The Guilde


PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Fini][solo] La lame de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: [Fini][solo] La lame de l'ombre Sam 20 Mar - 7:45

Note de l'auteur:

Alita Forland et Larith narrent chacune leur tour, donc essayez de ne pas vous embrouiller^^


~~~~~~~~~~~~~~~~

Cela faisait maintenant une semaine qu' Isil était partie. Une semaine que je me posais d'innombrables questions.

Pourquoi était-elle partie comme un voleur? Elle ne m'avait même pas dit au revoir en face, elle ne m'a laissé qu'un vulgaire mot sur une vulgaire feuille de papier. Son message était froid est impersonnel .
M'en voulait-elle de m'être liée avec Phalis?
Avait-elle baissé dans son estime?

Ces questions se répétaient sans cesse et ne me laissaient guère de réponse.

"Pourquoi Isil? Pourquoi ne comprends-tu pas?" murmurais-je

En repensant à ce mort insignifiant, je me souviens que j'avais fait une chose semblable. Ne l'avais-je pas abandonné dans les Abysses. A la différence d'Isil, je ne lui avais rien laissé.

Ah que j'avais été cruelle ce jour là . Moi qui me prétendais être son amie, je l'avais tout simplement abandonnée. Malgré cela, Isil m'avait retrouvé et m'avais aidé.
Même si elle ne voulait pas le reconnaître, mon amie avait un cœur généreux. Elle le cachait souvent pensant que démon et générosité était incompatible. C'était ce qui m'avait plus en elle.

Les jours suivants se ressemblèrent, Phalis partait remplir le rôle de son corps, Milano évitait encore un peu Phalis et moi … moi, je ne faisais rien d'autre que de penser à mon amie.
Je ne voulais pas me l'avouer mais Isil me manquait.
Ma relation avec Phalis quand à elle était au point mort, j'avais perdu mon amie chère, ma sœur de sang, ma sœur de cœur. Inconsciemment j'en voulais à Phalis car sans elle j'étais persuadé qu'Isil serait resté.
Je savais que mon attitude était injuste mais que voulez vous je suis et je reste un démon. Notre nature est tel que nous rejetons la faute sur les autres....

Une matinée parmi tant d'autres, alors que j'étais accoudée à la fenêtre et que je rêvassais au manque qu'Isil m'apportait, je reçu la visite de ce cher corbeau .

"... Que me veux-tu volatile insignifiant? Te rôtir ne t'as pas suffi la dernière fois ?"

L'oiseau me regarda d'un air assez choqué... normal, il se souvenait du moment où je l'avais brulé. Il déposa avec une rapidité remarquable et déguerpit aussi vite que possible.

"Voyons ce que nous propose Master, cela sera peut-être divertissant ..."

Je lus brièvement le parchemin et dis simplement

"...Intéressant..."

Je me levais de mon coin et allai trouver Phalis dans la salle du trône.

Lorsque je rentrais dans la salle des audiences, je vis Phalis à moitié endormie sur son trône.

"Réveille-toi, princesse, l'heure est grave..."

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Dim 25 Juil - 10:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Sam 20 Mar - 7:49

Ma jeune maîtresse m'avait tiré de mon sommeil réparateur (il faut dire que Jodo n'arrêtait pas de me solliciter pour un rien … quelle plaie ce gars).

" C'est quoi ça ?" demandais-je

"Une chose que tu souhaites le plus au monde"

En entendant cela, je me mis à lire la missive .

Un groupe d'assassins, la lame de l'ombre.... je vois pas en quoi ça me concerne....

" Allons... cherche un peu mieux, je vais te donner un indice... si je te dis... Balmok..."

Ce nom raisonnait comme un cri de haine.
Tout ce que j'avais essayé d'oublier revenait à la surface.

" Bal...mok... ce chien galeux est en vie...."

En prononçant ce nom, mon visage se crispa et mon regard devint haineux.

Balmok était un des membres de la faction des aigles noirs. C'était lui qui avait ordonné la destruction de mon village. Il était responsable de la mort de mon père , des violences que ma mère avait reçues. Il était l'un des auteurs de ce que j'étais devenu.

"Je vois que ta mémoire reviens... intéressant... dis moi quand tu seras prête, nous partirons à ce moment là pour Amstri."

Je réuni mes affaires le plus vite que possible et nous partîmes une heures après .

Une fois le royaume de Forland quitté, Larith me regarda et déclara:

" Vous les humains, que vous êtes intéressants.... une simple haine peut vous faire avancer et affronter tous les obstacles..."

"Je pense qu'il en est de même pour les démons"

"Tu te trompes, je te l'ai déjà dit, nous ne nous embarrassons pas de sentiments inutiles, Haine, Amour, Amitié... tout ça est inutile à nos yeux. Ce que nous recherchons au plus profond de nous reste la puissance. Nous devons survivre dans un endroit où celui qui est le plus faible n'a d'autre choix que de mourir."

Je n'osais pas répondre à ce que ma maîtresse disait. Pas que j'avais peur, mais je comprenais ce qu'elle voulait dire. Après tout d 'une certaine manière la petite fille chétive et faible que j'avais été avait dû survivre pour devenir l'impitoyable chasseuse de prime.
En pensant à cela, je ne pus m'empêcher de penser qu'elle et moi n'étions pas si différentes l'une de l'autre.
Nous avions dû survivre elle dans l'ombre de son père en voulant être digne de lui , moi en restant en vie en essayant de trouver les assassins qui m'avaient tout pris.

Nous continuâmes à marcher toute la journée sans dire un mot .

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Sam 20 Mar - 7:56

La nuit arriva vite. Nous avions installé notre campement de fortune dans une grotte. Larith avait prédit de la pluie.

"T'es sûr qu'il va pleuvoir? " demandais-je un peu septique en voyant le ciel étoilé qui était de toute beauté

" Aurais-tu des doutes envers mes prédictions? "

"Non … mais en voyant ce ciel ..."

"Intéressant, je ne te savais si fleur bleu. "

"Hein?! Mais pourquoi tu dis ça? "

"Tu as un air nostalgique en le regardant "

Je n'en revenais pas, elle avait aussi cette capacité ?
Il est vrai que j'étais nostalgique car ce ciel me rappelait le jour où j'avais rencontré cette fameuse princesse avec qui j'avais échangé ma destiné. Inconsciemment, je ne pouvais m'empêcher de penser à Alita. Pourquoi ? Je ne le sais pas sans doute parce que nous partagions le même destin et puis ... elle était devenue une personne importante que je voulais protéger.
Je ne sais toujours pas si c'était de l'amour ou un sentiment fraternel, mais une chose était sûre, je me devais de rester auprès d'elle.

Ma douce maîtresse me regarda sans dire un mot, je crus deviner ses craintes. Je déposais délicatement ma tête sur son épaule comme pour lui promettre de ne jamais la quitter . J'avais à son égard des sentiments forts qui me poussaient à être avec elle. Je ne pouvais pas me passer d'elle . Était-ce de l'amour ou bien le Pacte? Je savais pertinemment que je n'aurais jamais la réponse à cette question. Ce qui comptait maintenant était d'être avec elle et de l'aider dans ses projets quitte à ce que cette entreprise me coûte la vie.

Comme sachant à quoi je pensais secrètement, la jolie démone me déposa un doux baiser et décida de me récompenser de ma loyauté secrète. Elle m'allongea sur le sol près du feu et nous commençâmes une danse effrénée qui dura jusqu'au premier rayon du soleil .

Nous reprîmes la route et nous arrivâmes à Amstri en fin de journée.

Depuis mon arrivée dans cette ville je n'avais qu'une envie, tuer ce chien galeux.
