de mon monde pour ne jamais finir dans ce cas-là, je crois même que le grand inquisiteur pourrait devenir un bon ami comparait à cette femme.

J'allais de cauchemar en cauchemar, si quelqu'un me voyait dormir, il verrait bien que je ne dormais pas d'un sommeil paisible, bien au contraire, j'étais en train de divaguer et j'avais de la fièvre, me faire sortir de mon corps avait eu des impacts assez importants sur moi, surtout qu'Intel m'avait blessée, fâcheuse répercussion, très fâcheux...

Je me demandais si j'allais passer la journée, ce serait peut-être mieux si je venais à disparaître définitivement, je me ferais taper sur les doigts si on m'entendait, mon maître ne serait pas content que je dise ça, il m'engueulerait en me demandant où était passée ma rage et ma haine contre l'Inquisition et ces chasseurs de sorcières. Je me laissais voguer sur cette mer, ce n'était pas un voyage paisible, j'étais plus sur un bateau en pleine tempête qui menaçait de se fracasser contre les rochers. Peut-être avais-je envie que quelqu'un me sauve ou m'achève ?

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Dim 25 Juil - 14:09

-Maître ! Maître ! Derrière vous !

Mon maître venait de se faire transpercer la poitrine, il tombait raid mort, je pleurais et hurlais en me jetant sur son cadavre.

-Pourquoi ?! Pourquoi suis-je incapable de les protéger ?! Claire, Rook et maintenant mon maître... Ce n'est qu'un mauvais rêve, oui, un mauvais rêve, un très mauvais rêve...

Je me relevais et marchais, je continuais de pleurer bien que j'avais à présent succombé à la folie.

-Je vais bientôt me réveiller, oui, très bientôt...

Je marchais, allant tout droit sans m'arrêter, je ne faisais pas attention où je posais mes pieds, il m'arrivait de trébucher, mais je me relevais à chaque fois, je continuais de me demander pourquoi, une voix qui ne m'était pas totalement inconnue me susurra à l'oreille :

-Parce que tu es faible, tu n'es qu'une humaine, une simple humaine...

La voix était partie, moi je m'étais arrêtée, oui, j'étais humaine, mais c'était comme ça et je ne pouvais rien y faire, rien y changer. Une autre voix vint répondre à mes pensées, une voix que je connaissais puisque c'était la mienne.

-Faux, tu peux changer, il suffit que tu deviennes une liche, tu seras immortelle.

L'immortalité, quelle chose stupide, quel est l'intérêt de vivre si cela ne s'arrête pas un jour.

-Peut-être, mais tu seras beaucoup plus puissante.

Et beaucoup plus laide surtout, je n'ai guère envie de ressembler à un de mes zombis.

-Tu sais très bien que tu puisses maintenir ce corps au point qu'on pourrait toujours croire que tu es humaine.

Non, cela demandait une quantité trop importante de magie, je serais épuisée rapidement, je serais devenue encore plus faible, ce qui n'est pas mon but, je ne voulais pas devenir une liche de toute manière.

-Alors pourquoi pas un vampire ? Nous en connaissons, il suffirait juste qu'il nous transmette leur don noir.

Je me remis à marcher, j'avais l'impression que ma personnalité se dédoublait, si seulement elle pouvait se taire, je ne voulais pas devenir un vampire, ça ne m'intéressait pas.

-Pourquoi ?

Pourquoi ? Bonne question, la voix ne voyait que des avantages, moi, je voulais rester humaine, même si les vampires étaient capables d'utiliser de la magie, aucun n'était un nécromancien, ce rang n'était composé que d'humain comme moi, j'avais mes limites, tout comme n'importe être vivant ou non-mort, je ne ferais que les repousser, mais elles seraient toujours présentes, il fallait que je fasse avec ces limites, c'est tout. J'arrivais au bout du chemin, une falaise, je ne voyais pas le fond, y'en avait-il seulement un ?

-Tu ne vas pas sauter quand même ?

Je souris en pensant "Je vais pas me gêner", je fis un pas un avant et me laissai tomber dans le vide. Je l'entendis soupirer et se dire à elle-même "J'aurais dû m'en douter, nous sommes bornées". Pendant combien de temps chutais-je ? Cela me semblait une éternité. Je fermais les yeux, quand je les rouvris, c'était après avoir senti une affreuse sensation qu'était d'être réveillé par un saut d'eau glacée, j'entendis une voix qui me criait :

-Debout fainéante !

Je reconnaissais cette voix, c'était mon maître. Mais c'était juste un souvenir, oui, juste un souvenir, rien d'autre qu'un souvenir, c'était mon passé et je ne pouvais pas le changer, seulement le regarder. J'entendis alors une autre voix qui n'avait rien à faire dans ce souvenir, la voix criait "Debout, debout maîtresse Akira !". Claire. C'était Claire, elle devait essayer de me réveiller, je quittais ces souvenirs pour revenir à la réalité, je me réveillais enfin, j'étais en sueur. J'aurais murmuré son nom si j'avais pu, mais j'étais muette, je me contentais de respirer comme si je venais de finir de courir et que j'étais épuisée.

Que faisait-elle là ? Qu'est-ce qui se passait dehors ? J'entendais du bruit, quelqu'un venait de se prendre un mur ou quelque chose dans le genre. Rook ! Où était-il ? Je devais me lever et marcher, mais je ne pouvais pas, je ne sentais même pas mes orteils. Je tentais de me redresser, mais Claire ne me laissa pas faire.


-Vous devez vous reposer, vous avez fait une rechute, le poison dans votre organisme n'a pas totalement disparu, vous ne devez pas vous surmener maîtresse ou vous allez mourir.

Je fis ce qu'elle me dit, de toute manière, je n'étais pas en état pour faire autre chose.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Dim 25 Juil - 21:11

Camille et le titan que je reconnus finirent par entrer dans ma chambre, Claire semblait ravie de le voir, je me demandais pourquoi d'ailleurs, il m'apporta un verre avec du sirop de grenadine, Claire m'aida à me redresser et mit des oreilleirs derrière mon dos. Je regardais Intel, je me demandais ce qu'elle allait me faire, si elle allait réellement me faire quelque chose comme se débarrasser définitivement de moi. Puis, une jeune femme débarqua à son tour dans ma chambre, elle ne ressemblait pas à celle qui s'amusait avec mon corps et je me demandais bien qui elle était. Intel l'appela Rook, Claire commença à s'énerver et se prendre le chou avec le titan tandis que Camille me donna son sirop de grenadine que je bus d'une traître, j'avais vraiment soif et ce n'était pas vraiment quelque chose de désaltérant, j'aurais bien demandé de l'eau, mais je ne pouvais pas parler, le calepin se trouvait par terre avec ma plume, l'encre se trouvait à côté de moi, sur la table de chevet.

Rook s'assit à mes côtés, je vis bien qu'Intel ne semblait pas ravie, elle devait me détester. Je n'osais pas regarder Rook, j'avais les poings serrer et je l'ai regardé, je m'attendais à ce que Rook m'en veuille et commence à me parler. Au lieu de me parler, je l'entendis dans ma tête, comme avec l'autre nana pas nette qui voulait me transformer en un type d'esclave. Il croyait que je le craignais et que je voulais qu'il parte, il ne termina pas sa phrase, mais je pensais qu'il aurait dit "je pense que je devrais te quitter" ou quelque chose comme ça, mon coeur se sera et je me mis à pleurer en silence, des gouttes tombaient sur mes deux mains seraient dont les ongles s'enfonçaient dans ma paume jusqu'au sang.

J'aurais voulu prendre mon calepin pour écrire ma réponse, mais je ne pouvais pas le récupérer, je me dis alors qu'il m'avait parlée par télépathie, je devais donc pouvoir faire de même grâce au lien que la version gentille avait créé, je me concentrais, mais je n'arrivais pas, après tout, il me fallait un minimum d'énergie vital, là, j'en avais presque plus, je levais la tête pour regarder Rook, je voyais bien qu'il, enfin elle, avait les larmes aux yeux et je me jetais sur elle, faisant basculer la chaise en arrière et nous fit tomber toutes les deux par terre, je ne voulais pas la lacher, mais Claire vint et commença à essayer de me remettre dans le lit, je me dégageais pour ramper vers mon calepin que je pris avec la plume et que je mis entre mes lèvres pour ramper vers la table de chevet, je m'aidais du lit pour attraper le flacon d'encre que j'ouvris sans trop de problèmes, j'avais un peu récupéré, assez pour me déplacer un peu. J'ouvris le calepin, trempais ma plume dans l'encre et commençais à écrire :


"C'est faux ! Je n'ai pas peur de toi, je m'en veux tellement, c'est ma faute ce qui t'arrive, je comprendrais si tu ne veux plus de moi, mais je t'aime tellement, tu peux avoir n'importe quelle apparence, je t'aimerais toujours, je ferais tout pour toi, ne me laisse pas seule, pitié, je ne le supporterais pas, je sais que c'est égoïste comme demande, je préférerais encore qu'Intel ou toi me tue que de vivre sans toi. Pardonne-moi..."

Je lui tendis le calepin, je tremblais et certains mots avaient été plus ou moins effacé par mes larmes. Je regardais alors Claire qui semblait également pleurer, je l'avais repoussée violemment, trop violemment, j'avais dû la vexer, j'avais vraiment été horrible avec elle, je l'avais délaissée pour Rook, elle ne méritait pas de souffrir autant, je m'étais rapprochée d'elle en rampant et j'avais attrapé sa main, je la tirais et je la pris dans mes bras, caressant ses cheveux et baisant son front.

Une fois qu'elle se calmit et qu'elle recula sa tête, je lui caressais sa joue et la lâchais, je regardais Rook, espérant qu'il n'allait pas me laisser. Elle s'énerva en criant :


-Pourquoi c'est toujours lui que vous regarder ?! Je ne suis pas assez bien pour vous, vous ne voulez pas de quelqu'un qui ne vous écoute pas et s'oppose à vous à chaque fois.


C'était donc ça qu'elle ruminait depuis un moment, j'étais vraiment choquée par ces propos, j'avais eu envie de la gifler, comment pouvait-elle penser une chose pareille ? Je n'arrivais pas à le croire, j'avais l'impression qu'elle me faisait une crise de jalousies face à Rook. Comment voulait-elle que je me comporte alors ? J'étais fatiguée de tous ces problèmes, je voulus remonter sur mon lit, mais je ne pus que tirer sur la couverture, j'avais fait tomber le verre de grenadine qui s'était brisée à côté de moi, je n'avais pas assez de force pour me hisser, en lâchant, mon genou gauche finit par tomber sur les débris de verre qui entraient dans ma jambe, j'aurais normalement crié, mais je ne sentais pas la douleur, je me mis assise par terre et retirai les plus gros morceau qui était couvert de mon sang, je devais en avoir à l'intérieur, je montrais du doigts ma sacoche où j'avais mes couteaux, je désinfectais en vidant une partie d'une bouteille d'alcool pure sur mon genou, je pris mon scalpel et m'ouvris le genou, je ne pouvais pas le stériliser de toute manière, ce n'était pas un bistouri et tous ces instruments étaient utilisés sur des cadavres. Je me débrouillais pour tout enlever avec une pince et je "cousus" ce qui devait être "cousu". Je ne pleurais plus et ne tremblais plus, il le fallait si je voulais que cela soit parfait, cela dit, je risquais d'avoir une infection.

Je levais la tête une fois que j'avais fini, Claire était toujours en colère et je voyais bien qu'elle retenait ses larmes, je la regardais et lui souris, étrange réaction alors qu'elle m'engueulais il a y quelques moments.


-Idiote, en plus tu t'es fait mal et c'est qui qui va devoir encore nettoyer ?!


J'aurais cru entendre mon maître qui m'engueulait, je ris, oui je riais pendant ce jour noir.

-Je vais chercher des bandages et je reviens.


Elle sortit de la chambre en courant, j'arrêtais de rire et je regardais Rook, attendant qu'il/elle me réponde.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Lun 26 Juil - 14:23

Camille partit chercher de quoi nous remplir l'estomac, cela me ferait du bien, rien de mieux qu'un bon repas bien consistant pour guérir plus vite, du moins, c'est ce que mon père aurait dit, je tombais rarement malade quand j'étais encore une gamine et que je vivais avec mes parents, en faite, cela n'est arrivé qu'une seule fois, mais j'avais réellement cru que j'allais y rester, mon père et ma mère n'avaient jamais paru autant inquiets, mais je m'en étais tirée, surtout grâce aux plantes médecinales que ma mère me donnait.

Rook vint se mettre à côté de moi et se remit à me parler par télépathie, je fus tellement heureuse d'entendre ses simples mots, mais il parlait également de punir Intel, je pris mon carnet et écris :


"Non, ne la punit pas s'il te plait, elle me déteste assez comme ça, je ne veux pas empirer les choses entre nous. De plus, je lui ai dit qu'une fois que tu serais revenu, elle pourrait faire ce qu'elle voulait de moi, je ne sais pas si elle s'en souvient puisqu'elle s'est fait frappé par l'autre, mais je voudrais que tu ne t'en mêles pas si elle veut me faire quelques choses, je tiens mes paroles."

Je voulais lui redonner le carnet, mais je vis alors une lumière qui entourait sa main et qui semblait avoir un effet positif sur mon genou. Je ne sentais rien et lui, je vis bien qu'il avait mal, je poussais sa main pour qu'il arrête et j'écris tandis que Kishuna nous parlait.


"Je ne sens pas mes jambes, ça ne fait pas mal, alors ne les touches pas, surtout si cela te fait mal, je sais ce que je fais et cela guérira tout seul, je pourrais bientôt remarcher comme avant."

Du moins, je l'espérais, j'avais remarqué que mon tendon rothulien avait été légérement endommagé par le verre, heureusement, ce n'était pas tellement grave, ce n'était que de quelques milimètre, c'était surtout le muscle qui avait pris. J'écoutais Kishuna qui avait nous utiliser pour lire le livre et trouver une solution aux problèmes de sa maîtresse, mais cela m'étonnerait que ce livre puisse faire quelque chose comme ça, je pensais plus que cela empirerait la situation qu'autre chose.

Elle nous avait dit où allait pour trouver le livre en question, je ne savais pas où cela se trouvait, peut-être que un des titans le savaient, de toute façon, il fallait attendre que je guérisse, à moins qu'il préférait me laisser ici, après tout, j'étais devenue un poid pour eux plus qu'autres choses. Combien de temps allais-je mettre pour récupérer entiérement mes capacités ? Une semaine, deux semaine, un mois... Je n'en savais rien, mais le possesseur actuel du livre pouvait bien partir avant que je sois rétablie, il ne manquerait plus que ça, que la mission soit un échec à cause de mon état, si seulement je pouvais tenir debout, je pourrais tirer à l'arc et aider un peu, mais je ne pouvais rien faire d'autre. Absolument rien. Et cela, oui cela, cela m'énervait d'être inutile au groupe.

Je pensais alors au Léviathan qui se trouvait toujours à l'intérieur du labyrinthe, peut-être que si je lui demandais... Non, je le contrôle déjà pas à la base, là, il pourrait aussi bien se débarrasser de moi et me bouffer, ce qui réglerait un certain nombre de problèmes au passage.

Camille finit par rapporter de quoi manger, il me donna un plateau, un poulet, un poulet rôti, c'était ce que j'allais manger, il y avait également un verre d'eau, il avait ramené une cruche remplie d'eau aussi, je regardais les couverts, j'avais vraiment trop faim, au diable les bonnes manières et les cours de moeurs que j'avais passé en compagnie de mon maître, je vidais d'un trait l'eau dans ma verre et j'arrachais une cuisse du poulet que je mangeais avec mes mains. On aurait dit que je n'avais rien avalé depuis une semaine, heureusement que ce n'était pas le cas parce que j'aurais régurgité sinon. Je faisais attention à ne pas avaler un os ou à m'étouffer en ne mâchant pas assez la viande. En moins de quinze minutes, le cas du poulet était réglé et il était en train de se faire dissoudre par mes acides gastriques. Je bus de l'eau et je regardais alors mes mains qui étaient couvertes de graisses, j'avais abusé sur ce coup là, j'avoue, Camille me donna une serviette et je m'essuyais la bouche et les mains, mais il m'aurait fallu du savon et de l'eau pour les nettoyer correctement, Camille comprit à force de le regarder avec un regard de personnes qui attend quelque chose.

Claire entra ensuite dans la chambre avec des bandages, elle s'approcha de moi et s'occupa de bander mon genou, bien que je voyais qu'elle lançait un regard méchant envers Rook. Je lui aurais bien caressé les cheveux et souris, mais j'avais les mains sales et je craignais qu'il reste un bout de viande entre mes dents. Mon maître m'aurait tuée s'il m'avait vue manger comme ça, le pauvre s'était cassé la tête à me faire entrer les bonnes manières et c'est comme ça que je les appliquais, bon, c'était rare que je me comporte comme ça, surtout quand il y a du monde, mais je crois que c'était quelque chose qui n'avait pas d'importance en ce moment.

Camille me ramena une bassine avec de l'eau ainsi que du savon, je commençais par me laver les mains, ensuite, je m'occupais de ma figure. Je pouvais me tenir comme une noble dame comme je pouvais devenir une vraie sauvageonne, dans ces moments-là, mon maître m'aurait donnée un coup de livre sur la tête et il m'aurait gentiment sermonnée. Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, il faudrait que je pense à le revoir ou au moins, lui écrire une lettre.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Lun 26 Juil - 22:42

J'avais écouté ce que disait les autres sur les ennemis qui nous avaient attaqués, c'était le minimum de ce que je pouvais faire, retenir des informations, c'était une chose importante, Claire était habillé en maid et semblait vouloir suivre l'enseignement du démon, je notais dans le carnet dans une autre page.

"Fais comme tu veux, mais tu ne peux pas avoir deux maîtres, c'est moi ou lui"

Je tenais le calepin ouvert de façon qu'elle puisse lire, je la regardais avec un visage qui n'exprimait aucun sentiment, si elle voulait partir avec Camille cela ne m'aurait pas dérangée, j'aurais pu toujours la voir, moins souvent qu'avant certe, j'ajoutais ensuite dans le carnet :

"Cela dit, Camille est le subordonné de Rook, cela signifie que tu seras aussi son subordonné"

Cette phrase la fit immédiatement changer d'avis, elle le détestait vraiment à sa point ?! Le pauvre, il n'avait rien fait pour mériter un tel traitement. Elle avait eu envie de lançer le balai sur Rook, mais celui-ci l'avait évité comme s'il avait deviné ce qui allait se passer, avait-il développé des nouvelles capacités à cause de ma malédiction des ténèbres ? Rook se remit à me parler, Intel semblait aller bien et n'avait pas de problèmes à cause de la version maléfique, tant mieux, cela me faisait plaisir de savoir qu'elle ne souffrait pas et j'étais peut-être heureuse qu'elle ne s'en souvienne pas. Il me parlait de mettre fin à ma punition ? Voyait-il le fait d'être privé de mes jambes comme ça ? C'était le cas, mais ce n'était pas quelque chose qu'on commandait comme cela. Je pris le calepin, trempant la plume dans l'encre, prit une nouvelle page pour écrire et j'écrivis :


"Ce n'est pas quelque chose qui se demande aussi facilement, si je suis dans cet état, c'est parce que j'ai utilisé trop de magie et que j'ai dépassé ma limite, j'ai de la chance d'être encore en vie et de pouvoir ré-utiliser ma magie plus tard quand j'aurais récupéré. Il m'a dit que je pourrais remarcher et utiliser ma magie quand j'aurais récupéré entièrement, il faudrait me transferer de l'énergie vitale, mais c'est trop risqué et tu ne t'y connais pas dans ce genre de magie, j'ai des gemmes spirituelles dans mon sac, il me suffirait de les absorber, mais je ne peux pas, quant à Claire, elle est très douée, mais c'est dangereux et elle ne connait pas encore entiérement les bases pour faire ça. Je n'ai eu que ce que je mérite mon coeur et puis, je ne pense qu'il y en ait assez, ce ne sont que des âmes de qualité plus que médiocre, j'ai donné ce que j'ai de mieux aux Léviathan. J'ai peur aussi, si cela se passe mal, je pourrais t'absorber, je ne veux pas prendre ce risque.

Quant à Cronos, il a voulu me tuer, si je le retrouve, je le dépece pour utiliser sa peau comme descente de lit et ses viscères serviront de jarretelles."

Je le tendis le calepin, attendant une réponse de sa part. Claire semblait avoir lu une partie de ce que j'écrivais, elle s'exclama immédiatemment.


-Faites-moi confiance ! Je peux le faire.


Je fronçais les sourcils en la regardant, je ne voulais pas, c'était trop dangeureux, beaucoup trop.


-Ne me regardais pas comme ça, ce n'est pas comme si je ne savais pas comment faire, j'ai lu les livres que vous m'aviez donnée et que j'ai dû étudier, c'est marquer comme il faut faire, je sais que je n'ai pas le droit d'essayer toute seule, mais... (elle rougit et sortit de la chambre pour ensuite ramener un caillou noir, enfin, quelqu'un qui ne s'y connaissait pas aurait pensé cela) Regardais, j'ai emprisonné de nombreuses âmes dedans, vous pouvez la sentir cette aura qu'elle dégage, n'est-ce pas ?

Une gemme spirituelle noire, elle en avait créé une, je la regardais étonner par ce que je voyais, ce n'était pas le genre de chose qu'une apprentie savait faire en même pas quelques semaines. Quand l'avait-elle créée ? Où ? Avec quelles âmes ? D'ailleurs, où est-ce qu'elle les avait trouvées ? Les questions de ce genre se bousculaient dans ma tête, elle avait un énorme potentiel, j'en étais persuadée, mais c'était quelque chose de stupide que de me l'avoir caché, je pris le calepin et notais :


"Pourquoi ne m'en as-tu pas parlé ?"
-Je pensais que vous ailliez vous fâchiez et que j'allais encore me faire engueuler.


J'étais vraiment aussi stricte que cela ? Je l'étais beaucoup moins que mon maître en tout cas. Je notais ensuite :


"Tu aurais dû m'en parlais, ce n'est pas le genre de chose qui se fait seul quand on est un apprenti, qu'aurais-tu fait si cela avait mal tourné ?"
-Ce n'a pas mal tourné ! Tout c'est très bien déroulé ! Ce n'est pas la première, j'en ai d'autre dans mon sac, pas des aussi belle que celle-là j'avoue, mais j'ai travaillé dur pour... Pour que vous soyiez fière de moi et que vous arrêtiez de passer votre temps à regarder Rook !


Elle était rouge, elle était vraiment gênée, j'écrivis encore :


"T'ais-je laissé une seule fois penser que j'étais insatisfaite de ton travail ? Tu as toujours bien travaillé, j'avoue que je le savais que tu étais vraiment douée, les exercices que je te donnais étaient vraiment facile pour toi, je le sais, j'aurais dû te donner quelque chose de ton niveau, comme créer des gemmes, celle-ci est vraiment magnifique, tu as vraiment dû y mettre tout ton coeur et tu as bien travaillé, j'ai toujours été fière de toi Claire, toujours, tu feras une excellente nécromancienne, meilleure que moi, j'en suis sûre."
-Alors, je peux vous aidez, s'il-vous-plait, laissez-moi faire, tout se passera bien, je peux le faire.


J'avais peur, si cela tournait mal, je ne pourrais rien faire et cela m'étonnerait que Rook puisse faire quelque chose, il nous aurait fallu un nécromancien pour nous aider, je me mis à écrire :


"Tu en es sûre ? Je ne pourrais faire si cela tourne mal, transférais des âmes pour redonner de l'énergie spirituelle à une autre personne que soit même, c'est le cran au-dessus de ce que tu as fais jusqu'ici, si tu ne réussis pas, les âmes t'attaqueront et tu mourras, ce n'est pas quelque chose de facile, on ne le demande jamais au apprenti qui ne sont qu'à leur première année d'étude, généralement, c'est un exercice pour des apprentis qui sont à l'aise et qui ont plusieurs années d'études derrière eux. Tu en es vraiment sûre ?"
-Oui.

Elle avait un visage déterminé, je craignais de regretter ce que j'allais faire, mais je lui faisais confiance, si elle me disait qu'elle en était capable, c'est qu'elle le pouvait.


"Alors c'est d'accord, tu es d'accord Rook ?"

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Ven 30 Juil - 17:53

Rook nous répondit qu'il était d'accord et demanda s'il pouvait faire quelque chose, je fis non de la tête. C'était la première fois que je l'entendais parler sous cette forme, il avait une voix de fille, ce qui me fit sourire, ça me faisait bizarre de ne plus entendre son autre voix. Rook voulut quitter la pièce et il se cogna contre le mur, Coèos semblait avoir la réponse aux problèmes, j'écoutais ce qu'il lui disait attentivement.

Camille arriva ensuite, il avait trouver un moyen de me transporter, enfin, il fallait juste réparer l'engin et trouver un canasson pour tirer, il me demanda si je pouvais invoquer une monture, Claire avait dû lui parler d'Églantine, je fis non de la tête, je pris mon calepin et commençait à écrire :


"Si je fais ça maintenant, au mieux, vous vous retrouvez avec une jument folle qui voudra vous manger et moi, je serais une coquille vide sans âme. Il faudrait mieux attendre que Claire s'occupe de me transférer ses âmes, je pourrais peut-être invoquer quelque chose si j'ai assez d'énergie vitale."

Je leur tendis le calepin pour qu'ils puissent lire, puis Rook se remit à parler dans ma tête, il ne le faisait pas exprès, ça ne me dérangeait pas trop, du moment qu'il ne puisse pas lire ce que je pensais, j'étoufferais sinon, je voulais quand même un minimum d'intimité. Je lui répondis de la même façon :

*Hum, il faut juste que Claire s'occupe de tracer un pentacle et de réciter correctement la formule, on peut faire ça ici, ça posera pas de problème.*

Je repris le carnet et écrivis :

"Claire, tu peux ramener tout ce qu'il faut pour le rituel ?"

Je lui avais fait lire et elle était partie chercher ce dont on avait besoin. Elle ramena un sac qu'elle posa à côté de moi, je me mis à ramper vers le milieu de la salle et je fis de mon mieux pour me mettre assise. Elle sortit des bougies du sac, les alluma et ferma les volets. Elle mit ensuite à la porte les autres personnes, il ne fallait pas être nombreux, cela énervait les âmes, surtout quand c'était des spectateurs et non des "participants". Elle commença à réciter une formule tout en traçant le cercle et en tenant le livre, elle me donna ensuite la plus belle gemme spirituelle noire et elle plaça quatre autres aux points cardinaux, c'était également de belles gemmes, mais moins que celle que j'avais en main, la pièce s'assombrit de plus en plus, je commençais à frissonner à cause de la température qui chutait. Elle disposa ensuite le reste des gemmes dans le pentacle. Elle s'arrêta devant moi et continuait de réciter la formule, on pouvait voir certaine âme se baladait dans la pièce, nous frôlant et nous caressant parfois, c'était un contact plus ou moins désagréable pour celui qui n'y était pas habitué. Cela se limitait à ça, j'espérais juste que cela n'allait pas dégénérer, sinon les âmes allaient attaquer Claire et moi-même.

Les gemmes commencèrent à briller à l'unisson, le transfert avait commencé, je ressentais petit à petit mes forces revenir, j'arrivais même à bouger mes orteils sans problème, j'absorbais la plupart des âmes sans problème, mon âme vorace et affamé se servait, plus je récupérais, plus je sentais mes membres inférieures. Tout se passait bien, les gemmes finissaient par se briser une à une, il ne restait que poussière ensuite, Claire se fatiguait énormément, je le voyais bien, il fallait beaucoup d'énergie pour forcer autant d'âme à se faire "manger", il ne me restait que celle que j'avais dans les mains et elle avait presque fini de réciter la formule. Une âme la bouscula et elle fit tomber le livre au sol, elle le ramassa et voulu reprendre l'incantation, mais à ce moment, les choses partaient en cacahuète.

La gemme que j'avais en main se mit à briller plus fort et à me brûler les mains, je la lâchais tandis qu'un amas d'âmes en sortis pour attaquer Claire et moi, elle s'était remise à réciter l'incantation, mais c'était un peu tard maintenant, les âmes étaient en colère et elle ne serait pas satisfaite avant de nous avoir tuer, elle et moi. Je pris la gemme encore bouillante et je la collais contre mon sternum, je devais absorber l'énergie qui restait, ainsi les âmes qui restait aller disparaître. Claire lâcha le livre tandis que les âmes lui attrapait les poignées et les jambes pour la faire tomber, elle paniquait et criait comme un cochon qu'on allait égorger, il ne fallait jamais paniquer ou montrer qu'on les craignait, ça ne faisait qu'empirer ensuite. Je fermais les yeux et récitait la formule, je repris à l'endroit où elle s'était arrêtée, aucun ne sortait de ma gorge, mais les mots se dessinait sur mes lèvres. Mes mains et l'endroit où était collé la gemme me faisait affreusement souffrir, je finis par absorber les âmes tandis que la gemme se brisait pour tomber et finir en un tas de cendre. Je regardais Claire, haletante, je rampais vers elle pour voir si elle allait bien. Quelqu'un il fallait quelqu'un pour nous aider, je ne pouvais pas encore marcher, mais je sentais une bonne partie de mes membres inférieures, du moins, tout ce qui se situait en dessous de mes genoux.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Dim 15 Aoû - 18:24

Claire avait bondi sur Rook qui était rentrée dans la pièce, je sentis encore un grand froid dans mon dos et quand je me retournais c'était pour voir trois âmes qui n'avaient rien à faire ici. Apparemment, c'était Rook qui les avaient invoquées, c'étaient également à lui de les faire disparaître avant qu'ils ne s'en prennent à nous. Je n'avais jamais été confronté à ce genre d'âmes, ce qui me fit froncer les sourcils pour continuer à ramper vers Claire qui ne lâchait pas les joues de Rook, je me demandais si elle pouvait la défigurer comme ça. En fait, je les aurais laissées se chamailler s'ils n'y avaient pas eux les pingouins bizarroïdes. J'attrapais mon calepin qui trainait dans la pièce ainsi que l'encre et la plume, je notais rapidement :

"Claire, tu peux aller chercher des gemmes spirituelles vide qui sont dans mon sac, on enfermera les bestioles dedans, tu peux le faire ?"

Elle lu ce que j'avais écris et elle obéit, j'ignorais tout de ces choses et ce serait un bon moyen de les étudier, plus tard cela dit. Les âmes ne semblaient pas dangereux, je me demandais même si nous avions quelque choses à craindre d'elle, le temps que Claire aille chercher ce que je lui demande, je retournais près du pentacle pour une nouvelle réciter une formule de façon à ce que les âmes ne puissent pas quitter le pentacle, sauf si quelqu'un l'effacer, mais personne n'est assez bête pour faire cela, n'est-ce pas ?

Mon calepin dans la main, je notais autre chose dedans et je fis glisser le carnet jusqu'à Rook, j'avais écris :


"Ne joue pas au apprentie nécromancien, ça pourrait te coûter plus chère que ta vie."

C'était quelque chose dont je ne voulais pas, ce n'était pas un jeu, et même s'il avait cru bien faire, il n'aurait pas dû s'en mêler, je connaissais bien les risques et les conséquences d'un rituel qui partait en cacahuète, si Claire s'était fait simplement étrangler, elle aurait eu une mort plutôt douce par rapport à ce qu'on pouvait subir, mon maître m'avait expliquée qu'on pouvait se faire dévorer vif si on échouait ou si on ne contrôler pas l'invocation correctement. Certaine invocation prenait même un malin plaisir à torturer leurs jeunes maîtres incompétents.

Claire réapparut avec deux petites gemmes spirituelles vide.


-Je n'ai trouvé que ça, il n'y en a pas d'autre ?

Je fis non de la tête, je n'avais pas refait mon stock de gemmes spirituelles et c'était les dernières que j'avais en réserve. Avec ça, on ne pouvait enfermer que deux des bestioles, et encore, si elles étaient plus puissantes que ce que je le pensais, le conteneur ne serait pas assez grand et la gemme explosera en laissant sortir l'âme qui sera propulsée, généralement, quand ça arrivait, l'âme n'était vraiment pas contente, oh non. Mais cela devait faire l'affaire, ce ne sont que des pingouin avais-je pensé. Grave erreur ou non, c'était à voir. Je laissais Claire s'approcher du pentacle, elle se mit à réciter la formule, je la laissais faire, après tout, c'était quelque chose qu'elle savait faire assez bien.

Le pingouin mutant le plus proche fut aspirée et sceller dans la gemme qui prit une belle couleur bleu, je regardais Claire qui voulut ensuite faire de même avec un autre des monstres, mais en voyant l'état de la gemme qu'elle tenait, je voulus l'en empêcher. L'autre gemme spirituelle était dans un sale état, j'avais dû l'endommager pendant le trajet, mais c'était un peu tard, elle avait déjà commencer à réciter, si je lui empêcher de terminer la formule, le résultat serait pire que si la gemme explosée dans sa main. Une fois l'âme entrait à l'intérieur, la gemme prit une couleur rouge, je lui arrachais des mains et la lancé la plus loin possible de nous dans la pièce, cette dernière atterri dans un coin, elle commença par brûler le sol avant de briller plus fort et d'exploser dans un grand bruit, des éclats furent projetés, brûlant le sol pour laisser une marque indélébile. Quant à l'âme du pingouin, elle atterri sur le sol et glissa comme si l'invocation de Rook était encore vivante. Elle s'arrêta à mes pieds et me regarda méchamment, bon, je ne pouvais pas le renvoyer si je voulais invoquer ma jument non-morte, je ne pouvais pas le trancher puisque je n'ai pas mon arme. Claire ? Non, elle doit trop fatigué pour faire ça.

Tandis que je réfléchissais, le prinnie alla chercher un balai qui trainait dans le coin et revint en essayant d'assommer Claire avec, certainement pour se venger de ce mauvais moment qu'il avait passé, je le comprenais un peu, personne n'aimerait être enfermé dans une boîte trop petite pour le contenir. Claire esquivait sans trop de problèmes, la bestiole était vraiment amusante et mignonne en plus, je me demandais si elle avait eu un doux pelage de son vivant.

Je finis par regarder Rook avec un air de personne qui demandait de l'aide, je ne pouvais pas faire grand chose pour m'en débarrasser et puis, au fond de moi, je n'en avais pas très envie. Je jetais un coup d'œil au pingouin qui était encore dans le pentacle, il regardait son compatriote s'énerver sur mon apprentie nécromancienne et cela l'amusait tout autant que moi. Celui là avait une écharpe autour du cou et c'était, selon moi, le plus mignon des trois prinnies. J'avais presque envie de lui faire un câlin.

Il se retourna vers moi en se sentant observer, il tourna la tête en poussant un "su" des plus mimi, j'avais pensé alors "J'en veux un vivant."

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Lun 16 Aoû - 13:17

Je regardais Claire se battre, me disant que je devais revoir la partie esquive et parade, à moins que je doive lui rabâcher une nouvelle fois de ne pas sous estimer un adversaire, après tout, il vaut sur estimer que faire l'inverse. Le maid démon vainquit le prinnie qui avait été éjecté de la gemme spirituelle.

Rook sembla voir mon envie de garder le pingouin mutant et ne semblait pas du même avis que moi, je me refermais sur moi-même en abandonnant l'idée de le ramener à la maison, mais avant de laisser définitivement tomber, je lui fis un regard de chien battu et je lui répondis.


*Mais... Églantine, Makoto et mon léviathan s'est des invocations et même si je les aime bien, je peux pas leur faire de câlins sans finir couverte de ver et puis, ils sont pas mignon comme ce pingouin bizarroïde. De plus, ça demande pas vraiment d'entretien puisque ce ne sont que des invocations, je les vois presque jamais, à la limite, ya qu'Églantine parce que j'aime bien faire des balades et la brosser. Mon père aurait certainement dit : "manque plus que le chien, le chat et le bébé". Mais je n'aime aucun des trois, surtout le chien, t'imagine, un chien non-mort qui vient me lécher la figure le matin.*

Je regardais le prinnie, ce dernier était sortie du pentacle puisque Rook avait marché sur le cercle tout en effaçant une partie, créant une ouverture, mais ce dernier ne se montrait pas agressif, loin de là, il donnait une paire de lunettes à mon ange, le prinnie me regardant en criant, essayant de me dire quelque chose en me tendant son instrument, c'est Rook qui le prit pour donnait ensuite l'ocarina du prinnie, l'objet permettait de l'invoquer d'après ses dire, je me demandais s'il fallait jouer une mélodie spécifique pour l'invoquer.

Je souris en comprenant cela, je pouvais le garder, mon pingouin mutant. Je l'aurais bien pris dans mes bras, mais je savais que les âmes n'aimaient guère ce genre de contact, tout comme les humains, la sensation est assez désagréable, on ressent un immense froid et d'autre sensation indescriptible.


*Je peux vraiment le garder ? Merci mon cœur.*

Je lui aurais bien fait un câlin à lui aussi, mais un peu dur de me lever pour faire ça dans mon état, au mieux, ce serait sa jambe que j'aurais enlacé.

*Je vais aller invoquer Églantine, tu peux venir avec moi et m'aider, ça va être un peu dur de descendre les escaliers pour moi.*

Je me remis à ramper puisque c'était la seule chose que je pouvais faire pour me déplacer, mais c'était fatiguant et je ne pourrais pas descendre les escaliers comme ça, enfin si, je devrais me laisser glisser, mais je me ferais mal. J'allais vers mon sac pour sortir un sachet contenant de la viande que je fourrais dans une de mes poches. Le mieux serait qu'on me porte ou qu'on me soutienne en me soulevant par les épaules. C'est d'ailleurs ce que Coéos fit, il passa un de mes bras derrière sa nuque et me prit par la taille pour me soulever.

Je finis par arriver dans un autre pièce au rez-de-chaussé, je m'assis sur le sol et je traçais un cercle avec la craie que Claire avait ramené, je traçais un cercle assez grand pour qu'il puisse contenir ma jument, je posais ensuite la craie et je me mis à réciter la formule que je connaissais sur le bout des doigts. La jument fini par apparaître, affamer apparemment, je sortis de ma poche un morceau de viande de provenance douteuse (pour ne pas dire de la chair humaine) et j'en sortis une tranche qui semblait appétissante vu le regard qu'elle me jeta. Je lui jetais la tranche qu'elle attrapa sans problème pour ensuite la mâcher et l'avaler, bonne bête. Je lui aurais bien caressé l'encolure pour la féliciter, mais bon, je risquais plus qu'elle me pique le sachet avec la viande cru, je la connaissais bien après tout.

J'avais oublié mon calepin et le reste en haut, je notais donc avec la craie :


"Quand partons-nous ?"

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Lun 16 Aoû - 21:30

Je répondis mentalement à la question de Rook concernant les gemmes spirituelle et ma future et lointaine guérison :

*Je verrais bien quand je pourrais de nouveaux marcher et parler, ça prendra le temps qu'il faudra, je m'estime heureuse de n'avoir pas été détruite purement et simplement. J'ai récupéré un peu d'énergie grâce à elle, assez pour sentir mes jambes et les bouger un peu, mais certainement pas marcher, je me demande si je le pourrais tout simplement même. Mais s'il-te-plait, peu importe ce qu'il se passe, ne te mêle pas des rituels de nécromancie, même s'il tourne mal, tu pourrais réellement empirer les choses au lieu de les résoudre et je ne veux pas que tu sois blessé, fais moi confiance, c'est mon domaine après tout.*

Il me demanda également ce que je pensais de lui, non elle, avec les lunettes, je répondis toujours de la même manière puisque je ne pouvais pas encore faire usage de mes cordes vocaux.

*Ça va, mais je te préfère sans les lunettes quand même.*

En bas, Camille me répondit qu'on pouvait y aller une fois ma jument attelait, Rook me fit par de ses craintes vis-à-vis de la réaction d'Églantine. C'était justifié, après tout, je n'avais jamais essayé de m'en servir comme cheval de traie, et vu le regard qu'elle leur jetait, elle ne semblait pas vraiment d'accord. Je répondis :


*C'est possible, mais je sais la gérer, c'est un vrai puits sans fond, s'il y a de la nourriture à la clef, elle fait ce que tu veux, enfin, du moment que c'est équitable pour ce que tu lui demandes. Quant aux rennes, hum, il faudrait quelqu'un d'autre que moi pour les tenir, toi ou Claire, du moment que c'est en quelqu'un en qui j'ai entièrement confiance et que j'aime, elle lui obéira si je lui ordonne de t'obéir temporairement et si tu ne la maltraite pas bien sûr. Elle peut se montrer très capricieuse, mais elle obéit quand elle sait qu'il le faut, ne t'inquiète pas, ça se passera bien.*

Enfin, je l'espérais, j'avais essayé de faire un maximum d'économie sur mon énergie spirituelle pour éviter de trop me fatiguer, mais il fallait quand même le nécessaire pour la matérialiser dans ce monde et la maintenir sous mes ordres. La jument se laissa atteler sans se débattre, à mon grand étonnement, j'ajoutais à Rook en lui tendant le sachet de nourriture :

*Tu peux me le garder le temps que je lui parle, si je m'approche avec ça, elle va vraiment s'exciter pour l'avoir.*

Coéos s'approcha de moi pour m'aider à me mettre dans la calèche, mais je lui fis comprendre par des gestes que je voulais aller voir Églantine. Quand je fus devant elle, je lui caressais le museau, puis je lui tapotais l'encolure pour la rassure un peu, si j'aurais pu parler avec elle comme je le fais avec Rook, je lui aurais dis que je lui offrirais un bon morceau de viande comme elle les aime si elle est une gentille fille. Quoique, je me demandais si j'utilisais ce sort, cela fonctionnerait... Non, il valait mieux éviter les dépenses inutiles qui risquaient de retarder ma guérison. Coéos me fit ensuite monter dans la carriole, je dis à Rook, toujours par télépathie :

*Tu pourrais avertir les autres qu'il ne faut pas l'approcher par derrière ou essayer de la prendre par surprise, si vous lui faites, elle réagira et vous blessera ou vous tuera, de plus, n'approche jamais d'elle en mangeant ou en ayant de la viande sur toi, elle te le piquera. Je crois que c'est tout sur les mises en garde.*

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Jeu 19 Aoû - 18:02

Je crus l'avoir vexée en lui disant que je la préférais sans lunette, j'ajoutais :

*Tu peux les garder, ça ne me dérange pas, je te dis juste ce que je préfère et puis, si ça règle tes problèmes de vue, c'est bien.*

Je vis bien qu'il grimaça quand je lui demandais de tenir le sachet de nourriture, le pauvre, je lui demandais de ses trucs parfois, je me demande ce sera quoi la prochaine fois. Une fois dans le chariot, Camille me donna un arc et un carquois avec des flèches, je hochais la tête pour dire oui quand il mentionna le fait de me battre en cas d'attaque, par contre, je savais m'en servir, je n'avais guère besoin de demander de l'aide, j'étais déjà devenue un poids pour le groupe, je me devais bien de les aider, c'était le minimum quand même. Je me tournais déjà dans le bon sens si je devais l'utiliser, c'est-à-dire, de pivoter vers la droite de façon que si je dois utiliser l'arc, mon poitrine ne me gêne pas.

J'écoutais Coéos nous donner des explications sur l'endroit où nous allions, hélas, c'était plus sur son propriétaire que sur le donjon lui-même, je me demandais bien à quoi il ressemblait et si les nouveaux propriétaires l'avaient modifiés en y ajoutant des pièges ou ce genre de choses. On verra bien quand on y sera, moi je décidais de faire un petit somme le temps du trajet, histoire de récupérer un peu et puis, invoquer ma jument non-morte m'avait fatiguée, je ne devrais même pas utiliser ma magie jusqu'à mon rétablissement complet. Je posais ma tête sur les cuisses de Claire qui se trouvait juste à côté de moi, cette dernière fut ravie et me caressa les cheveux. Je tenais toujours dans mes mains l'arc et le carquois, histoire quand cas d'attaque surprise, je puisse les utiliser et non les chercher dans le chariot parce qu'ils auraient roulé pendant le trajet.

Je m'endormis assez rapidement, même si ce n'était que d'un sommeil léger, d'ailleurs il valait mieux que ce sommeil soit léger et non lourd comme quand je m'endors le soir, parce que sinon, ils ne risquaient pas de pouvoir me réveiller. Croyez-moi, comme je tombe comme une masse, qu'il y est le feu à la maison ou non, je ne quitterais pas mon ami Morphée, bien que ce dernier m'avait déjà fait avoir des rêves assez étrange, mais pas là. Je me laissais bercer par le chariot qui avançait et par les quelques cailloux qui passaient sous les roues du chariot, apparemment Églantine avait décidé d'être coopérative, pour le moment du moins, j'espèrais qu'elle n'allait pas en faire à sa tête tout d'un coup. En même temps, je la comprendrais parce que, premièrement, la race dont elle provient n'est pas faite pour tirer un chariot, deuxièmement, bien qu'elle soit non-morte et plus puissante qu'une jument normale, elle devait quand même nous tirer tous et on avait quand même un certain poids. J'espérais également, surement en vain, de ne pas être attaqué, je craignais qu'Églantine soit blessé par des ennemis humanoïdes ou non. Surtout que l'odeur du sang devait l'exciter, elle n'hésiterait pas à mordre le premier qui s'approcherait de trop près, et si par malheur, elle arrive à en attraper un pour le dévorer entièrement, on aura du mal à la faire lâcher le morceau, c'est pire que quand un cheval décide de brouter, là, tu auras beau tiré sur les rennes pour lui faire lever la tête, elle n'obéira pas et si tu essaye de lui enlever son cadavre, tu seras le prochain sur la liste à être mangé.

Je daignais ouvrir un œil et me lever ensuite quand le chariot s'arrêta brusquement. Je regardais Églantine, puis autour de nous pour voir ce qu'il se passait.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Mar 24 Aoû - 11:29

Rook me demanda comment j'allais nommer le prinny que j'avais adopté, je me mis à réfléchir un moment avant de lui répondre par télépathie.

*Mizuiro, c'est comme ça que je vais l'appeler. Cela signifie "bleu clair".*

Une fois Églantine arrêtait, Rook et les autres descendirent, il ne restait que moi et Claire dans le chariot tiré par ma jument non-morte qui semblait inquiète. Je la comprenais, elle devait avoir reniflé quelque chose, certainement quelqu'un d'appétissant qui pourrait être un ennemi. Une tornade apparut alors à l'endroit où se tenait celui que j'aime, puis une seconde apparut. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait vraiment, mais même un idiot aurait compris que ce n'était pas dû à un phénomène naturel que ces tornades étaient apparues, il y avait de la magie dans l'air. Subitement, le chariot et Églantine commencèrent à se soulever. Je fronçais les sourcils en me demandant s'il s'agissait de télékinésie, tandis que Claire essaya de me faire descendre, ce que je refusais de faire. Après tout, si je faisais cela et que des ennemis arriveraient, je ne pourrais pas esquiver ou parer des attaques, dès que ce dernier sera à porter avec son épée ou je ne sais quelle arme, Akira aura plein de trous dans son corps ou des lacérations ou la tête qui roulerait sur le sol, c'est à voir, mais en tout cas, je ne voulais pas que cela arrive. Mais restait dans le chariot était tout aussi dangereux, surtout si notre ennemi comptait l'envoyer contre un arbre et là, je ne vaudrais pas mieux qu'une Akira sans tête, trouée ou lacérée.

Pour le moment, on ne voyait pas d'autres ennemis, alors je laissais Claire me faire descendre, elle avait du mal puisque j'avais un certain poids, en fait, elle me fit tomber. Je ne lui en voulais pas, après tout, je ne devais pas être légère, un régime s'imposait. Elle me tira vers Coéos et finit par laisser par terre, je tenais toujours l'arc et j'avais le carquois contenant les flèches dans mon dos. J'étais inquiète pour ma Églantine qui donnait des coups de pattes dans le vide, elle était vraiment paniquée. Je ne pouvais hélas rien faire pour elle, je me concentrais alors sur ce qu'il se passait devant moi, apparemment, c'était un duel entre Rook et quelqu'un d'autre, de plus, Coéos avait précisé que le perdant risquait de se faire "consumer", voulait-il dire par là que le perdant allait mourir ? Mais Rook n'était pas habité à ce genre de combat, allait-il s'en sortir contre l'autre personne ? J'avais regardé Coéos avec inquiétude, il avait certainement compris ce que je craignais et m'informa :


-Si on trouve le corps de son ennemi, on pourra le forcer à le regagner et arrêter ainsi le combat. Mais j'ignore où il peut bien être et nous ne sommes probablement pas seul ici, je ne peux pas te laisser seul ici, tu pourrais te faire tuer.

La-dessus, il avait raison, j'étais incapable de bouger et j'étais vraiment un poids pour le groupe. Je cherchais alors dans ma sacoche et sortit l'ocarina qui permettait d'invoquer le prinny. Je ne savais pas en jouer, mais cela ne devait pas être très compliqué, si ? Après tout, c'était un peu comme une flute à bec, je n'avais qu'à essayer et voir, enfin entendre plutôt, le résultat. Au début, c'était un vrai massacre au niveau de la mélodie, mais au fait, qu'est-ce que je devais bien jouer pour l'invoquer ? Je n'en avais pas la moindre idée, je ressentis alors quelque chose d'étrange, une étrange impression qu'on me dictait ce que je devais jouer, c'est ce que je fis et le petit pingouin mutant que j'avais nommé Mizuiro apparut devant moi.

Je ne pouvais pas lui donner des ordres par la parole, mais je pouvais toujours le contrôler à distance, je lui fis signe d'approcher et une fois que je pouvais le toucher, je posais mon index sur son front comme si j'appuyais sur un bouton, mes yeux n'avaient plus de pupilles puisque mon esprit y été absent et que j'étais en train de le partager, en partie, avec le prinny pour le diriger. Je partis en courant en direction de la forêt, je comptais bien trouver son corps et le forcer à le réintégrer, même si je risquais de me faire tuer et de perdre une partie de mon esprit, mais qu'importe, je perdrais combien d'année à vivre ? 10 ? 20 ans ? Je ne m'en soucis guère de toute manière. Je finis hélas par tomber nez à nez avec un loup enragé, à se demander si c'était vraiment un loup et pas autre chose, ce qu'il était grand, enfin, j'avais bien rapetissé, j'étais passée de quoi 1m60 à 70 cm ? Surement, je ne devais pas être très loin de cette taille là.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Lun 30 Aoû - 15:08

Le loup enragé me regardait méchamment, je me demandais à quand remontait son dernier repas, je priais pour qu'il n'ait pas faim et, qu'optionnellement, je ne sois pas son futur repas. Je voulais d'abord fuir, mais si je lui tournais le dos, j'avais l'horrible sentiment qu'il me sauterait dessus pour me planter ses dents, non ses immenses crocs, dans ma chair. Mais j'oubliais une chose essentielle, ce prinny était un esprit et donc il n'était pas consistant, et à moins que ce loup soit capable de faire de la magie, il ne pourra pas me dévorer. Mais vu la chance que j'avais en ce moment, j'étais encore capable de tomber sur un loup enragé capable de faire de la magie, je tentais de me convaincre que c'était impossible et que cela n'existait pas, n'est-ce pas ?

Le loup s'approcha de moi et voulut me mordre, mais ses immenses crocs me traversèrent, heureusement pour moi, je l'aurais senti passer sinon, je parlais de la douleur, mon propre corps en aurait certainement pâti, le loup ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait, tant mieux, je levais une nageoire et l'abattis sur la tête du loup qui poussa une espèce de couinement. La bête voulut partir en se disant certainement que j'étais une perte de temps puisqu'il ne pouvait pas me blesser ou autre, mais je n'allais pas le laisser s'enfuir aussi facilement, j'attrapais sa queue et me hissais sur son dos. Je levais ma nageoire droite pour montrer que je voulais aller tout droit et je commençais à lui donner des coups dans les flancs avec ce qui me servait de jambes. Mais la bête ne voulut rien entendre et au lieu d'aller là où j'avais envie, il se mit à courir dans une autre direction, certainement vers la meute de loup auquel il appartenait. A moins qu'il n'appartient à quelqu'un d'autre ou qu'il court désespérément pour me faire tomber, c'est d'ailleurs la seconde option qui me parut être la bonne puisqu'il se jetait contre des troncs d'arbre pour me faire partir, il finit par essayer de se rouler par terre, pour un être consistant, je me serais fait écraser, mais là, je traversais le loup et je refusais de lâcher son espèce de crinière, sa fourrure diront nous. Il abandonna et se remit à courir dans une autre direction, espérant que je finirais par me lasser et que je descendrais de son dos. Ce que je comptais bien faire puisque cet être stupide ne comprenait pas ce que je voulais de lui, autant progressé à pieds, j'irais plus vite.

J'allais sauter de cette monture provisoire quand la loup entra en collision avec quelque chose, je tombais donc de la bestiole qui prit la fuite, les oreilles baissées et la queue entre les jambes. Moi je glissais sur le sol, je voulus me relever pour voir ce qu'on avait percuté, mais quelque chose m'attrapa par la peau du cou et me souleva. Il me tourna de façon à ce que nous puissions nous dévisager, je le reconnus immédiatement, en mauvaise état, mais hélas en vie, ce maudit démon. Il se mit à parler, à me parler.


-T'es quoi toi ? J'ai jamais vu de bestiole dans ton genre ici...

Il semblait réfléchir quelques secondes pour finalement me lancer violemment par terre, mais ce n'était pas cela qui allait me faire mal, je suis un esprit après tout, je me laissais juste rebondir sur le sol, je ne voulais pas le traverser. Il commença à s'énerver après moi.

-Tu empeste cette femme, tu es une de ses bestioles hein ?! Elle ne doit pas être loin, je vais la trouver et lui faire la peaux cette fois-ci...

Quel être stupide, il était beaucoup trop blessé pour être qualifier de dangereux, m'en fin, j'étais aussi en mauvaise posture s'il trouvait notre groupe, bien que Claire n'aurait certainement pas de mal à lui enfoncer son épée dans le crâne, mais évitons quand même d'autre combat pour le moment, parce que, justement, ce n'était pas le moment de se battre, pas avec lui en tout cas.

Il avait une blessure plutôt profonde au niveau du ventre, on pouvait encore voir ses organes internes, il puait le sang frais, bien qu'il guérissait automatiquement, cela prenait du temps, il devait être fatigué, très fatigué, trop fatigué... Et bien tant mieux, qu'il meure, ça me fera des vacances. Mais au fond de moi, je ressentais une sorte de pitié, de compréhension plutôt. J'étais la source de son malheur, j'avais tué son frère, détruit sa promesse avec lui, c'était normal qu'il voulait me faire la peaux, mais cela ne voulait pas dire que j'allais le laisser me tuer juste pour qu'il puisse assouvir sa vengeance, c'est un démon en plus, qu'est-ce qu'il ferrait une fois sorti d'ici et dans le monde des humains ? Certainement profiter de la vie, ou plutôt des femmes comme un incube, tuez peut-être. Mais je m'en fiche bien de ce qu'il fera une fois sorti, parce qu'il ne quittera pas cet endroit, pas vivant en tout cas.

Je voulais me relever, mais il posa son pieds sur mon dos et commença à m'écraser, il était réellement encore en colère. Je l'écoutais crier :


-Non, même si tu es l'une de ses stupides invocations, tu ne pourrais pas avoir son odeur, elle te contrôle à distance, si ? J'en suis sûre qu'elle m'entend en ce moment même, qu'elle peut me voir.

Il ria, oui, il se mit à rire, un rire pas totalement sain. Il enleva son pieds de mon dos et me tourna le dos en marchant, titubant conviendrait mieux. Je décidais de prendre la fuite, mais pas pour retourner directement vers mon corps, se serait le conduire à moi, se serait stupide et suicidaire. Non, j'allais plutôt tenter de le semer et peut-être trouver le corps de l'autre, sinon, je reviendrais vers mon corps d'origine. Je lui tournais à mon tour le dos, mais le démon se ré-intéressa à moi.

-Où est-ce que tu fuis comme ça ? Tu ne vas pas me fausser compagnie quand même ? Ce ne serait pas très polie de prendre congé ainsi, n'est-ce pas ?

Je m'arrêtais nette et tourna la tête lentement pour le voir. Quand je pus le voir, il était juste derrière moi, il m'attrapa une de mes jambes et m'embarqua avec lui, je perdis ensuite la connections et je revins dans mon vraie corps, je ne pouvais pas contrôler trop longtemps et/ou trop loin de faible invocation dans mon état.

Je haletais et reprenait mon souffle, j'avais l'impression d'avoir fait un effort intensif pendant plusieurs heures alors que ce n'était pas le cas, Claire était à mes côtés et m'appelait, je crus entendre un « Elle est revenue », j'étais fatiguée moi aussi, mais je ne pouvais pas me permettre de dormir alors que Rook se battait contre je ne sais qui. D'ailleurs, où en était leur combat ? Je tournais la tête pour les regarder, mon homme, non ma femme, heu... la personne que j'aime, semblait en mauvaise posture, il y eut une explosion et il ne succomba pas à cette attaque, non, il coupa même ses liens, il pouvait gagner, il était assez puissant pour ça, j'en étais sûre à présent.


_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Sam 4 Sep - 19:16

Finalement, Rook gagna son combat contre l'autre type qui prit la fuite, mais le type ne devait pas avoir non plus un bon sens de l'orientation puisque cet idiot atterri ici, à moins que son but était d'en finir définitivement avec Rook, je vis un poignard et compris ensuite ce qu'il allait faire, Intel réagit avec une rapidité surprenante. La gars prit ensuite la fuite, tandis Camille se mit à le poursuivre, j'oubliais ce petit problème pour regarder ma chère jument non-morte qui maintenant n'était plus suspendu en l'air, mais au sol, le chariot et elle était retombée. Elle était vraiment mécontente, je le voyais bien.

Je m'approchais d'elle, enfin rampais plutôt, maudite jambes qui ne me servaient à rien, deux bouts de viandes inutiles. Je me débrouillais pour monter dans le chariot et sortir de mon sac un bout de viande, dont la provenance était tous aussi douteuse que certaines de mes viandes que j'avais fait séchée et que je mangeais parfois. Je jetais le bout de viande de façon à ce qu'il atterrisse devant elle et qu'elle puisse le manger, au moins, cela pourra un peu sa colère que je sentais grandir. Cela ne m'aurait pas déranger de la lâcher sur ce "Galen" mais le pauvre ne s'en serait pas sorti vivant, et puis, Camille était déjà partie à sa poursuite. De plus, je doutais fortement qu'Églantine puisse le rattraper en tirant ce chariot.

J'entendis alors la voix de Rook dans ma tête, je ne pus me retenir de sursauter, je ne m'attendais guère à cela, je tournais la tête pour le voir et lui répondis :


*Je suis épuisée, je prendrais bien un bon bain chaud suivi d'une bonne sieste, mais ça m'étonnerait qu'on puisse faire cela, et puis, en plus du problème avec ce gars là, l'autre fichu démon n'est pas mort, bon ça je m'en doutais que ce n'était pas ça qu'il allait le tuer mais bon, il a embarqué mon pingouin mutant, mais je ne pense pas qu'il lui fera du mal. Il va surement s'en servir pour nous trouver, mais dès que je pourrais, je renverrais l'invocation d'où elle vient, là je suis trop fatiguée pour le faire et je ne pense pas qu'il viendra nous chercher des noises de si tôt vu son état.*

C'était à peu près tout ce que j'avais à dire sur la situation, j'avais jugé bon de lui en parler puisqu'il était possible qu'on le croise plus tard.

Je fis signe aux autres de monter, il fallait qu'on aille chercher Camille et l'autre gars, j'étais à mille lieux de me douter ce qu'il lui était arriver, il valait même mieux ne pas se diriger là-bas, même si le temps était un luxe que nous ne pouvions nous permettre. Il fallait que je me repose, juste assez pour pouvoir au moins utiliser cet arc, je pouvais l'utiliser, mais je doutais d'être capable de faire quelque chose aider nos autres camarades, Claire devait bien être capable de faire quelques choses, je ne l'avais pas former pour rien, même si elle est encore très jeune, peut-être portais-je trop d'espoir en elle ? Non, je refusais de croire cela, ce serait douter de mon propre enseignement et de celui que mon maître m'avait donnée, chose que je ne pouvais pas me permettre.

Il fallut cependant attendre que ma chère jument finisse son repas, elle aimait la viande et mieux fallait ne pas la contrarier plus que ce qu'elle l'était, surtout que je doutais très fortement être capable de la maîtriser si l'envie lui prenait de s'en prendre à quelqu'un de notre groupe, pour le sauver, il faudrait surement l'abattre, chose qui ne me réjouit guère et puis, l'autre, le pauvre malheureux qui sera passer sous ses dents ne risquaient plus de ressembler à grand chose, si, si, je vous jures que ce n'est pas beau à voir.

Je finis par m'allonger sur le côté et d'utiliser mon bras comme coussin, quitte à avoir des fourmis dans le bras dans quelques minutes et ne plus le sentir si je trouve le sommeil ensuite, mais le plus important était de reprendre des forces, pas de se soucier d'un petit problème comme ça. J'espérais juste ne pas tomber sur le frère jumeaux de cet idiot de démon, mais je voulais récupérer mon prinny, peut-être s'enfuira-t-il ? Sinon, il faudra que j'aille le chercher, en plus de finir de tenir ma promesse avec le titan, maintenant que je m'en souvenais, combien de titan avions-nous libérer ? Je n'arrivais pas à me rappeler, trop fatigué, je dus m'endormir ensuite.



_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Lun 6 Sep - 19:56

A mon réveil, Rook m'expliqua de nouvelles choses, notamment sur Camille et cet ordure de titan qui m'avait jetée en dehors de l'auberge et faillit me tuer au passage.

*Je vois, mais je ne comprends pas pourquoi il aurait fait cela, après tout, son but ne serait pas plutôt de les libérer pour se venger de Zeus qui les a enfermés ici ? Qu'est-ce qu'il y gagnerait à les vendre et qui voudrait de titan comme esclave ? En se demandant si cette personne compte réellement sans servir en tant qu'homme sans liberté contraint d'obéir.*

On entendit alors des bruits à l'extérieur, je me débrouillais pour me hisser à l'extérieur, mes genoux avaient acceptés de se plier, même si je ne pensais pas que je pourrais encore marcher, peut-être tenir debout, mais rien d'autre, ce qui serait déjà pas mal si je devais utiliser l'arc pour soutenir les autres. Je vis alors avec horreur que le démon était juste sous mon nez, je fis ensuite une grimace qui ressemblait à un sourire forcé, mais celui qui regardait cela comprenait parfaitement que je n'étais pas ravie de le revoir.

Par contre, mon esprit venait d'interpréter "Elrohir version 2 = retour de Mizuiro", je tournais alors la tête pour voir qu'il était là et qu'il venait de parler également, ce qui me choqua sur le coup. Ensuite, le stupide démon (ça doit être de famille, que voulez-vous ^^) et celui qui nous avez attaqué commencèrent à maltraiter mon pauvre pingouin-ou. Ce fut Coéos qui les calma et les ignora magnifiquement avec la question des deux intrus, ce dernier se contenta de regarder le pingouin en attendant que celui-ci réponde à Rook. Ce qu'il fit d'ailleurs, le pingouin parla avec une voix qui m'était inconnue, je me demandais si s'agissait d'un nouvelle ennemi ou bien étais-ce moi qui était incapable de mettre un visage à cette voix ? Qui sait...


-Le nom de celui qui parle à travers cette créature n'a pas d'importance (ou comment vous dire que cela ne vous regarde pas), Camille, enfin ce gars bizarre, il va bien, on la juste salement amoché pour qu'il reste calme, si vous le voulez en vie, vous ferez mieux de me ramener mon autre frère, compris ?

En fait, il ne nous à pas laisser répondre quoique ce soit, il ajouta ensuite :

-Vous devez savoir où on est, non ? Coéos devrait pouvoir vous guidez, même s'il sait déjà ce qu'il l'attend.

Il cessa alors de parler, je crus l'entendre ricaner, mais je doutais que cela soit mon imagination, puis, il coupa la communication, me rendant mon pingouin que donna un coup de bâton sur la tête du démon avant de se jeter dans mes bras pour un câlin. Pauvre créature que devait avoir passer un mauvais quart d'heure avec ce démon que je foudroyais du regard.

*Qu'est-ce qu'on fait mon ange ? Si on va le rejoindre, ne risquons-nous pas de tomber dans un piège ? Et puis, qu'est-ce qu'on fait de c'est deux là ? Je suis d'avis qu'on s'en débarrasse, il risque de nous gêner plus tard, autant profiter qu'ils soient en mauvais état, tu ne crois pas ?*

J'attendais une réponse pour savoir ce qu'il fallait faire, j'espérais juste que le démon et l'autre n'allait pas en profiter pour nous attaquer maintenant.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Jeu 9 Sep - 15:32

J'écoutais ce que Rook me disait et réfléchit un certain moment avant de lui répondre :

*Je ne te demande pas de l'abandonner, tu peux le garder, après tout, il n'est pas si terrible que ça, du moment qu'il ne transforme pas ma pauvre Claire en je ne sais quoi, quant au titan, il ne reste que Japet et Crios, il me semble.*

Je regardais les deux ennemis, ils étaient réellement pathétique, je soupirais et ajoutais :

*Je sens que je vais le regretter, mais bon, épargnons-les si c'est ce que tu souhaites, c'est pas comme s'ils étaient dangereux en ce moment*

Je pris donc le carnet et notait ce que je voulais demander à Coéos, je finis par lui tendre et il lut :

-Tu as une idée de qui il peut s'agir, non ? Il a bien dit que tu étais son frère, alors, tu bien le connaître ? ... Oui, je le connais, ce n'est pas Cronos, ni un autre de mes frères enfermés ici, en fait, il s'agit d'Océan, il ne sait pas opposer à Zeus, alors, il n'a pas été enfermé ici, mais je ne comprend pas pourquoi il est ici, peut-être a-t-il appris que nous nous étions évadé, alors il serait venu nous ré-emprisonner. C'est ce que je pense, après, il est possible que ce soit autre chose. En tout cas, il vaudrait mieux se dépêcher d'aller le voir, on sait jamais, il pourrait s'impatienter.

Il regarda ensuite Galen et le frère jumeaux d'Elrohir et ajouta finalement :

-On les prends avec nous ou bien ils vont se décider à bouger de là ? Ce qui est sûr, c'est qu'il risque de se faire bouffer par les monstres du coin vu leurs états.

Claire sortit à son tour du chariot pour voir ce qu'il se passait, elle vit alors le démon et crut sérieusement que c'était Elrohir puisqu'elle se jeta dessus pour ensuite lui demander des nouvelles. Le pauvre démon, lui, il ne comprenait rien à ce que cette fille (qu'il devait prendre pour une folle) lui voulait. Elle finit par se tourner vers moi et me demanda :

-Maîtresse Akira, s'il-vous-plait, il peur venir avec nous ? Juste le temps du trajet, je ne vous demande pas de le ramener ensuite.

Bonté divine, tout mais pas ça, je roulais des yeux pour ensuite faire non de la tête. Je finis par regarder Rook et lui demandais :


*Si on le tue maintenant devant elle, elle me fera la tête pendant je ne sais combien de temps, quant à l'embarquer avec nous pour le trajet, je suis contre, mais si elle insiste vraiment, ça ne me dérangera du moment qu'il ne tente rien, et toi, tu en penses quoi ?*

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Sam 18 Sep - 15:31

Rook était du même avis que moi, il ne voulait pas l'embarquer avec nous, surtout qu'il avait raison sur le fait qu'il n'aurait pas hésité à la tuer dans d'autre circonstance. Tout comme son idiot de frère. Mais Intel avait raison, il valait mieux qu'ils viennent avec nous, cela nous permettrait de les surveiller et puis, du moment qu'il ne nous posait pas de problème cela devrait aller, sinon, j'étais du même avis que Rook, on n'aura qu'à les jeter sur la route, de préférence si un groupe de monstre se mettait à nous poursuivre, ça devrait pouvoir les occuper un moment à les dévorer.

Je renvoyais le prinny tandis que tout le monde montait dans le chariot et les plaintes des deux hommes commencèrent à se faire entendre, j'avais bien envie de les assommer, mais bon, je me retenais et les laisser parler, me contentant de regarder Claire qui cherchait quelque chose dans son sac, quand je vis qu'elle allait sortir de la nourriture, je lui attrapais le bras pour quel me regarde et je lui fis non de la tête, on n'avait pas assez de nourriture pour se permettre de nourrir deux bouches en plus, on risquait de manquer de nourriture par la suite si on les nourrissait et ça, c'était mettre la survie du groupe en danger. Bien sûr, on pourrait toujours chasser les animaux du coin pour les manger, mais bon, je n'avais guère envie de gouter à je ne sais quel bestiole, j'avais déjà eu mon lot d'expérience gustative et il vaut mieux que cela reste confidentiel pour votre santé.

La suite des évènements s'enchaînèrent très rapidement, Galen fit peur à ma monture qui accéléra et ni ma jument ni Rook n'avait vu le trou à temps, et si Églantine l'avait vu, c'était trop tard pour qu'elle puisse s'arrêter, nous chutâmes donc, Rook m'attrapa tandis que moi, je voulus attraper Claire, au lieu de ça, c'était mon sac sans fond que j'attrapais et elle, elle tomba de nouveau dans les pommes et c'est ma créature que s'occupa de l'attrapait. Quant aux deux autres, ils étaient sur le toit d'après ce qu'on entendait. Intel prit sa forme de dragon qui me fascinait toujours autant, tout autant que je la craignais, c'était une personne dont je ne voulais pas me mettre à dos, ce qui était hélas en partie le cas, même si elle ne me le montrait pas, je savais parfaitement qu'elle ne m'appréciait guère, je me demandais même si elle n'attendait pas la moindre occasion pour se débarrasser définitivement de moi, elle devait surement attendre un prétexte, finalement, je tentais de me convaincre que je me faisais de fausses idées, mais j'avais vraiment un grand doute là-dessus.

On entendait les ailes d'Intel, qui à force de frotter contre les murs, devaient lui bruler la peau, cela devrait être douloureux pour elle, à moins que ses écailles étaient plus solides que ce que je le pensais, mais, dans tous les cas, elle ne pouvait pas nous lâcher, j'espérais qu'à force nous finiront par nous arrêter de chuter et que ce sera avant que l'on n'atteigne le fond, je n'avais guère envie de mourir plus bas à cause d'un crash et encore moins à cause des rochers qui nous tombaient dessus et comme par magie, les rochers furent détruit, je compris que quelqu'un de l'extérieur du groupe nous avait aidés, qui ? Je n'en avais pas la moindre idée, pour le moment, il fallait qu'on ralentisse assez pour se poser en douceur. Après une longue descente qui me parut interminable et sans fin, nous touchâmes le sol, je tombais violemment sur Rook, espérant ne pas trop lui avoir fait mal. J'aurais bien formulé une phrase telle que "Est-ce que tout le monde est encore vivant ?", mais ne pouvant pas encore émettre de son par grâce à mes cordes vocales, je demandais juste mentalement à Rook.


*Tu vas bien mon cœur ? Désolé, je dois t'écraser là*

Je m'enlevais de Rook pour me faire rouler sur le côté, si j'avais su, j'aurais roulé de l'autre côté puisque j'eus la chance d'avoir le stupide démon qui me tomba dessus, mon souffle fut ensuite coupé et je n'attendis pas longtemps pour le repousser brutalement de ma glorieuse personne qui venait d'être réduite en miette. La journée allait certainement encore empirer, cela n'allait pas se terminer comme ça, n'est-ce pas ?

Je ne me demandais pas où nous avions atterri et encore moins s'il y avait, oui ou non, des ennemis dans le coin, même si c'était quelque chose dont je devais m'assurer, pour le moment, je cherchais à tâtons l'arc et le carquois que j'avais eu le malheur de perdre durant la chute et avec la chance que j'avais, je ne risquais pas de les retrouver dans le chariot, mais autour, mais je devais m'estimer heureuse qu'aucune de mes flèches ne s'étaient plantées dans quelqu'un pendant la chute.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Mer 22 Sep - 11:53

Tandis que je cherchais les flèches et l'arc, Rook s'occupa de faire l'appel, apparemment, tout le monde était là, bien que Galen semblait à l'agonie, quelle importance, ce serait une personne de moins à surveiller, c'était ce que je pensais en tout cas. Il faudrait aussi que je pense à récupérer ma faux, même si pour le moment, elle ne m'était pas très utile vu mon état.

Je ne remarquais pas la jeune femme qui s'approcha de moi, j'étais trop concentrée sur mes recherches que je ne l'avais pas remarquée que quand elle se planta devant moi en me mettant l'arc sous le nez. Je le prenais et la remerciais d'un hochement de tête en formant le mot "merci" sur mes lèvres puisque je ne pouvais toujours pas parler. Elle n'était pas notre ennemi, dû moins pour le moment, de même que sa maîtresse, cependant, je me demandais qu'elle était leur but. Quel était leur intérêt de sauver un groupe d'aventurier ? A moins que c'était le livre des ténèbres qui les intéressaient, ou pourquoi pas les titans. C'était à voir, se casser la tête pour des choses futiles ne serviraient à rien que de perdre du temps.

La jeune femme se prénommant Romy posa alors sa main sur mon front, Rook ne lui faisait pas confiance, ce qui était des plus normal, mais si elle avait voulu me faire du mal, elle l'aurait déjà fait depuis un petit moment, c'était mon avis sur la question en tout cas, puis petit à petit, je ressentis mes forces revenir. C'était vraiment agréable, j'avais l'impression que j'étais une louve affamée qu'on nourrissait et que j'allais ensuite avoir une forme du tonnerre, mais ce transfert d'énergie restait dangereux, surtout pour la jeune femme puisqu'il s'agissait de me donner sa propre force. Elle coupa brusquement le transfert quand elle jugea qu'elle m'avait donnée assez d'énergie et elle avait raison là-dessus, mes jambes fonctionnaient normalement et je pouvais certainement pouvoir utiliser mes cordes vocales comme avant.


-Merci Romy.

C'était les seuls mots qui me vinrent à l'esprit, mais ils étaient des plus sincères. Je sentais que j'avais une dette envers elle et sa maîtresse, je lui rendrais service si elle me demandait quelque chose, dans la mesure du possible bien sûr. Je me désintéressais ensuite de Romy pour regarder Églantine qui avait besoin d'aide. Je courus à sa rencontre et lui caressa l'encolure en lui disant sur un ton pour la calmer :

-Ma pauvre Églantine, attend, arrête de bouger, je m'occupe de toi, alors calme-toi, veux-tu ?

Je pris Claire dans mes bras et la posa un peu plus loin, puis je m'occupais de détacher ma jument du chariot, elle ne voudra certainement plus le tirer (ni aucun autre chariot à l'avenir) vu ce qu'elle avait subi, c'était d'ailleurs compréhensible. Une fois détachée, elle se releva sans problème et je lui donnais de la nourriture tout en vérifiant qu'elle n'avait rien de casser, j'étais rassurée qu'une seule fois que cela fut fait.

Je ne rejoignis que le reste du groupe qu'après avoir vérifié que Claire n'avait rien elle aussi et je récupérais ma faux au passage. La jeune femme avait disparu, j'ignore si elle était partie une fois qu'elle m'avait redonnée des forces ou bien si elle était partie un peu après, j'étais plus inquiète pour mes créatures que par elle, même si je lui étais reconnaissante. Je demandais à Rook :


-Elle est partie ?

C'était juste pour avoir confirmation, j'ajoutais ensuite :

-Je ne sais pas si on pourra continuer d'avancer avec le chariot, la chute a dû bien l'endommagé et puis, Églantine ne voudra pas le tirer.

J'avais tourné la tête vers ma jument quand je dis cela et elle semblait vraiment de mauvaise humeur, elle aura certainement dévoré le conducteur du moment pour l'avoir mal dirigé, mais elle se contenta du pauvre Galen qui agonisait ou qui était déjà mort, il valait mieux qu'elle s'en prenne sur lui que sur Rook, c'était ce que je me dis sur le moment.

-Si j'étais toi, je ne l'approcherais pas, elle est très rancunière et elle t'en voudra certainement encore un bon moment, si ce n'est pour toujours... Et Intel, elle va bien ?

Il fallait aussi récupérer nos affaires et reprendre notre chemin, on ne pouvait pas rester au fond de ce trou indéfiniment.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Sam 25 Sep - 13:54

Rook me répondit qu'on pouvait laisser le chariot là où il était, je pouvais donc renvoyer Églantine, cela dit, je pris assez mal son objection alors que ce n'était qu'un conseil que je lui avais donné, je me retins de répondre la moindre chose, mais je ne pouvais pas me retenir d'avoir un mauvais regard sur Rook, je ne lui avais rien reprochais et je prenais ce qu'il me disait comme des reproches, ce n'était pas moins qui tenait les rennes tout à l'heure et cela ne sera jamais arrivé si j'avais été en meilleure forme et que j'aurais pu contrôler correctement Églantine, mais ce n'était pas une raison pour me sermonner moi. Il se méfiait également de la jeune femme qui m'avait aidée, c'était surement compréhensible, si jamais elle se montrait par la suite hostile envers nous, je me battrais contre elle, mais je ne voyais pas l'utilité de me soigner si c'était pour ensuite nous faire du mal, à moins qu'elle voulait se servir de nous comme pions et ensuite se débarrasser de nous dès que nous aurions terminé ce qu'elle voulait qu'on fasse, quant à leurs intérêts, il était fort possible que c'était ce que Rook évoquait.

Il m'affirma ensuite qu'Intel allait bien mais qu'il fallait qu'elle reprenne des forces, c'est vrai qu'il fallait mieux l'avoir en pleine forme à nos côtés si jamais on finissait par tomber dans un combat rude. Il me rappela ensuite nos objectifs et enfin, il me parla de ce que Romy lui avait dit, je répondis seulement que je pensais la même chose, je pensais à ce faucheur-là, d'ailleurs, on n'en connaissait pas d'autre.

Je me dirigeais vers Églantine qui avait apparemment fini son repas, je la renvoyais en la remerciant pour ce qu'elle avait fait, quant au démon qui nous accompagnait, je me dis qu'il serait plus utile comme "chair à canon", il serait bien facile de l'abandonner et de laisser nos poursuivants lui faire la peau tandis que nous prendrions la fuite. Cela dit, il avait réussi à enlever les cordes qui le maintenaient, il avait sans doute fait cela durant que nous chutions, histoire de ne pas mourir écraser au fond. De plus, il aurait pu se délier en dépliant ses propres ailes, à moins qu'il était trop faible pour les déployer, ce qui était également possible.

Avant de reprendre notre chemin, je pris soin de lier moi-même les mains du démon et je les serrais le plus fort que je le pouvais, même si je savais que s'il reprenait des forces, ce ne serait pas un problème pour lui de se détacher à nouveau. Il ne me dit alors sans la moindre colère :


-Tu sais, tu n'es pas obligé de serrer si fort, même si cela ne me déplairait pas, surtout si tu fais autre chose aussi.
-Je ne comprends pas ce que tu me dis et je ne veux pas le savoir, alors fais-moi plaisir et n'éclaire surtout pas ma lanterne.

Je lui donnais une tape dans l'épaule pour le faire avancer et rejoindre le reste du groupe qui était déjà prêt à y aller, je me rappelais alors que Claire avait perdu connaissance, j'allais donc la voir, je m'accroupis à ses côtés et la secouer un peu, mais elle ne réagit, je me dis que je pourrais certainement la réveiller avec un sceau d'eau froide, mais cela serait vraiment ignoble de me part de faire ça, je la mis donc sur mon dos pour la transporter, je rejoignis donc les autres avec Claire sur mon dos, espérant qu'elle n'allait pas tarder à se réveiller et marcher toute seule comme une grande fille.

Nous montâmes les escaliers qui se présentaient à nous et plus nous montions en haut, plus nous entendions des bruits de personnes qui se battaient, Coéos s'exclama en nous disant :


-C'est Cronos qui est en train de se battre, il n'y a que lui pour pousser de telles indignations.

Au moins, nous étions fixés sur une des personnes qui se battaient, bien que je me demandais qui était la deuxième ou les autres personnes qui devaient être en train de se battre avec ou contre Cronos, en fait, la seule chose que j'avais envie en ce moment, c'était de lui donner une bonne droite pour me venger de ce qu'il m'avait fait. Une fois arrivée en haut des escaliers, nous tombâmes nez à nez avec Cronos qui se battait contre ...

-Ocean, s'exclama une nouvelle fois Coéos, alors c'était bien toi.
-Te voilà enfin, je te remercie d'être venu mon très cher frère, tu m'as évité de me lancer à ta recherche.
-Coéos, j'aimerais bien que tu m'expliques ce qu'il se passe en ce moment, c'est toi l'intellectuel de la famille, non ?
-Et bien, mon autre frère que tu vois devant moi semble vouloir nous faire ré-emprisonner, ce dont, j'avoue n'avoir guère envie. Il faudra donc l'affronter et libérer mes deux autres frères qui sont ici, le démon de Rook se trouve pas très loin de nous également.
-Je vois, tu as un plan Rook ? Après tout, ce n'est pas contre un humain normal que nous allions nous battre et puis, je doute aussi que nous puissions le vaincre tous les deux.
-La femme a raison, elle n'y aura que mort et destruction, la défaite est inévitable contre mon frère si vous vous battez seule, mais avec mes autres frères, vous auriez une chance de vous en sortir, répondit calmement Coéos.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Ven 1 Oct - 22:39

Je répondis à Rook de la même manière que lui sur ce qu'il pensait :

*Je n'ai pas dit que c'était ta faute, c'est elle qui pense ça, je ne fais que te conseiller de ne pas l'approcher pour le moment, elle a son caractère à elle et j'ai chevauché assez longtemps avec elle pour la connaître, si tu tiens tellement à ce qu'elle t'apprécie, tu n'as qu'à t'occuper d'elle pendant un moment, quant celui qui t'a distrait, il est dans son estomac maintenant. Ce n'est pas de ma faute si Claire ne t'apprécie pas, quant à Elrohir, ça c'était un peu normal même si jusqu'aux bouts il n'aura pas compris que je n'étais pas à lui. Et puis, est-ce que tu crois que cette situation me plait ?! Si tu es de mauvaises humeurs, ce n'est pas sur moi que tu dois passer tes nerfs, je ne suis pas là pour ça. J'espère que tu ne doutes pas de mon amour envers toi, parce que ce n'est pas le cas.*

Je m'étais arrêtée et je m'étais retournée quand je lui avais dit ces mots, je l'avais ensuite embrassé en ajoutant.

*C'est toi que j'aime et personne d'autres, j'espère que tu en es bien conscient mon amour.*

Au moment où Nay avait fait une remarque, Rook s'occupa de lui donner un coup sur la tête, je cachais un petit sourire derrière ma main, et je suivais le reste du groupe, Claire sur le dos, une fois en haut. Rook décida qu'il fallait mieux s'opposer au titan puisque leur but n'était pas tellement claire, il proposa également de se rallier à la maîtresse de la Kitsune, je répondis :

*Je ne sais pas, c'est sans doute ce qu'il y a de mieux à faire*

Rook m'attrapa le bras et m'entraîna je ne sais où, le démon se releva pour nous suivre en criant :

-Ne me laissait pas en plan avec eux !

Ce n'est pas pour autant que j'allais ralentir, cela dit, Rook trébucha, me faisant tomber avec lui, je lâchais sur le coup Claire qui s'exclama, j'aimerais bien savoir depuis quand elle était réveillée elle, à tous les coups, elle ne voulait pas descendre pour marcher. Je tombais sur le dos de Rook tandis que Claire tomba à ma gauche, le stupide démon arriva enfin à nous rattraper. Je me relevais pour voir sur quoi Rook avait trébuché et je vis Hyperion, c'était sur la lanterne qu'il avait trébuché, je le ramassais et il commença à s'enflammer, me brûlant les mains, je dus le jeter pour ne pas avoir une brulure trop sévère.

*Qu'est-ce qu'on fait Rook ? On risque d'avoir des problèmes avec les titans là, il vaudrait peut-être mieux les oublier, fuir et aller chercher le stupide démon numéro 3 (en pensant à Camille), je préférerais ne pas les affronter.*

-Fuir pour aller où Akira ? répondit Coéos, tu n'as nulle part à aller, je peux prévoir ce que vous convoitez de faire et je ne vois que...
-L'avenir est quelque chose d'incertain, titan, même si tu peux le prévoir, cela ne reste qu'une prévision, on peut toujours la modifier en fonction de nos actions.

Nay soupira à son tour et répondit :

-Si vous comptez vous battre contre eux, je vous aiderais, à prêt tout, c'est un peu mon job de les surveiller, je vais avoir des ennuis si je les ré-emprisonne pas.
-On ne compte pas t'aider à les renfermer, on veut juste récupérer un aillé et un bouquin, mais si les titans se mettent en travers de notre route, on devra se battre contre eux, mais je ne pense pas qu'un stupide démon comme toi puisse les vaincre, surtout vu ton état.
-Je n'ai pas dit que je pourrais les vaincre, quoiqu'avec une sublime créature à mes côtés, je pourrais faire n'importe quoi.

Le démon s'était rapproché de moi, sa tête était à quelque centimètre de la mienne et il me regardait droit dans les yeux avec ses yeux rouges, je reculais et lui donnais un coup de pied dans le flanc gauche, le faisant tomber.

-Va crever stupide démon !
-Noire avec de la dentelle.
-Tu l'as vu, m'exclamais-je tandis que je virais rouge, à la fois de colère et de gêne, je vais te tuer Nay !
-Doucement miss, ne soit pas si presser, quoique ça ne serait pas pour me déplaire.

Sur le coup, j'avais complètement oublié que nous étions entourés de personnes plus ou moins puissantes, mais cet idiot de démon m'avait trop énervée, je me rapprochais de lui rapidement tandis que lui ramper en arrière jusqu'à toucher un mur.

-Tu es aussi stupide que ton stupide de frère ! C'est d'ailleurs pour ça qu'il est mort, parce que sa stupidité n'avait pas de limite, et la tienne ne doit pas en avoir non plus !

Son visage s'assombrit et il me répondit sur un ton froid et distant :

-Ne parles pas de lui comme ça, saleté de nécromancienne !

Je l'avais manifestement blessé, mais qu'importe, cela n'avait pas d'importance à mes yeux.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Dim 17 Oct - 21:07

Quand je lançais Hypérion, Rook voulut m'en empêcher, je répondis :

*Il commençait à être réellement chaud, je ne veux pas que mes mains soient brûlées au troisième degré et puis ça fait mal aussi. Et oui, je parlais bien de Camille, je trouvais un autre surnom si celui-ci ne convient pas...*

Rook réprimanda également Nay, mais cela sembla lui remettre les idées en place, du moins, temporairement, il se releva et ajoutant un "Compris.". La suite se déroula assez rapidement, tandis que nous voulions reprendre notre fuite, je ressentis une affreuse douleur au niveau de mon coeur, puis la douleur se propagea rapidement dans tout mon organisme. Je sentis alors les ténèbres me prendre et m'envahirent, recouvrant entièrement mon corps de flammes noires. Je cherchais Claire du regard et quand je la vis, c'était au moment où Styl la tua avec Intel.

"Ce n'est pas vrai..." C'était la seule chose au-quelle je pensais avant de sentir couler mes larmes chaudes et brulantes coulaient le long de mes deux joues, je fus ensuite projeter avec Rook et le stupide démon numéro deux, je me mangeai violemment un mur et je tombais au sol, je cherchais ensuite du regard Rook, je vis alors que Nay passait un sale quart d'heure et que le démon qui le tabassait finit par le lâcher et se diriger ailleurs, je me tournais sur le côté et vis Rook qu'il se faisait attraper par le démon. Je voulus ramper vers lui, mais la douleur était trop forte pour bouger, je me contentais juste de me mettre en boule, le visage protégeait par mes bras, espérant que si on viendrait me faire du mal, je n'aurais que quelques cottes de briser, mais au lieu de ça, on me souleva et je perdis connaissance.


*
* *


Je finis par me réveiller allongé sur le dos dans un lit, la première chose que je me demandais était "Où suis-je ?". Je me relevais difficilement, le corps complètement endolori, d'après ce que je voyais, j'étais dans une chambre qui possédait une cheminée qui était allumée et rendait l'atmosphère de la salle agréable et chaleureuse. Je me rappelais ensuite ce qu'il s'était passée, je bondis du lit en cherchant de vue les titans ainsi que d'autres ennemis potentiels, mais heureusement, aucun d'eux n'était présent, je me demandais ensuite où était Rook et le démon qu'il l'avait embarqué, je trouvais alors Camille assis dans une chaise à bascule, un drap l'entourant, lui servant surement de couverture, je me précipitais vers lui et le secouais comme un prunier en hurlant :

-Les autres, ils sont où ?! Claire, Intel et Rook ?!

Le démon me donna un coup de poing sur la tête pour me calmer et commença par me lancer le drap qui lui servait de couverture, le drap en question me tomba sur la tête et je l'enlevais pour essayer d'avoir des réponses à mes questions multiples.

-Premièrement, habille toi, deuxièmement, mon maître va bien et dors, mais pour les deux autres, ils ne sont pas là.
-Je vois, où est Rook ?

Le démon pointa du doigt un autre lit, je me retournais et m'en approchais, j'aurais été cruelle de le réveiller alors que son visage affichait une telle sérénité, je me contentais juste de lâcher la couverture de Camille et de me faufiler dans le lit pour me coller contre Rook, en espérant qu'on pourrait récupérer Claire et Intel, en espérant que tout va s'arranger...

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Ven 29 Oct - 11:26

En vain, je ne trouvais pas le sommeil, je finis par sortir des couvertures en demandant gentiment au démon où était mes vêtements, ce dernier me répondit :

-Ils sont dans un panier où on met le linge sale, je le nettoierais ensuite.
-Et moi je mets quoi en attendant ?

Le démon pointa une armoire, je décidais de l'ouvrir et je vis avec horreur qu'elle ne contenait que des robes. Je me retournais avec un affreux rictus sur mon visage et j'ajoutais :

-Tu te moques de moi là ?

Il ne répondit pas, mais bon, qu'il eut dit "oui" ou "non", cela était du pareil au même pour moi. Je pris une robe noire qui descendait juste au-dessous de mes genoux, au moins, je ne me prendrais pas le pied là-dedans, ce qui était le plus important pour moi avec ce genre de vêtements. Je soupirais tandis que je retournais près du démon qui avait récupéré sa couverture et qui était toujours assis dans son siège.

-Il y a une cuisine ici ? J'aimerais bien faire à manger, histoire de passer le temps et de me changer les idées.

Le démon pointa ensuite une porte, supposant qu'il s'agissait de la cuisine, je me dirigeais là-bas et ouvris la porte. La pièce était plutôt petite, je me demandais toujours où nous étions, mais le démon ne semblait pas être très causant en ce moment, je cherchais dans les tiroirs de la nourriture ainsi que les récipients et divers ustensiles qui m'intéressaient pour le plat que j'allais préparer, l'avantage c'est que nous n'étions que trois et que je n'avais pas besoin de trop de nourritures. M'en fin, j'aurais préféré que les autres soient là aussi, Claire m'aurait aidée et aurait été plutôt dynamique, surtout si son estomac criait famine. Je serais les poings et par énervement, je décapitais le poisson dont la tête s'envola pour atterrir sur le sol, vengeance et colère m'animait en ce moment même, je jurais que j'allais les récupérer, il était hors de question que leurs crimes restent impunis.

Après m'être battu avec la cuisine, je sortis le plat du four et ensuite des assiettes, je divisais en trois de façon à ce qu'on ait des parts équitables et servis chacun, je ramenais une assiette ainsi que les couverts qui allaient avec à Camille. Je finis par retourner dans la cuisine où je mangeais seule. La tête remplit de question sur le comment nous aillions faire pour les récupérer.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Sam 6 Nov - 19:25

J'entendis Camille parler avec Rook dans le pièce à côté, ce dernier d'ailleurs vint dans la cuisine, m'abordant sur le fait qu'on allait sauver Claire et Intel, je voulais bien le croire, mais l'ennemi était beaucoup plus puissant que nous, je craignais l'échec, mais pourtant, il fallait qu'on réussisse. Et puis, même dans sa voix, on sentait une profonde tristesse, mais j'étais trop en colère pour pleurer, trop en colère contre eux.

Il rompit l'étreinte et tomba par terre, en me retournant, je vis ses bandages qui avait une belle couleur rouge carmin, ses blessures s'étaient donc réouverte, je m'agenouillais à ses côtés en demandant s'il allait, question stupide certes, mais bon, je ne pus m'empêchais de la poser quand même. Je posais ma main sur la blessure mais je fus en quelques sortes rejeté par une force, me projetant une image de moi. Cette moi en question avait un regard vide et un sourire de clown qui me dévisageait, j'en avais la chair de poule, mais ce sont ses paroles qui me terrifièrent le plus, elle me dit :


-Je viendrais bientôt te prendre, très bientôt... Et quand cela arrivera, tu mourras !

C'était ce qu'elle m'avait dit, alors mes jours étaient comptés, aurais-je réellement trop abusé de cette magie obscure qui manger ma vie petit à petit, surement, alors, je mourrais comme elle me la dit, je ne peux rien y faire, même si au fond de moi, je mourrais d'envie de me rebeller contre elle pour lui rétorquer que j'avais d'autre chose à faire avant de disparaître, mais cela, elle n'en avait rien à faire, la seule chose qu'elle voulait, c'était me détruire et cela, elle le fera, sans que je que je puisse bouger le petit doigt.

A l'extérieur, je devais être aussi pale qu'un de mes cadavres bien frais. Chose assez normal, le pire étant que je savais comment j'allais mourir, mais quand, cela, ce n'était pas moi qui fixait les dates.


-Je... Je vais bientôt mourir.

Évidemment, il fallait que ça sorte tout seul ce genre de parole, c'est du beau et du propre ça, je vous jure. Mais pour le moment, c'était pas moi qui allait crever, mais plutôt Rook s'il se vidait de son sang, j'appelais Camille qui vint et quand il vit son maître dans cet état, il le transporta jusqu'à son lit, moi, je pris mon assiette et la sienne que je lui rapportais pour ensuite finir de manger à côté de lui, toujours en silence.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Midori Yukimichi
avatar

Messages : 1001
Age : 24
Localisation : A la recherche de mein neues Meister
Emploi/loisirs : Obéir / Tuer




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Ven 10 Déc - 23:26

J'étais en grande conversation avec mon autre moi, celle qui voulait ma mort, ou du moins me prendre d'après ses dire, mais apparemment elle ne voulait pas que me tuer, mais aussi faire du mal à ceux qui se trouvait autour de moi.

*Pourquoi tu ne te vengerais pas sur ce démon, après tout, il t'a bien drogué, non ?
Tait-toi, il nous a sauvé, sans lui, je serais morte là-bas
Et puis, celui qui dort, pourquoi ne pas le tuer aussi ?
Ferme-la, il est hors de question que je...
Ou pas.*

Je venais de planter ma fourchette dans la cuisse de Rook. Je me levais, faisant tomber l'assiette qui se brisa sur le sol avec le reste du repas.

*Je vais les tuer.*

Non, je ne veux pas, je préférai prendre la fuite, avant qu'elle ne reprend le contrôle. Je m'enfuis de la demeure pour arriver dans la forêt avoisinante, courant sans m'arrêter, mon autre moi s'amusant à me torturer l'esprit, je finis par tomber dans un ravin, me disant que c'était la fin et que c'était surement mieux ainsi, mais à la place, une lumière vive arriva et je perdis connaissance.

Je finis par me réveiller à l'infirmerie de la guilde, ne cherchant pas le pourquoi du comment j'avais atterri ici, l'infirmier m'expliqua qu'il m'avait trouvé par terre dans l'infirmerie, en train de délirer et de tenir des propos incompréhensible et qu'on dû se mettre à plusieurs pour me calmer et me soigner correctement. Quant à Rook, je l'avais laissé seul dans le monde d'Hadès. L'infirmier m'avait ordonnée de me reposer et de rester ici un petit moment, histoire que je fasse pas d'autre bêtise pour me retrouver dans un état aussi critique.

_________________
Êtes-vous mein Meister ?


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook] Mar 28 Déc - 22:16

Quête validée, un nouveau compagnon te rejoint.
Tu gagnes :
XP: 100
Points:10
Argent: 150
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook]

Revenir en haut Aller en bas

[Fini]Ténèbres éternels [PV2 : Akira et Rook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Le Tartare (la région la plus profonde du Royaume d'Hadès)-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit