The Guilde



 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[solo-quête de l'artefact] Esken cherche à comprendre ses rêves (partie 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 26
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: [solo-quête de l'artefact] Esken cherche à comprendre ses rêves (partie 3) Sam 31 Juil - 18:40

Esken entra dans la bibliothèque. le bâtiment était immense, séparé du bâtiment principal d'une centaine de mètre, il faisait davantage penser à un temple grec qu'à une bibliothèque. Esken qui n'était jamais venu ici auparavant fut soufflé par la beauté des lieux, qui n'étaient pas du tout en rapport avec les vulgaires objets que représentaient les livres à ses yeux. Un gardien à l'entrée l'obligea à quitter ses armes, ce qu'Esken fit avec le plus grand regret. il était très attaché à Cassiopée, et qui plus est les rêves l'ayant grandement perturbés il avait besoin de lames pour se sentir sécurisés.
malgré tout, Esken ne put s'empêcher de remarquer que la bibliothèque était très bien gardée. de nombreux hommes en armes surveillaient les lieux. probablement car il y avait ici des trésors cachés.
soudain le barbare pénétra dans la pièce principale. il fut surpris de voir que la bibliothèque détenait des milliers de livres, et tous à l'usage unique des guildiens. Esken ne s'attendait as à avoir accès à une telle profusion de livre. Encore fallait-il trouver ce qu'il cherchait.
Il s'aventura dans les rayons. tous les sujets y étaient représentés, de la reproduction des bigorneau aux théories de la propagation du son. Tout y était. Et quand Esken trouva enfin le quartier sur la magie, il ne put retenir un soupir de découragement. Une pièce entière y était consacré. le guildien s'assit et observa la centaine de livres qui s'offraient à lui.
le bébé démon , lui, boudait sur l'épaule d'Esken, manifestant qu'il n'aimait pas cet endroit, trop propre, trop rangé, trop sage à son goût.
Une jeune femme charmante s'avança vers Esken.

- je peux vous aider? vous semblez perdu...

Esken lui expliqua rapidement qu'il avait une quête à réaliser, qu'il cherchait un livre sur les rune et qu'il cherchait des renseignements sur la spirale du sortilège. la bibliothécaire fut particulièrement efficace. dix minutes plus tard Esken se trouvait avec dans les mains un grand livre qui parlait des runes, et un autre expliquant les motifs de sortilèges. il demanda aussi à la jeune femme un livre de pentacles. Il avait une idée.
Esken trouva rapidement le nom des trois runes gravées sur la pierre. mais le livre disait bien qu'elles avaient une signification, qu'il fallait trouver et certaines rune avaient à elles seules 5 désignations possibles. la bibliothécaire, intriguée, arriva dans le dos du barbare.

-Vous avez trouvé ce que vous voulez? je peux vous aider peut être?
- et bien, hésita le guildien, oui, vous pouvez m'aider: j'ai ici une pierre magique marquée de rune, sauriez vous déchiffrer leur signification? Esken lui tendit la pierre.
- Oui bien sur! vous avez donc, naudiz, raido, fehu et Ansuz. Naudiz a une connotation péjorative forcément, et accordée à raido, je dirais qu'elle signifie le tourment, le tourment dans un chemin inconnu. ensuite fehu, qui est séparée et non pas associée aux deux précédentes, signifie la propriété, quelque chose lui appartient, ou elle appartient à quelqu'un... et enfin, Ansuz. la conscience. C'est étrange. comme si la pierre avait une conscience, une âme. et bien... elle hésita longuement ...je serais d'avis de dire que cette pierre provoque des rêves, ou des cauchemar plutôt, ce qui expliquerais l'histoire du tourment dans le chemin noir, qui serais alors le sommeil, et... elle appartiendrais à quelqu'un, quelqu'un qui lui aurais donné une âme. ou alors une âme lui appartiendrais? c'est vague... je suis désolé de ne pas pouvoir vous aider plus. Mais en tout cas cette pierre est très puissante. quatre rune sur un si petit morceau lui confère surement une énergie surprenante.

Esken avait ce qu'il fallait sur la pierre. c'est elle qui lui apportait les rêves. et elle qui était la petite voix. elle attendait que son maître revienne elle était vivante! cette constatation étonna Esken, et le conforta dans son projet.. il dessina rapidement le dessin du sort sur une feuille et le montra à la bibliothécaire.