Comme pour apaiser cette envie, Larith posa simplement sa main sur la mienne et me dit juste ce simple mot:

"Patience"

Puis elle ajouta:

"Demain nous irons nous présenter au chef de la ville pour qu'il nous donne plus de détail sur la lame de l'ombre. En attendant reposons-nous "

Ma maîtresse alla se coucher tandis que moi , j'admirais ce ciel étoilé si pur . En le regardant, je me souvenais de ses terribles événements qui avaient faits de moi ce que j'étais à présent. Maintenant que j'étais près de mon but, je ne pouvais trouver le sommeil . Je m'imaginais retrouvant cet être immonde qui m'avait tout volé et je me voyais l'achever en le faisant souffrir pour qu'il puisse comprendre ce que j'avais ressenti ce jour-là .

Puis soudain j'entendis une voix qui me dit simplement:

"Tue le , fais lui connaître l'enfer, fais lui payer ta souffrance... il le mérite... "

A ce moment là j'ouvris les yeux, je m'étais assoupie en regardant les étoiles . Il faisait jour et Larith était réveillée.

Elle me regarda et dit juste

"Intéressant... "


Nous partîmes donc voir le chef de la ville.


_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Sam 27 Mar - 23:47

La bâtisse était dans un état déplorable. On pouvait deviner avec aisance que cela n'avait rien à voir avec le temps. En regardant autour de moi, je m'aperçus qu'il n'y avait pas que cette bâtisse, mais tout le centre ville qui avait eu le même traitement.

"Hum... intéressant " lançais-je

Je voyais Phalis qui avait du mal à se contrôler.

"Allons … ne te mets pas dans un état pareil, tu pourras te venger aisément et leur faire payer au centuple ce qu'ils ont fait"

Elle me regarda avec un regard que je ne lui connaissais pas encore et rétorqua simplement:

""Combien de familles ont-ils détruits? Combien d'innocents sont morts? Ils n'ont aucune limite, ils me le payeront et crois-moi je serai sans pitié"

Son regard se fit plus dur et plus froid que la dernière fois qu'elle avait croisée des bandits de chemin qui emmenaient des prisonniers de guerre.

Encore une fois, elle était dans un état second, ce même état qui m'intéressait et m'effrayait en même temps . Je me demandais en moi même pourquoi elle ? Pourquoi avait-elle cette destinée? Quel intérêt avait-il eu à la manipuler? Était-elle consciente de ça ?
Alors que je cherchais des réponses à mes questions, un vieil homme sortit de la bâtisse.

" Que les dieux soient loués, vous êtes venue "


Je le détaillais de la tête aux pieds et ne pus m'empêcher de penser que nous n'avions pas eu le choix. Après tout, je lui avait promis de l'aider à se venger. Et puis je ne voulais pas la perdre. Je prenais petit à petit conscience de l'importance que cette humaine avait pour moi, elle m'étais indispensable pour assouvir ma vengeance, mais aussi même si j'avais du mal à le reconnaître, elle commençait à compter pour moi .

Ah Isil, si tu le savais, tu me maudirais encore plus de m'être éprise d'une pathétique humaine. Pensais-je

""Dites -ous ce qu'ils s'est passé ici! " ordonna Phalis

"La … La lame de l'ombre est arrivée et a enlevé toutes les jeunes filles "

" Les jeunes filles?" demanda ma promise

"Sans doute pour les vendre au marché des esclaves, il paraît que c'est un bon moyen de gagner de l'argent "

""Je ne savais pas que tu suivais ce genre de chose... "

"Hum … il y a beaucoup de chose que tu ignores ma petite Phalis, mais patience... Un jour tu sauras de quoi je parle..."

Ma réponse la laissa perplexe et c'était une chose que j'aimais particulièrement.

Ah que les humains sont intéressants, ils se torturent l'esprit pour des choses qu'ils ne comprennent pas en cherchant une réponse. J'avoue que je ne peux m'empêcher d'avoir eu du plaisir en voyant ma douce contractante chercher de quoi je veux parler, pensais-je

L'homme nous raconta alors le raid de l'organisation : la méthode qu'ils avaient employé pour pénétrer dans la ville, le temps qu'ils avaient mis à enlever les jeunes filles et enfin la direction qu'ils avaient pris.


"" Bon allons-y " dit Phalis en se précipitant

"Intéressant, ta vengeance te pousse droit vers ta perte ... "

""Comment ça ? " demanda t-elle vexée

" Réfléchis un peu , la dernière attaque qu'ils ont faite, il n'y a eu aucun survivant, juste leur signature. Pourquoi avoir laissé des survivants maintenant? "


La chasseuse de prime me regarda et ne put répondre à ma question.

""Je pense juste que ce n'est pas normal qu'il y ait des survivants ici . Et regarde mieux cet homme , il n'est même pas blessé..."

"" Tu veux dire que... "

""Oui ..." répondis-je en dégainant Véloth

L'homme me regarda dépité et bredouilla

"" Mais... mais que faites-vous? Vous ne pensez quand même pas que … enfin Phalis dono raisonnez la "

"Intéressant, tu viens de prouver ta complicité... comment connais-tu son nom, de plus son vrai nom? "

L'homme eut un sourire en coin et répondit simplement

"Je vois, je suis découvert... après tout ce n'est pas grave car vous allez mourir ici et maintenant ".
L'homme fit un simple signe et nous nous retrouvâmes rapidement encerclées.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Mer 14 Avr - 20:32

Nous étions tout simplement encerclés.

J'en reviens pas, on s'est fait berner comme des bleus! Pensais-je.

Je regardais dans tous les sens, mais je ne trouvais pas le moyen de nous sortir de là . Soudain Larith se colla contre moi et me dit simplement:

"Tu vas pouvoir me montrer tes vraies aptitudes. "

"Quoi?! Mais tu rigoles! Ils sont au moins deux cents ! "

"Et alors, tu as bien terrassé un dragon … Je ne vois pas le problème... "

Non je ne rêvais pas, ma maîtresse me mettait tous simplement à l'épreuve.

Ben voyons... un dragon et deux cents hommes à battre c'est pas vraiment la même chose... mais bon si tu me mets à l'épreuve, je vais te montrer ce que je peux faire....

Je dégainais mon katana et me mis en garde.

"Aller bande de lâche, venez gouter à ma lame!" Criais-je

"On a pas besoin de cette grande courge blonde, celle qui nous faut c'est l'autre, massacrez-la! "
cria le chef.

Grande courge blonde hein.... toi tu ne perds rien pour attendre....


En une fraction de seconde, les ennemis fondirent sur moi comme une vague se jette sur les rochers.

Ça va bien faire un bout de temps que je n'ai pas fait un massacre... pensais-je

Les bandits balancèrent leurs lames sur moi avec une rapidité extraordinaire. D'instinct, mon corps bougea tout seul, se frayant un chemin parmi eux. Le fil aiguisé de ma lame ne demandait qu'à découper ma chair en lambeau.
Tandis que j'évitais mes assaillants, Larith s'était mise à l'écart observant mes techniques.

"Maîtresse Larith... pensez-vous qu'elle survivra?" demanda une voix qui s'élevait de l'ombre de la jeune démone.

"Ne t'inquiète pas pour elle, je la teste juste... ou du moins j'aimerais voir si il va s'éveiller..."

"S'éveiller? Vous voulez dire que... "

" Oui je l'ai aperçu la première fois où j'ai sondé son esprit... maintenant il nous suffit d'attendre..."

"Je comprends, mais que se passera t-il quand il sera éveillé? "


"J'ai bien peur qu'elle ne disparaisse... "

"Le voulez-vous vraiment? Je vous ai observé toute les deux, vous semblez assez heureuse d'être avec elle... "


"Certes mais père ne l'acceptera jamais... et puis... j'ai besoin de lui pour assouvir ma vengeance. "

"Si c'est ce que vous désirez maîtresse... "

" Ce que je désire ... "

Sans même sans rendre compte, Larith se mit alors à songer à un autre moyen pour accomplir sa vengeance. Après tout, cette humaine avait su plus d'une fois toucher son cœur. Isil l'avait remarqué mais elle l'avait toujours nié. Alita avait pris une place importante dans son cœur démoniaque. Pouvait-elle continuer sans elle ?
La réponse semblait évidente et pourtant. Sa vengeance valait-elle de sacrifier la seule personne qui avait su l'émouvoir à ce point?

Tandis que la princesse réfléchissait, Phalis se défendait.. Des corps s'effondraient au fur et à mesure que sa lame se balançait. Le bruit des os broyaient, la sensation de la chair qui se déchirait sur sa lame, le sang jaillissant sur son visage, tout cela lui procurait une sensation de bien être. Après tout, elle avait connu la brutalité et la violence de la guerre petite, il était donc normal que le son des corps agonisants lui procure une sorte de mélodie agréable.
Et cette voix, cette voix qui lui répétait sans cesse:

"Tue-le, fais le souffrir comme jamais il a souffert. C'est lui , c'est lui qui t'a enlevé tout ce que tu avait de précieux. Sans lui tu serais une jeune fille heureuse, tu n'aurais jamais connu cet enfer. Tue-le oui tue-le"

Au fur et à mesure que la vague ennemis se jetait sur elle , les corps s'empilaient telle une montagne gigantesque. Sa robe blanche prit une teinte rougeoyante et son visage si angélique, se changea en un visage défiguré par la haine. Même ses yeux avait changé.
Voyant cela, Larith décida de mettre fin à tout cela et le plus vite possible. Elle avait enfin prit sa décision, elle ne pouvait pas la sacrifier pour sa vengeance.

"Moxus... élimine les ennemis et ramène moi Phalis...."


"Il en sera fait selon vos désir maîtresse " dit-il en sortant de l'ombre de cette dernière.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Jeu 22 Avr - 15:50

La panthère bondit sur le reste des bandits et commença son massacre.
J'entendais les cris atroces des assaillants mais j'étais moi-même occupé à les abattre. Toujours cette même musique d'os qui se cassent, de cris insupportables. Toujours ces images de corps agonisants par terre. Toujours ce sang giclant sur mon visage qui me procurait toujours autant de plaisir. Oui j'étais redevenue la chasseuse de prime sans cœur et sanguinaire. Je ne pouvais plus me contrôler, ces bruits si familiers, ses visions que je n'avais que trop vues m'enrageaient encore plus. J'entendais cette voix qui me poussait à tuer, à les massacrer, à les faire souffrir en les laissant me supplier de mettre fin à leurs supplices.
Je n'étais plus qu'une bête sanguinaire qui ne vivait plus que pour tuer.

Puis soudain Moxus se mit devant moi et me dit simplement

" Phalis Dono, il suffit. Retournez voir notre maîtresse, je m'occupe du reste "

Sans même comprendre pourquoi, je me sentais calmé. Je n'avais plus envie de tuer, je n'avais qu'une idée, rejoindre Larith . J'obéis et me retira sans dire un mot. Il n'y avait qu'une centaine de mètres entre Larith et moi . Qu'une centaine de mètres qui étaient jonchés de corps mutilés, qu'une centaine de mètres qui était immergés de sang. Qu'une centaine de mètres qui me semblaient deux monde totalement différents. L'enfer où je me trouvais et le paradis où Larith m'attendait.
Ma maîtresse me regardait avec un regard froid. Me regardait-elle vraiment? Ou regardait-elle l'apocalypse que j'avais créé?
En marchant dans ce carnage, je vis des morceaux de corps qui visiblement avaient un peu volé partout. Puis en regardant sur ma droite, je vis une tête dont l'expression me rappela de bien funestes souvenirs.

"Finalement... je ne vaux pas mieux qu'eux... après tout je massacre comme eux et j'en ai même du plaisir..." murmurais-je

Ma marche me sembla durer des heures, mon regard croisa les corps morts ou agonisants suppliant d'être enfin délivrés.
Je ne pouvais plus regarder qu'autre chose que ma propre cruauté.

C'est donc là ma vraie nature....

Sans m'en rendre compte, j'étais arrivée à la fin de cette centaine de mètres.
Elle regarda et je pus déceler une lueur de pitié dans ses yeux.
C'était donc ce qu'elle avait pour moi … de la pitié.
Sans dire un mot, je passa à côté d'elle et lui dit ces quelques mots:

" Je vais aller me reposer ... "

Puis je quittais la scène macabre en espérant pouvoir oublier ce que j'avais fait.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Jeu 22 Avr - 15:53

Phalis était partie comme un voleur .Je n'avais qu'une envie, courir après elle, lui dire combien j'étais désolée de l'avoir poussé dans cet état. Mais rien n'y faisait, mes pieds ne bougèrent pas. Je la voyais s'en aller au loin, je la voyais s'éloigner de plus en plus.
Inconsciemment, j'avais décidé de la laisser seule pour qu'elle puisse faire le point. J'espérais secrètement que ces événements ne la perturbent pas plus que ça .

La nuit arriva plus vite que prévu. Les moments que l'on redoute le plus arrivent toujours avec une vitesse extraordinaire.

Je me tenais là devant la porte de notre chambre. Cette porte me semblait fragile et en même temps inaccessible. Elle n'était qu'une simple séparation entre Phalis et moi et pourtant, j'avais l'impression, qu'elle était imposante et que jamais je n'arriverai à l'ouvrir pour que ma promise et moi soyons réuni.
A ce moment là , je me demandais si ma douce contractante était abattu.
M'en voulait-elle de l'avoir poussé dans ses derniers retranchement ou bien au contraire, était-elle reconnaissante d'avoir trouvé cette force providentielle?

Je n'avais hélas pas la réponse, mais une chose était sûre, je n'avais qu'une seule envie, qu'un seul désir profond, celui de réduire cette séparation en poussière et de prendre Phalis dans mes bras pour lui dire que je serai toujours avec elle .
Mais en avais-je le droit?
Au début, j'avoue que je n'éprouvais aucun sentiment pour cette humaine. Mais après avoir appris à la connaître, les sentiments avaient éclos comme des fleurs un matin de printemps.
Ma vie avait changé, je ne pensais plus qu'à moi, qu'à l'utiliser pour ma vengeance, j'envisageais un avenir avec elle. Isil avait vu juste quand elle disait que j'éprouvais des sentiments sincères envers cette « race inférieure ». J'avais essayé de me convaincre du contraire , mais maintenant j'en étais sûre , je l'aimais vraiment et de la voir souffrir comme cela me faisait mal .
Ma cause valait-elle vraiment de détruire Phalis?
Alors que je réfléchissais à ce que j'allais faire , la porte qui était le dernier rempart entre mon amour et moi , s'ouvrit d'un coup .
Surprise je sursautais et vis Phalis.

"Comment te sens-tu ? " demandais-je simplement

"Je suis désolée, je... j'ai mal réagi... je te demande pardon "

Je ne rêvais pas, elle me demandait pardon. Elle qui avait souffert s'excusait d'avoir mal réagi.
Sans réfléchir, je la pris dans mes bras et lui murmura simplement

"Idiote, ce n'est pas à toi de demander pardon mais c'est à moi. Je n'aurais jamais dû te pousser dans cette voie. Me pardonneras-tu un jour..."

Je sentis son étreinte se serrer et je compris alors ce qu'elle allait faire.
Je n'entendis rien, je ressentis juste quelques larmes tombèrent sur mon épaule telles des perles de pluie.
Je ne pus rien dire d'autre, je la serrais contre moi la laissant se débarrasser de sa profonde meurtrissure.
Nous restâmes dans les bras l'une de l'autre toute la nuit sans dire un mot, profitant juste de cet instant d'intimité que nous avions si peu .

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Jeu 22 Avr - 18:27

Le jour se leva et ma maîtresse et moi reprîmes le chemin vers le repaire de la Lame de l'ombre.
Nous n'avions eu aucun renseignement sur le lieux où ils se trouvaient. Nous avancions vers Amstri espérant récolter quelques renseignements.
La nuit que j'avais passé avec Larith m'avais semblais irréelle, je n'avais pas pleuré depuis la mort de mes parents, elle avait était là , me calmant, me consolant, me montrant un visage que je ne connaissais pas .
Étais-ce la vraie Larith ? Où étais-ce un jeu pour elle?
Je me sentais à la fois proche d'elle mais aussi j'avais l'impression qu'une distance nous séparez. Pourtant , je n'avais plus de doute envers ce que je ressentais, je l'aimais d'une façon démesuré. Si elle me le demandais, je mourrai pour elle. En avait-elle conscience?
Plus nous nous rapprochions d'Amstri, plus une voix sourde se faisait entendre.

"Tu es prête à mourir pour un démon qui te manipule, que tu es naïve Phalis, lorsque je t'ai rencontré, j'avais vu en toi un potentiel que je n'avais jamais vu. Ne le gâche pas pour elle, tue-la et accomplis ta vengeance! "

Je ne savais pas pourquoi je l'entendais , ni qui elle était. Une chose était sûre elle était liée à moi . A chaque fois que j'essayais de me rappelais ce qu'il s'était passé après avoir découvert les corps de mes parents et des habitants de mon village, je me heurtais à un mur. Je me revoyais simplement quittant ce village qui m'étais cher accompagné de mon maître.
Pourquoi ce vide dans mes souvenirs?
Larith marchait devant moi mais bien vite, elle se rendit compte du malaise que j'éprouvais.
Avec douceur, elle posa sa main sur mon épaule et me demanda si tout allais bien.

Que pouvais-je lui dire? Que j'entendais une voix qui me demandait de la tuer?

"Ne t'en fais pas, je suis un peu fatiguée. "mentis-je

"En es-tu sûr? On dirais plutôt que tu es préoccupée par quelque chose. "

Ne t'en fais pas je te dis , c'est rien"

La jeune démone regarda le ciel et me dit simplement

"Nous allons camper ici , la nuit ne va pas tarder à tomber. "

Une fois le campement installé, le repas prit, je sombrais dans des songes bien troublants.

Je voyais les corps de mes parents étendus sans vie, je pleurais me demandant pourquoi une telle chose s'était déroulée. Qu'avions-nous fais pour déchainer les colères des dieux?
Alors que je pleurais, je sentis une présence derrière moi . N'osant pas me retourner de peur de me faire tuer, je me mis à courir aussi vite que je le pouvais. Je tombais quelque mètres plus loin sur le cadavre d'un villageois.

" N'as-tu jamais rêvais de devenir plus forte?" me dit une voix

"Qui êtes-vous? "

Je suis prêt à te donner ce qui te manque pour assouvir ta vengeance. "

Je me retournais et vis une masse noir imposante.

Pourquoi voulez-vous m'aider? "

" Tu es celle que j'ai choisi, je te donnerai la force, la puissance nécessaire pour vivre. "

Je ne pouvais plus parler, j'étais terrorisée par cette masse

"Tout ce que tu as à faire, c'est de m'accepter en toi … ainsi toi et moi seront liée et nous pourront combattre tes ennemis quels qu'ils soient"

Je vis alors une main sortir de cette ombre géante, sans savoir pourquoi, je tendis la mienne et la masse fondit en moi .

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Mar 18 Mai - 20:11

Je me réveillais en sueur dans un cri à glacer le temps .

"Il y a un problème "? Me demanda Larith

"Non ... juste un cauchemar..."

"Je vois ..."

Ma maîtresse me lança un regard que je ne lui connaissais pas, un regard remplit d'inquiétude. Avait-elle deviné par je ne savais quel moyen mon cauchemar? Et quelle était cette masse et cette voix? Étais-ce mon imagination? Pourtant ceci semblait si réel ...

D'un geste tendre, elle passa sa main dans ma chevelure blonde et me dit ces quelques mots:

"Allez recouche-toi, je vais rester avec toi "

Ces simples mots me réconfortaient, ils me calmaient en me promettant qu'elle resterait avec moi toute la nuit.

*Larith raconte*

Je la serrais aussi fort que possible, j'avais entrevu son rêve, il était donc de retour et avait décidé de prendre les choses en main. Cette rancœur qui émanait de Phalis, il n'y avait aucun doute, il était de retour. Qu'allait-il devenir de Phalis? Serait-elle totalement absorbée par lui ou réussirait-elle à le vaincre?
Je n'espérais qu'une seule chose, garder Phalis au près de moi, j'avais enfin accepté mes sentiments pour elle.

La nuit laissa place à l'aube et ma contractante et moi reprîmes notre route vers Amstri. Durant le voyage, aucune de nous ne rompit le silence. Nous vîmes les rempart de la citée enfin d'après midi, et le regard de ma promise se chargea de haine.
Nous ne pouvions plus faire demi tour, nous entrâmes dans la citée et nous dirigeâmes à la maison du maire pour avoir le plus d'information.
Qu'allait nous réserver l'avenir....

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Sam 12 Juin - 7:02

Lorsque nous franchîmes la porte, le maire et ses adjoints nous regardèrent curieusement.

"Mesdames, que pouvons-nous faire pour vous aider?" demanda l'un de ses conseillers

"On est envoyé pour régler le problème ... Lame de l'ombre" répondis-je simplement

"Je vois alors dans ce cas..."

Le maire se leva et nous fit signe de passer dans une pièce retirée.

" Je suis heureux de voir que l'organisation dont vous dépendez nous ait envoyé de l'aide rapidement."

"Bon allez dis-nous ce que tu sais sur eux qu'on en finisse une bonne fois pour toutes"

L'homme me regarda et fut visiblement choqué par ce que je venais de dire

"Excusez mon amie, dit Larith pour le rassurer, mais elle a hâte de vous aider."

"Je vois ... "

l'homme sortit une carte de la région et nous montra Amstri

"Nous sommes ici "

Sans rire... on est pas aussi bête que ça quand même ....

Larith eut un petit sourire en coin en entendant mes pensées.

"Le repère de la Lame de l'ombre se trouve ici " dit-il en montrant un point vers le nord

"Parfait on y va!"

"Non attendez, il faut que vous sachiez que c'est ici que se trouve les catacombes..."

"et alors? je vois pas le problème"

"Ce qu'il veut dire Phalis c'est que c'est un endroit parfait pour tendre une embuscade aux curieux, il nous faut donc agir avec prudence."

"Je dois aussi vous dire que cette organisation du crime est sous les ordres d'une personne assez influente. Personne ne sait vraiment qui elle, mais elle fournit la lame de l'ombre en arme et équipement divers. "

"Intéressant..."

Une fois les renseignements pris et la carte de la région en notre possession, nous partîmes en direction des catacombes. D'après les calculs de Larith, cela ne nous prendrait que deux jours.

Deux jours à attendre avant de prendre ma revanche sur Balmok .

"Patience, mon amie, ta vengeance sera assouvie, je te l'ai promis..."

Me dit cette voix que j'entendais de plus en plus .

Alors que nous marchions en lisière de forêt, Larith m'arrêta net .

"Phalis, n'as-tu rien à me dire?" me demanda t-elle l'air grave

Je le regardais droit dans les yeux et lui dit alors

"Bon anniversaire?"

La démone éclata de rire et me dit en même temps

"Tu ne le connais pas ... non plus sérieusement ne voudrais-tu pas me parler de la voix que tu entends?"

"Mais comment le sais-tu?"

"Tu oublis que je peux lire en toi comme dans un livre ouvert et par conséquent, j'entends ce que tu entends... par moments..."

Je la regardais et lui dis alors tout au sujet de cette voix. La première fois que je l'avais entendu, qu'elle était de plus en plus présente, que par moment à cause d'elle, je perdais le contrôle de mon corps.

"C'est donc cela, j'avais donc raison."

"Raison ? Mais sur quoi ?"

"Sur cette voix... Phalis quoi qu'il arrive, ne te laisse pas envahir par cette voix et encore moins par ta haine de ta vengeance. Il est encore trop tôt pour qu'il se réveille."

"Larith de quoi tu parles?"

"Tu le seras bien assez vite Phalis, bien assez vite..."

La jeune femme me regarda avec un regard rempli de larmes. La voyant pour la première fois dans cet état, je me sentais désarmée. je ne pus faire qu'une chose pour la rassurer, la prendre dans mes bras.
La journée passa rapidement. Nous avions monté notre campement pas loin d'une petite rivière. Je ne pouvais m'empêcher de repenser à Larith, à ce qu'elle m'avait dit. Mais bien vite, le sommeil m'envahit et mon esprit vagabonda dans un rêve étrange.

Devant moi, un stèle noire était dressait. Des chant lointain se faisait entendre. Je me sentais comme appelé par eux. mes jambes avançaient toutes seule vers cette pierre à la couleur de l'Onix.

"Viens, approche ma mie, approche et laisse-toi aller."

Cette voix, oui c'était la même que celle que j'entendais.
Pourquoi ne pouvais-je résister?

"Bientôt ta vengeance sera en partie apaisée, viens allonge toi et laisse toi aller."

J'obéis à cette voix en m'allongeant sur cette stèle. Puis je revis des moment de mon enfance, ces moments que j'aurais tans voulu oublier, cette douleur insupportable qui m'avait pendant des années rendu si impitoyable. Mes larmes coulèrent et soudain, je vis des corps baignant dans une marre de sang.

"Regarde ceux qui ont subi ton courroux"

Puis en regardant le ciel, je vis une ombre se rapprocher de moi et fondre en moi.

"Je suis ta force maintenant, n'oublie jamais"

Je me réveillais et vis que l'aube s'était levée.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Mer 21 Juil - 7:58

J'étais de nouveau en sueur. Pourquoi faisais-je ces rêves étranges? Pourquoi je n'en parlais pas à Larith ? Et cette voix, à qui appartenait-elle? Et quelle était cette promesse qu'elle m'avait faite? Et quand surtout?

Je savais que dans mon enfance, je ne me souvenais que du massacre de mon village, cela avait été un choc de voir un tel spectacle. 2tais-ce pour cela que je faisais ces rêves?

Larith me regardait avec insistance comme si elle voulait que je lui avoue quelque chose, mais quoi ? Pour moi ceci n'était que de simple rêves, même si leur réalisme était époustouflant, ce n'étaient que des rêves.

Nous continuâmes notre route vers le Nord, durant le voyage, Larith me parla de quelque chose d'étrange.

"Tu sais Phalis, chez nous il y a un mythe."

"Un mythe?"

"Oui on raconte qu'une âme errante peut entrer en contact avec des êtres humains et les aider à réaliser leurs souhaits"

"Je vois un peu comme les génies de la lampe..."

"Oui enfin là il y a une différence, ces âmes errantes viennent du Pandémonium et n'aident que les êtres ayant une haine profonde ."

"How... ça devient moins sympa... "

"N'est ce pas. Je suis moi même..."

"Quoi? T'es une âme errante?!!!!"

"Non rassure toi, je suis bel est bien un démon, ce que je voulais dire, c'est que je recherche une âme errante."

"... Elles ne viennent pas vous voir?"

"Non, elles ne peuvent pas aider les démons, pour la simple et bonne raison que les âmes errantes ne sont pas admises au Pandémonium. C'est pour cela que je suis sortie des abysses, pour retrouver cette âme errante pouvant m'aider."

"Je vois , mais y a pas un autre endroit où elle pourrait se trouver si c'est pas sur Terre?"

"Oui il y a un autre endroit, mais je t'avoue que je préférerai la trouver ici ."

Le regard de Larith se faisait de plus en plus insistant. Elle ouvrit la bouche pour me dire quelque chose mais je n'entendis rien. Un bruit assourdissant m'enveloppait, sans même savoir pourquoi, je perdis connaissance.

Il faisait noir, je n'entendais que des pleurs.

"Quoi encore ce rêve..."

Une horloge apparut soudainement, son tic tac résonnait et recouvrait les pleures.

"Bientôt il sera l'heure..."

"L'heure de quoi ? demandais-je"

"L'heure de la vengeance..."

Puis je distinguais une ombre au pied de cette horloge géante. Cette ombre pleurait. Étais-ce moi ? Au moment où j'aurais pu l'identifier, je repris connaissance.
Larith était au dessus de moi, elle avait l'air inquiète.

"Phalis, tu te sens bien?"

Heu ... oui c'est juste un coup de fatigue..."

Je ne voulais pas l'inquiéter d'avantage, et puis ce n'était qu'un rêve, un rêve que je faisais assez souvent depuis mon enfance.

Ma douce maîtresse me regarda en plongeant son regard dans le mien et me dit ces quelques mots:

"Ne force pas trop, ma précieuse promise..."

Elle m'aida à me lever et nous continuâmes notre route.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Jeu 22 Juil - 9:48

Nous arrivâmes en fin d'après midi au repère de la Lame de l'ombre.

"Larith, je propose qu'on les attaque de suite."

"Ne penses-tu pas qu'il serait préférable d'attendre la nuit pour lancer une attaque surprise?"

"Ben pourquoi ?"

"Hé bien premièrement on aurait plus de chance de passer inaperçu et d'atteindre l'intérieure, et secondement, nous nous sommes que deux ... et eux... hé bien on ne sait pas ."

"Ben t'as tes démons, ça équilibre non ?"

"Oui ... mais j'ai bien peur que dans l'excitation d'un massacre, ils te confondent avec l'un d'entre eux"

"Qu... QUOI!? Tu veux dire qu'un de tes toutous de démons pourrait juste pour le fun de la bagarre me prendre pour son goûter!"

"Oui ... j'en ai bien peur..."

"Et bien alors dans ce cas, on fait comme tu dis... je tiens à rester en vie quand même ..."

Nous attendîmes donc que la nuit tombe.
Que faisions-nous pendant ce temps?
Hé bien c'est une bonne et excellente question, nous vaquions à nos occupations quotidiennes.
Qu'elles étaient-elles?
Hé bien cher lecteur, vous voilà bien hardi pour le coup, mais je suis au regret de vous annoncer que nous n'avions rien fait ayant attrait à la luxure, nous nous mîmes à dormir attendant le moment propice pour nous infiltrer dans cette base.

Je fis un rêve bien étrange (pour ne pas changer).

Je marchais sur un chemin et j'entendais au loin une voix à peine audible m'appeler:

"Phalis, Phalis, viens vers moi."

Il me semblait la connaître mais comme elle semblait assez loin, il était difficile pour moi de mettre un nom sur cette voix.

Plus j'approchais, plus elle m'appelait:

"Phalis, Phalis, viens vers moi, n'aie crainte..."

Puis après un petit moment de marche, j'arrivais enfin à destination.

Devant moi se dressait un miroir gigantesque.
Que faisait-il là ?
La voix semblait provenir de ce miroir.
Je m'approchais donc et lorsque je le touchais, mon reflet changea en une masse noir informe.

"L'heure approche mon amie, bientôt ta vengeance sera bientôt assouvie"

"Mais t'es qui à la fin?"

"Moi ? je ne suis qu'une partie de toi, je suis là pour t'aider, je suis ta force, ta volonté."

"Tu dis que tu es moi, mais franchement, tu ne me ressemble pas..."

"C'est normal, allons aie confiance en moi, je t'ai toujours aidé..."

"Comment ça ?"

La masse ricana et son image s'effaça pour me montrer le combat contre Kaito.
Au moment où j'étais à terre et où il allait détruire la Terre, je me vis me lever au loin et continuer à combattre. Je me vis réussir à désarmer cet ennemi qui semblait invincible, cet homme contre qui j'avais perdu une fois.

"Je vois c'est donc toi qui me fais passer dans cet état. Par ta faute, j'ai failli décapiter Milano"

"Tu parles de cette fille qui t'as rejeté une fois qu'elle a vu ta véritable nature?"


"Tais- toi, tout ça c'est de ta faute!"

"De ma faute vraiment ? Ne suis-je pas toi ? n'est-ce donc pas ta faute ?"

Face à cette réflexion, je restais sans voix. Il avait raison, j'étais censée être maîtresse de mon corps et si cette chose était véritablement moi, j'étais fautive.

"Allons mon amie, je suis la seule personne sur qui tu puisses compter, cette démone du nom de Larith te rejettera un jour aussi."

"Tu mens, je suis liée à elle"

"Et alors, les démons tue leur contractant quand ils sont devenus inutiles, tu ne fais pas exception à la règle."

"Tu mens! je sais qu'elle ne ferait jamais ça!"

"Hum ... je vois, le pacte semble assez fort..." murmura la voix

"Tu verras, un jour tu te rendras compte que je te disais la vérité... Pour l'heure, tu dois assouvir ta vengeance..."

Le miroir se mit alors à disparaître et la voix s'estompa lentement"

"Attends! Ne pars pas!!" Crais-je

"Phalis, tu te sens bien?"

j'ouvris les yeux et vis Larith penché sur moi

"Heu ... oui c'était juste un... "

"Un cauchemar c'est ça? En ce moment tu en fais souvent, tu es sûre que tu n'as rien à me dire?"

"Heu ... ben ça m'arrive souvent ne t'inquiète pas"

"Je vois, de toute façon, nous en reparlerons plus tard, il est l'heure pour nous d'entrer en action."

Nous partîmes infiltrer la base de la Lame de l'ombre.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Jeu 22 Juil - 16:56

Nous sortîmes de notre cachette et nous nous faufilâmes telles des ombres dans les zones obscures des ruines des catacombes.
Mon esprit repensait à ce que cette voix m'avait dit:

"Allons mon amie, je suis la seule personne sur qui tu puisses compter, cette démone du nom de Larith te rejètera un jour aussi."

"Et alors, les démons tuent leur contractant quand ils sont devenus inutiles, tu ne fais pas exception à la règle."


Même si je savais que cela n'était pas possible, au fond de moi, je doutais. Que se passerait-il le jour où je deviendrais inutile à Larith ?
Me tuerait-elle comme le prétendais cette voix? M'abandonnerait-elle?

L'abandon, voilà un mot que je redoutais le plus. J'avais égoïstement accepté de protéger un royaume juste pour ne pas être abandonnée par Milano, et maintenant elle m'avait rejetée.
Au plus profond de mon être j'espérais que je me trompais, mais Larith me l'avait un jour:

"Les démons ne s'embarrasse pas de choses inutiles comme les sentiments."

Le doute et la peur m'envahissaient peu à peu.

"Phalis, tu es prête?"

La voix de ma douce maîtresse m'avait sorti de mes réflexions.

"Heu ... oui bien entendu"

"... Tu peux me répéter le plan?"

"Ben heu ... on fonce dans le tas?"

"Et tu m'écoutais... bon alors je te le répète, je vais m'occuper des brigands qui sont à droite, toi je pense que tu te feras une joie de t'occuper de ce groupe" dit-elle en me montrant un petit groupe au centre.

En regardant de plus près, je vis deux brigands avec deux hommes. Le premier portait une sorte de cape et une capuche lui couvrait le haut de la tête, le second était Balmok.

"Parfait j'aime ton plan..." dis-je en ayant un regard remplit de haine

"Tu es sûre que tu te sens bien?"

"On ne peu plus mieux, crois moi, je pète la forme"

"Surtout sois prudente Phalis, on ne sait pas si c'est un piège."

"Piège ou pas, ce chien galeux payera pour ce qu'il a fait"

Larith me regarda et passa une main sur ma joue. Son geste était tendre et je pouvais lire dans ses yeux de l'inquiétude.

"Ne fais pas trop de folies, j'ai un mauvais pressentiment..."

"Ah mais t'en fais pas, tu parles à Phalis la plus grande et la plus cruelle chasseuse de prime." Dis-je en quittant ma cachette.

Je me faufilais entre les caisses entreposaient , Larith fit de même de son côté.
Puis soudain, j'entendis sa voix dans ma tête

"Bon à trois on y va."

Le compte à rebours commença et une fois le qu'il fut fini, nous sortîmes de nos cachettes

Les brigands étaient surpris et je les entendais hurlais. Les deux gardes qui me barraient la route ne firent pas long feu, un coup de katana et ils s'effondrèrent.
L'homme qui m'avait tout prit, me regarda l'air apeuré

"Mais... Qui es-tu ?" bredouilla t-il

"Je suis ici cr tu vas payer pour tes crimes."

"N'approche pas" dit-il en dégainant son épée

"Intéressant, je vais te faire regretter le jour où tu m'as tout pris"

Je lançais mon attaque, le bruit de nos armes résonnèrent, je n'entendais plus les cris des brigands que Larith tuait, je n'entendais plus que le son des lames qui s'entrechoquaient.
Balmok se défendais assez bien , mais ce n'était pas assez pour me mettre en difficulté.
Lors de la dernière attaque, je pus trouver une faille dans sa défense et lui donnai un coup de genoux dans son estomac.
L'homme lâcha son arme et tomba à terre en se tenant le ventre.

"Mais qui Diable es-tu ?"

"Je suis l'unique survivante du massacre que tu as perpétré avec la faction de l'aigle noir"

"Non... impossible, tu serais..."

"Silence! Pour avoir tué tous ceux qui m'étaient chers, ta sentence sera la mort pas décapitation!"

Je brandis mon Katana, j'étais prête à le décapiter, cette voix me disait de le tuer et pour une fois, j'étais d'accord avec elle il devait mourir.

Au moment où mon Katana se baissa, je sentis une douleur insupportable au niveau de ma poitrine. Instinctivement, je regardais ce qu'étais cette douleur. Je fus surprise de voir une main sortant de ma poitrine. Cette main, tenait mon cœur battant.

"PHALIS!!!!!!!!!!!!!!!! "Cria Larith

"Qu..."

Dans un rire terrifiant, la main broya mon cœur et mon corps tomba à terre. J'étais morte.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Jeu 22 Juil - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Jeu 22 Juil - 22:04

~~Larith raconte~~

*****
Tandis que je me battais avec ces brigands, je sentis une présence que je reconnus facilement.
Inquiète pour ma précieuse contractante, j'en finis vite avec ce menu fretin et me retournai vers Phalis pour la prévenir du danger. Mais hélas pour moi, c'était trop tard, devant un spectacle horrible se déroulait.
Phalis était empalé par le bras de l'homme encapuchonné. Pire encore, il tenait son cœur battant.
Phalis ne réalisait pas vraiment ce qui se passait.

"PHALIS!!!!!!!!!!!!!" Criais-je

A cet instant je sus que mon mauvais pressentiment allait se matérialiser. Dans un rire démoniaque, l'homme serra de toute ses forces ce cœur battant faiblement et ce dernier éclata. Retirant son bras du corps de ma promise, ce dernier s'effondra sans vie à terre . Phalis était morte.

"Ah ah ah ah !!! Que les humains sont pathétiques... surtout quand ils meurent!"

L'homme enleva sa capuche et mes craintes furent confirmées, l'homme qui avait tué ma contractante était Aion.

"Comment as-tu osé!"

"Oh mais c'est notre chère Larith, quoi tu y tenais? Ne me fais pas rire, les humains ne sont rien d'autre que des jouets."

Je n'avais plus le contrôle de moi même , je venais de comprendre l'importance que Phalis avait à mes yeux. Mon corps tremblait en se dirigeant vers elle, j'espérais secrètement que ce n'était qu'un mauvais rêve, que j'allais me réveiller. Mais non, c'était bien la réalité, la triste réalité, son corps était sans vie. Ma main caressa sa chevelure blonde et des larmes coulèrent.

" Je vais te tuer!!!" Lançais-je avec un regard haineux.

"Oh vraiment, comme c'est marrant, la dernière fois que ces mots ont été prononcés, ta mère est morte... finalement ma chère Larith, tu apporte la mort à tous ceux que tu croise."

Je me levais et ne prononça qu'un mot:

"Shéol..."

Une massa noir impressionnante sortit de mon ombre, une énergie colossale envahit le repère de la lame de l'ombre.
Depuis bien longtemps, je n'avais pas ressenti cette haine, depuis bien longtemps, je n'avais pas eu envie d'exterminer quelqu'un.

Aion comprit vite que ce que j'avais invoqué allait lui donner du fil à retordre.

La massasse noir disparut et Shéol apparut dans un cri à glacer le sang .

Spoiler:
 

"Quoi mais... mais c'est impossible, ils ont tous disparut, un ... un dragon Sidragasum ... Comment... Comment se fait-il que ..."

"Shéol, je t'ordonne de le détruire, fait-le souffrir comme jamais il a souffert"

Shéol se rua sur Aion et un terrible combat commença.

~~Phalis raconte~~

Lorsque j'ouvris les yeux, la première chose que je vis fut le ciel bleu . J'étais allongée sur l'herbe et une personne me caressait les cheveux.

"Larith?" demandais

"Non mon trésor, ce n'est pas Larith"

"Cette voix... Non ce n'est pas possible..."

Je me levais brusquement et vis ma mère.

"Maman?! Mais que fais-tu là?"

"Hé bien, je suis venue t'accueillir mon trésor, mais il n'y a pas que moi, regarde Papa est là aussi ."

"Mais... Mais vous êtes mort!"

"Oui , mais tu nous as rejoints..."

Puis les souvenirs de ma mort me revient en tête.

"Je vois, je suis morte..."

"Oui mon enfant"

Mon père s'était approché de nous et me regardait fixement.

"Phalis vas-tu rester avec nous?"

"... T'es marrant toi, je me suis fait exploser le cœur, tu veux que je revienne comment ?"

"Tu as bien changé ma fille, avant tu avais peur de tout et maintenant... tu es devenue une personne que l'on craint."

"Disons que je n'ai pas eu le choix... j'ai tout fait pour que votre meurtre ne reste pas impuni, mais au final, j'ai échoué. Une vengeance sans fin n'est pas faisable finalement..."

"Certes tu n'as vécue que par vengeance mais petit à petit tu as rencontrer des gens qui t'ont donné de l'amour, ta blessure s'est guérit lentement. Je te demande pardon Phalis."

"Pardon? mais pourquoi ?"

"Pour n'avoir pas été avec toi toutes ses années. Tu as perdu beaucoup de choses, tu nous as perdu et aussi ... "

"Tu m'as perdu"

Gazel l'homme qui m'avait recueilli et qui m'avait apprit à me battre se tenait là devant moi.

"Gazel... mais qu'est ce que tu fais ici ?"

"Tu oublies que je suis mort moi aussi "

"Pardonne moi, je ... "

"Ne t'en fais pas , je sais ce que c'est, je suis passé par là moi aussi . Mais toi tu as une chance..."

"Une chance?"

"Oui, te rappelles-tu quand je t'entrainais, je te disais souvent qu'un combat n'est jamais fini, qu'il fallait toujours se dépasser..."

"Oui"

"L'as-tu fais cette fois-ci?"

"Je..."

"Ton cœur est rempli de doute, voilà pourquoi tu as perdu"

"Tu as raison, je doute... mais..."

"Pas d'excuse Phalis, c'est l'arme des lâches, tu es une guerrières, tu m'as juré quand je suis mort que tu me vengerais moi et ta famille... L'as-tu fais?"


"Mais que veux-tu que je fasse? Je suis morte je te rappelle..."

"Et si tu avais le choix... que choisirais-tu?"

Cette question me laissa sans voix.

_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"





Dernière édition par Alita Forland le Ven 23 Juil - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Ven 23 Juil - 20:54

~~ Larith raconte~~

*****

Tandis que Shéol déchiquetait lentement Aïon, je serrais le corps inerte de Phalis. Mes larmes coulaient sur mon visages et allaient s'échouer sur le visage de ma bien aimé.
J'avais enfin réalisée combien cette simple humaine au caractère explosif comptais pour moi .
Je réalisais... trop tard.
Pourquoi l'avais-je entrainé dans cette aventure?
Pour la vengeance... oui pour cette satané vengeance que je nourrissais depuis la mort de ma mère.
Elle m'avait littéralement consommée, je ne pensais, je ne vivais que pour ça ...
Et puis un jour, j'avais rencontré Phalis. Cette humaine possédait une chose que je désirai, je m'étais arrangée pour la faire venir dans les Abysses, je l'avais forcée à conclure un pacte avec moi , tout ça pour me venger.
Au fils des jours, je la vis autrement que comme une vulgaire humaine, j'apprenais à la connaître, je commençais à l'aimer.
Isil avait vu juste dès le premier instant où elle nous avait vu ensemble. A l'époque, je refusais de voir la vérité.
Mais maintenant, elle m'avait quitté... tout comme ma mère, j'étais de nouveau seule.
Que pouvais-je faire?
J'avais vécue tellement longtemps, j'avais erré tellement souvent dans les méandres de la vie.
Phalis avait été une lumière dans mes ténèbres.

Je ne pouvais pas me résigner à la laisser partir, pas maintenant que j'avais enfin compris mes sentiments pour elle.
J'avais enfin pris ma décision.
J'allais enfreindre les lois démoniaques, j'allais sûrement être bannis du Pandémonium pour cela , mais peu m'importais, je ne pouvais pas vivre sans elle.

"Phalis, ma douce et tendre Phalis, grâce à toi j'ai appris ce que voulais dire vivre, aujourd'hui, j'ai compris une chose, Si tu n'es pas à mes côtés, vivre ne m'est pas possible.
Ma bien aimée, aujourd'hui, je vais te faire don d'une partie de moi, même si je sais que mon père et que le monde démoniaque risque de me renier. Aujourd'hui mon amour, je t'offre une partie de ma vie."


Je commençais le rituel pour lui offrir un de mes cœurs.

~~Phali raconte~~

*****

"Quoi?! tu es entrain de me dire que je peux revivre?!"

"Oui ...mais ..."

"Mais?"

"Le veux-tu vraiment..."

La dernière phrase de Gazel me laissa perplexe, pourquoi pensait -il que je ne voulais plus vivre.
Puis cette réflexion me fit repenser à ma vie, elle n'avait été faite que de combats, de tristesses, de rejet... Au fond avais-je vraiment envie de continuer à vivre comme cela? Ici j'avais tous ceux qui comptais pour moi, mes parents, Gazel , là bas ... qui m'attendais?

"Phalis, ma douce et tendre Phalis, grâce à toi j'ai appris ce que voulais dire vivre, aujourd'hui, j'ai compris une chose, Si tu n'es pas à mes côtés, vivre ne m'est pas possible.
Ma bien aimée, aujourd'hui, je vais te faire don d'une partie de moi, même si je sais que mon père et que le monde démoniaque risque de me renier. Aujourd'hui mon amour, je t'offre une partie de ma vie."

Cette voix, c'était celle de Larith, je percevais de l'amour, de la tristesse dans sa voix.

"Vas-tu la laisser seule?"

C'est vrai Larith avait toujours été là pour moi, elle m'avait acceptée telle que j'étais. et puis il y avait Milano, je lui avais fait la promesse de protéger Forland.
Mais avais-je la force de revenir?

"Que dois-je faire Gazel?"

"Toi seule peu choisir ton chemin, si tu as la volonté d'accomplir ta destiné, alors vas-y . Au contraire, si tu souhaite te reposer à jamais , personnes ne te blâmera pour ce choix, tu as tellement souffert Phalis."

"Je... "

Je ne savais pas quoi faire, je voulais rester avec eux, j'étais lasse de tout ces combats, mais je ne voulais pas être séparé de Larith et de Milano.

"Ta vengeance n'est pas assouvie, tu te dois de les venger."

Cette voix résonnait dans ma tête.

"Si je retourne... ce ne sera pas pour la vengeance..."

"Ah oui par dévotion pour cette démone... ah ma petite Phalis que tu es naïve, elle t'abandonnera une fois que tu ne lui sera plus d'utilité..."

"Ça c'est toi qui le dit... j'aime Larith et je ne veux pas la laisser seule..."


"Gazel, Maman, Papa, j'ai pris ma décision, je retourne auprès d'elle, je 'aime trop pour la laisser seule. Je sais que cela peut paraître égoïste, mais je me suis rendu compte qu'elle comptait vraiment pour moi. Je n'oublie pas la promesse que je vous ai faite, c'est pour ces raisons que je dois vous quitter"

"Va mon trésor, nous sommes heureux d'avoir vu la femme que tu es devenue" dit ma mère en me souriant

"Va ma fille, montre leur qui tu es et fais nous honneur" dit mon père en me mettant une main sur mon épaule.

"Va Phalis, va accomplir ta destinée."
dit Gazel en me prenant dans ses bras.

A ce moment, une douce lumière m'enveloppa, mes parents et Gazel disparurent .
Je me sentais en paix, une douce chaleur m'envahir et je revis cette femme.

"Merci" me dit-elle

"Merci? mais de quoi ?"

"De ne pas laisser ma petite Larith seule, de la protéger et de lui avoir appris ce qu'était l'amour"

Puis son image s'effaça et je sentis mon corps lourd et tomber à grande vitesse.
Je rouvris les yeux dans un souffle, je respirais à nouveau et Larith me tenais dans ses bras en pleurant.



_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Alita Forland
avatar

Messages : 1799
Age : 35
Localisation : Dans la salle au trésor entrain de compter mon argent , ou alors si j'y suis pas ...dans un coin sombre du forum ... avec Ma Larith
Emploi/loisirs : Princesse Psychopathe à ses heures perdues/ essais de ne pas devenir le 4h de Kyo (et croyez moi, ce n'est pas évident ...)




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Dim 25 Juil - 10:11



~~Larith raconte~~

*****


Le rituel avait commencé, je ne savais pas si il allait réussir. Nous les démons possédons deux cœurs, c'est pour cela que nous vivons si longtemps. Donner ou perdre l'un de ses cœurs signifié avoir une espérance de vie réduite considérablement.
Mais peu m'importais, je ne pouvais pas vivre sans elle.
Je savais que mon père m'en voudrait pour cela, dans le meilleur des cas, je risquais d'être banni, dans le pire des cas je serait exécuté.

Une lumière enveloppa Phalis et le rituel s'acheva.

"Maintenant, tout ne dépends plus que de toi Phalis, je t'en pris, reviens."

Je n'attendis pas longtemps avant de percevoir un faible pou et avant de l'entendre reprendre son souffle.
Je ne pouvais cacher ma joie, mes larmes coulèrent toutes seule, j'étais heureuse, elle était en vie,

~~Phalis raconte~~

*****


J'avais mal, chaque respiration me faisais atrocement souffrir, mais peu m'importais, j'étais de nouveau en vie, j'étais avec elle,

"Phalis, comment te sens-tu? "

"Ben … j'ai l'impression d'avoir plongé d'une falaise pour le délire et que je me suis écrasé en bas, mais à part ça, ça roule."

"Je comprends, revenir à la vie est douloureux à ce qu'on m'a dit..."

"Hein tu connais des gens qui ont déjà fais ça?"

"Des immortels, rien de bien extraordinaire "

"Ben c'est déjà extraordinaire des immortels à mes yeux."

Puis en regardant autour de moi, je pu m'apercevoir d'un véritable massacre. Des corps déchiquetés jonchés le sol. Je n'avais jamais vu un tel spectacle, j'en avais presque des nausées.

"Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ici? "

"Oh trois fois rien, j'ai demandé à Shéol de faire un peu de ménage... "

"Shéol? Encore un de tes démons qui ne rêve que d'une chose, faire de mon son repas..."

"Non pas vraiment, Shéol est en faite un Dragon Sidragasum ."

"Un quoi ?"

"Si tu préfères un dragon de la race originel"

"Heu je vois c'est assez impressionnant..."

Tandis que nous parlions, une voix retentis

"Larith, ce que tu as fait est impardonnable, tu mérites la mort."

"Je sais père, dit-elle, mais laisser ma contractante mourir m'étais insupportable."

"… Je sais que tu as trouvé ce que tu cherches, et je sais ce que tu as fais. Tu as annihilé ce Aion. Comme je suis heureux de cet événement, je ne ferais rien, ni la mort, ni le bannissement."

"Merci père"

"Mais sache qu'en contre partit de cela, je veux rencontrer celle pour qui tu as renoncé à ton existence ."

"Mais père..."

"Non pas de mais, c'est un ordre. Je la rencontrerai dans trois lunes démoniaque. Elle devra être prête."

Puis la voix disparu laissant Larith perplexe

"Ils ne nous reste que deux mois avant que mon père ne te rencontre."

"QUOI!!!!! Mais je veux pas, je vais me faire massacrer par lui !!!"

"Non ne t'en fais pas il abois plus qu'il ne mort, au pire tu seras un peu torturée pour voir si tu es résistante, bref rien de bien méchant."

"Oui enfin... ça dépends pour qui, je suis qu' humaine …"

"Plus vraiment..."

"???"

Voyant que j'étais quelque peu perplexe par ce qu'elle m'avait dit, ma douce Larith continua

"Pour résumé, tu es maintenant à demi démon "

"Mais … comment ça c'est passé?!" Dis-je étonnée.

"Je te raconterai tout plus tard, pour l'heure, quittons cet endroit et allons nous reposer dans nos quartiers."



Quête fini

Quête normal, gain de quête: passage d'humaine à demi démon pour Phalis.


_________________

Journal intime d'une chasseuse de prime devenue princesse...

"Mon corps est fait de lames,d'acier est mon sang, de verre est mon cœur.J'ai survécu à de nombreuses batailles, pas une fois je n'ai battu en retraite, pas plus que je n'ai été compris. Toujours seule dans une vallée d'épées..enivrée par les victoires... Invité"



Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre Dim 25 Juil - 10:53

Quête validée, tu obtiens donc 100 d'Xp, 10 points et 150 pièces d'or.
Tu passes du statu d'humaine à celui de demi-démon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Fini][solo] La lame de l'ombre

Revenir en haut Aller en bas

[Fini][solo] La lame de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Amstri-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com