-oui je crois que ca me dit quelque chose, attendez!

la jeune femme s'éloigna dans les rayonnages. Esken en profita pour chercher les pentacles qui lui convenait, son projet paraissait fou par rapport à tous ce qu'il lisait... tant pis. Esken commença à dessiner un pentacle au sol quand la bibliothécaire revint.

- Mais que faites vous?

Esken lui lança un regard noir qui la dissuada de poser des questions plus avant. Elle tendit un ouvrage au barbare, l'air résigné. le sort était un sort perdu, donc irréalisable. il devait à l'origine paralyser tous les êtres doués de magie dans un rayon d'1 kilomètre, empêchant le lanceur de faire d'autres actes de magie jusqu'à ce qu'il décide de mettre fin au sort, sans pour autant qu'il se paralyse lui même, et ce sort, une fois lancé, ne s'arrêtait que sur décision du mage, ou la mort du mage. difficile. mais ca correspondait tout à fait aux visions du guildien.
il décida de s'en occuper plus trad, et finit son pentacle... il allait régler son compte à l'artefact...
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 26
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête de l'artefact] Esken cherche à comprendre ses rêves (partie 3) Lun 23 Aoû - 15:23

Quand le processus de séparation du corps et de l'âme s'enclencha Esken sentit une force plus violente que d'habitude le tirer à elle. il résista un moment puis finalement se laissa faire, afin de garder son énergie, tout en regrettant de ne pas avoir fait des motifs permettant d'apporter se armes dans les mondes siprituelles. Il fut malmené puis atterri brutalement dans une pièce blanche. entièrement blanche. immaculée.

Esken regarda autour de lui, si la pièce était immaculée elle n'en était pas moins très petite, seule la couleur uniforme et la luminosité aveuglante la faisait paraitre grande. En réalité elle avait la taille d'un cachot. c'était un cachot. Qui renfermait quelque chose de terrible. l'endroit n'avait ni issue, ni lumière, ni aération, ni même une fenêtre, la pièce était entièrement vide. à l'exception d'une jeune femme prostrée dans un coin.

Sa chevelure brune contrastait avec l'environnement éclatant du lieu. Assise dans un angle elle tenait ses genoux collés contre son corps et les enserrait de ses bras, elle était habillée d'une tunique de cuir fin rouge foncé. la femme respirait avec un rythme presque surnaturel tellement il était régulier, par moment elle bougeait légèrement sa tête dévoilant un visage d'une pâleur surprenante. A sa manière elle était belle. mais aux yeux du barbare, insensible aux charmes féminins, elle n'était qu'une bête sauvage terrifiée.

ou bien plus que cela.

Le guildien resta la regarder, sans un mot, sans un bruit, camouflant même sa respiration. Il n'était pas en position de force la bête devait faire le premier pas. Esken ressentit alors un vide étrange, un manque profond. Il vit que son épaule était vide, son occupant habituel ne l'avait pas suivi dans son aventure. C'était la première fois. Esken ne se séparait jamais d'Ahriman et son absence le faisait se sentir encore plus vulnérable. Il se concentra sur la jeune femme.

Une voix puissante s'éleva. sans âge. sans sexe. sans rien. Indéfinissable. ni humaine, ni démoniaque. d'une telle neutralité quasiment divine. Esken surpris par la tonalité n'avait pas saisi le sens des mots.la voix ne venait pas de la jeune femme. Esken le voyait bien, son Esprit était retenu prisonnier dans le bout de la pièce. non c'était quelque-chose d'autre. plus puissant. plus fort.

la pierre.

Esken regarda autour de lui, la femme s'était mise à trembler et à psalmodier. visiblement Esken n'était pas le premier à tenter cette méthode pour détruire la pierre. mais ce n'était pas la bonne méthode... Il frappa contre un des mur,son poing s'arrêta brusquement à moins d'un millimètre. il était impuissant. une force invisible le frappa à la poitrine et l'envoya valser contre le mur derrière lui. Il s'écrasa lourdement contre le sol. la voix reprit:

- Bonjour Esken....

Esken fut surpris, c'était la même voix... qui le connaissait. la situation était beaucoup trop étrange pour le barbare qui perdit ses repères. Il chargea les murs, un par un, plusieurs fois, repoussé chaque fois par la force mystérieuse. Bientôt, totalement épuisé il réalisa qu'il était prisonnier. il n'avait rien sur lui. que ses vêtements, et ses poches vides. la situation était désespérée.
Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 26
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête de l'artefact] Esken cherche à comprendre ses rêves (partie 3) Mar 24 Aoû - 12:56

/!\important: cette partie de l'histoire se déroule du point de vue d'ahriman

Ahriman fut un instant déconcerté. alors qu'il s'apprêtait à traverser la barrière spirituelle avec son maitre, quelque chose l'empêcha de s'avancer plus. Il était donc retourné dans son corps, sur l'épaule d'Esken. Ça n'était pas normal, c'était la première fois qu'il ne parvenait pas à suivre son maitre, et ce n'était surement pas parce que le barbare l'avait éloigné, il était bien trop précieux et trop puissant pour qu'Esken l'oublie derrière lui.
Le jeune démon resta ainsi quelques minutes à réfléchir, son petit cerveau était bien plus intelligent qu'on ne pouvait le croire en le regardant, comme tous les enfants démoniaques il avait une capacité de réflexion hors norme, et cette capacité il l'employa à trouver une solution à son problème. comment récupérer son maitre et ami, il sentait par le lien spirituel une puissante détresse, et Ahriman savait très bien que son maitre devait être bloqué dans le cristal.
Il céda un cour instant à la panique, se fermant totalement au monde extérieur avant de se rendre compte que son attitude n'aidait personne. Il bondit de l'épaule d'Esken et s'adressa à la bibliothécaire. visiblement elle ne parlait pas le langage démoniaque. cette barrière des langues contrariait le démon. En enfer le langage était universel, ici le langage était limité à de toutes petites régions, et il y avait tellement de langue que c'était impossible de les apprendre toutes. pourtant ahriman comprenait, ais vraisemblablement les guildiens n'avaient pas reçu de formation au langage démoniaque. psss, regrettable.
A Quatre pattes la petite chose chercha un long moment à travers les galeries de la bibliothèque, une personne susceptible de traduire ses paroles, et accessoirement de lui donner un coup de main. Il tomba bientôt sur un vieillard qui aurait paru tout à fait normal si des cornes énormes ne sortaient pas de son crâne, il portait un badge le désignant comme un alchimiste de la guilde, et à son apparence, Ahriman sut qu'il était d'origine démoniaque.
Il lui expliqua rapidement son problème et le vieil homme accepta de l'aider, plus séduit par l'idée d'extraire des esprits d'une pierre magique, ce qui était un challenge, que par l'idée d'aider un minus à moitié nu. Ahriman le savait mais il s'en moquait. le vieillard expliqua la situation à la bibliothécaire qui poussa un petit cri d'effroi, partit en courant, revint d'un air pressé et stressé avec des tonnes de bouquins entre ses bras frêles.
l'alchimiste se mit à l'oeuvre, il implora les puissances démoniaques de l'aider et une main noir jaillit de nulle part et plongea dans le cristal. la main, ténébreuse et froide pétrifiait d'effroi la bibliothécaire qui se cacha derrière un livre, mais elle faisait bien rire le bébé démon qui n'y voyait que de l'esbroufe. cette main dissimulait un sort mineur, certes efficace, mais moins spectaculaire et le démon ne faisait cela que pour se donner de la contenance.
Ahriman vit deux corps spirituels sortir du cristaux, celui d'Esken rejoint immédiatement son corps, tandis que le second voleta un moment dans la bibliothèque avant de jeter son dévolu sur la bibliothécaire fasciné par le ballet brumeux et luminescent qu'offrait l'esprit. l'esprit fonça et entra dans le corps de la malheureuse femme qui prit l'apparence soudainement d'une autre, beaucoup plus belle et majestueuse.
mais le petit démon ne s'e préoccupa pas il remercia rapidement l'alchimiste et se rua sur Esken, passablement dan les vapes. Ahriman entama une danse de la joie quand il vit que son maitre était en bonne santé.
et Esken se réveilla.

Revenir en haut Aller en bas
Rache Khyneson
avatar

Messages : 624
Age : 26
Localisation : je vaque entre mes quêtes et mes entrainements. tu me trouveras tantôt dans une chapelle, tantôt dans un champs pour preir. la médiation, il n'ya que ca de vrai!
Emploi/loisirs : je prépare va vengeance et je prie. tu veux m'aider?




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [solo-quête de l'artefact] Esken cherche à comprendre ses rêves (partie 3) Dim 29 Aoû - 13:14

Esken regarda les gens qui l'entouraient avec intérêt, allongé sur le sol, il avait l'impression d'émerger d'une longue léthargie. il avait mal à la tête, la bouche pateuse, et d'horrible douleurs partout sur le corps, dues à ses chocs contre les murs de l'esprit de la pierre. il ne comprenait pas coment il en était sorti, il s'était réveillé comme ca, sur le sol, comme s'il n'avait fait qu'un mauvais rêve. mais Esken savait bien que ca n'en était pas un, il y a avait assez de preuves autour de lui. il sentit dans son cerveau la caresse caractéristique de l'esprit de son bébé démon, qui regagna son épaules avec des gazouillis encourageant, il parvint vaguement à sentir du soulagment pour Esken, et de la gratitude envers le monstre à grande corne qui se tenait près de la table sur laquelle Esken avait empilé ses bouquins. L'homme en robe de bure ne prêtait pas attention au barbare, mais était concentré sur la jeune femme qui se tenait à ses côtés. Esken eut le souffle coupé quand il découvrit le visage de l'inconnue: la femme de la pierre!
ERsken se leva et chercha une arme dans les environs. rine. il ne pouvait pas se fier à la jeune femme, elle était au coeur d'un mystère qui dépassait les capacités cérébrales du barabre. Le grand démon parut enfin remarquer Esken, voyant qu'Esken était en bonne santé il ne s'en préoccupa pas, et porta de nouveau toute son attention sur la jeune femme. celle ci était terrifiée, et vraisemblablement sur la défensive, chaque mouvement la faisait sursauter. Esken l'étudiait du regard. elle était réellement magnifique, d'une beauté quasiment elfique, les prunelles mauves, mais Esken savait qu'elle était humaine, son maintien digne mlagré sa frayeur l'apparentait vraoisemblablement à une famille royale.
le bare désinteressa de la femme dès lors que le démonb magicien décida de l'interroger, pendant ce temps le guildien ramassa la pierre et l'examina. Elle était protégée copntre n'importe quoi vraisemblablement... et il y avait des pièges pour ceux qui tentaient de percer son secret. ESken ne voyait plus qu'une solution. aller en lieu et place de l'agression qui se préparait pour stopper les guerriers et ma créature terrifiante. Seul ca allait être difficile, sauf si il donnait l'alerte. ce à quoi il se refusait. c'était avouer sa faiblesse.
il effaca rapidement le pentacle, opération qui ne prit que quelques instant au bout desquel le démlon à longue cornes vint voir Esken.

- bonjour, je suis... commenca -t-il

Esken le coupa

- Peu importe qui vous êtes, merci. ahriman semble reconnaissant envers vous, donc je vous le dit.
- bien... la jeune femme là bas semble un peu, disons, désorientée. auriez vous l'amabilité de vous en occuper? je pars ce soir pour hyrule, voyez vous, et la guilde ne possède aucun service de garde... donc si vous aviez la possibilité de la reconduire chez elle...

Esken le regarda. il avait l'air sincère. mais l'idée de s'encombrer d'une princesse bonne à jeter à l'asile d'aliéné ne lui plaisait pas franchement. il avait mieux à faire.

- Voyez vous, elle a subi un choc quand je l'ai libérée, son esprit ne retrouvant plus son corps, elle s'est appropriée le corps de notre infortunée bibliothécaire, qui malheureusement était dotée de la puissance spirituelle d'un lapin débile. son esprit a alors modifié le corps à sa convenace. c'st rare, mais ca arrive, et en général les esprits assez puissant pour le faire appartiennent à des jeunes guerriers ou magicien très prometteurs.
- vous m'en direz tant... répondit Esken, il avait l'esprit embrouillé et du mal à comprendre les explication du magicien.
- Elle n'est pas pour autant amnésique, mais sa longue captivité dans la pierre lui afait perdre le sens des réalités, et kje pense que votre franchise toute barbaresque pourra lui apporter ce renouveau dont elmle à tant besoin...

Esken arrêta d'écouter le démon. il avait mal au crâne et une furieuse envie de dormir.

- c'est bon! j'accepte! beugla-t-il, plus pour arrêter le flot incessant de parole provenant de son inetrlocuteur que par réelle motivation. Il sortit de la bibliothèque et prit la jeune fille sur son épaule, trop fatiguée pour se défendre elle s'endormit sur l'épaule réconfortante du guerrier. Ce dernier récupéra ses effets et se précipita dans ses quartiers. il fallit dormir et manger avant la bataille.

suite dans les quartiers d'Esken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [solo-quête de l'artefact] Esken cherche à comprendre ses rêves (partie 3)

Revenir en haut Aller en bas

[solo-quête de l'artefact] Esken cherche à comprendre ses rêves (partie 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Bibliothèque-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit