The Guilde


PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alucard
avatar

Messages : 150
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Tout ce qui est considéré comme un péché ^^




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer Lun 9 Aoû - 14:25

La journée n'avait que trop bien commencé.

La journée d'Alucard commença a l'aurore. Depuis quelques temps, il avait pris cette fâcheuse manie de se réveiller tôt, ce qu'il regrettait tout les matins.

Toujours grognon, il scruta, les yeux a demi ouvert, le paysage qu'il lui était permis d'admirer a cette heure ci. Toute la région semblait encore être bercé dans les bras de Morphée, et la vue ainsi que le silence de cette heure était d'une sensation des plus agréables. Même Itachinu, le loup fantôme qui resté maintenant avec Alucard semblait s'amuser dans un rêve.

Il sorti discrètement, après avoir attrapé un pantalon et un maillot, de sa chambre pour aller s'entrainer aux abords de la foret. Comme tout les matins, il commenca par des exercices d'échauffements, puis travailla ses techniques au bâton, pour finir par l'entrainement avec la magie. Il arreta l'entrainement quand les rayons du soleils l'éblouissait en passant au dessus de la cimes des arbres.

Le silence qui avait régné dans la cantine au réveil avait fait place a un flot incessants de paroles, de cris et de rire. Alucard commanda cette fois ci des pattes et un peu de tofu, avec sur le coté une assiette rempli de fruits et légume. Et comme chaque matin, il savoura aussi bien son repas que les regards que portaient les apprentis et les aventuriers a sa tables, alors qu'il avalait sans problème autant de nourriture.

Après un rapide douche, il s'était ré équipé de sa tenue habituelle et était partit a la bibliothèque, à la recherches de connaissances et des plantes pouvant être utile.

Ce fut juste après avoir mangé a midi, mais cette fois ci dehors, et pendant qu'il faisait la sieste, que Alucard reçu une visite.


-Messire Alucard?

-Messire Alucard a pris congé. Laissé lui un message et attendait qu'il revienne. Lui répondis je ironiquement, sans savoir qui il était.

-Je viens de la part de la grande Master. Elle a un travail a vous confier.

Après quelques secondes de silences, je laissa s'échapper un profond soupir avant de me relever.

-Montre.

L'homme était jeune et semblait être un apprenti. Comme d'habitude, ils recevaient souvent ce genre d'ordre. Il se souvenait aussi avoir vu il y a peu un cadavre au hall d'entrée. Sans doute encore un de ces guerriers qui n'aiment pas être dérangé et qui ne font pas les choses a moitié.

Quoi qu'il en soit, il me donna une lettre ou tout y était marqué.


*Cher guildien...blablabla....mission de la plus haute importance......blablabla.....organisation d'assassin nommée......rendez vous aux catacombes d'Amstri....aller voir.*

Alucard regarda de nouveau le lac avant de soupirer et regarda le jeune homme.

-C'est bon je m'en occupe. Va à la cantine et demande un sac de provision. Ah! Et ne dis pas que c'est moi. Met ca sur le compte d'un autre.

Après avoir était chercher différentes graines, chargé mes totems d'énergies et mettre équipé, je me rendis dans le hall d'entrée, là ou le système de téléportation était placé.


-Alors nous partons pour une nouvelle mission.

-Ouais. J'espère qu'on pourra rapidement la finir.

Ce fut alors a notre tour de nous téléporter. Et dans un flux de lumière Itachinu et moi quittâmes la guilde.
Revenir en haut Aller en bas
Alucard
avatar

Messages : 150
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Tout ce qui est considéré comme un péché ^^




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer Mer 8 Sep - 1:01

Arrivé a destination, Alucard reçu comme cadeau de bienvenue une pluie terrible et quelques éclairs, le tout accompagnées par un pied dans la boue.

Se hâtant de trouver un abri, Alucard se dépêcha de traversé la rue et de se réfugier sous le toit des maisons.

Soudain, le bruit d'une porte s'ouvrant lui fit tourner la tête, et entre deux gouttes dans les yeux, il put apercevoir une femme qui semblait l'accueillir dans sa maison.


-Merci mademoiselle.

-Madame. Et je ne vous demanderais pas pourquoi vous vous êtes amusé a aller dehors par ce temps. Les jeunes alors......

La généreuse femme proposa a Alucard de faire sécher ses vêtements, en attendant que le temps se calme. Étant frigorifié, il ne fallu pas longtemps a Alucard pour accepter et enlever ses vêtements. En attendant, il enfila sur lui la vielle tenue d'apprenti, qu'il avait obtenu lors de son arrivé a la guilde. Elle commençait a être serré au niveau des épaules et des bras, et avait subit quelques dégâts depuis le temps. Mais c'était quelque chose qui était nostalgique selon Alucard, si bien qu'il avait décidé de toujours le garder. Après tout, sa pouvait toujours servir de serviette.

- On dirait que vous n'êtes pas du coin jeune homme. s'exclama la femme, qui rompu un silence pourtant fort agréable.
- Je suis un marchand itinérant. Je fais halte dans cette magnifique cité.

- A votre place, je trouverais surement un autre mensonge, surtout que je ne suis surement pas la seule a vous avoir vu. Bientôt, la milice viendra vous chercher.

-
Et cette milice, ca ne présage rien de bon?

-
A vous de voir. Si vous aimez votre argent, passez votre chemin. Le chef de la milice n'est rien d'autres qu'une fripouille. Tout ce qui peux avoir un impôt ou une amende est un trésor pour lui.

- D'accord. J'avoue ne pas être ici pour du commerce. A vrai dire, je voulais étudier les catacombes de cette cité.

- En voila une bien étrange hobbies. Mais si c'est vraiment le but de votre pélerinage, vous n'êtes pas près d'y arriver. Mais pour l'heure, il faut dormir. Il est tard et si il faut vous expliquer tout sur la citée, je n'aurais pas le temps de travailler.

Et c'est sous une pluie battante que les paupières d'Alucard se refermèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Alucard
avatar

Messages : 150
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Tout ce qui est considéré comme un péché ^^




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer Mer 8 Déc - 1:27

Le lendemain, la pluie avait cessé de tomber, et la vie reprenait son cours au sein de la cité comme si de rien n'était. A part la rumeur d'un étranger.

Alucard semblait avoir bien dormi, si bien qu'il se leva plus tard que d'habitude. Assis sur ce qui lui avait servi de lit, Alucard se gratta le corps et montra des signes de paresse. Il n'avait pas trop envie de bouger pour l'instant. Il ne savait pourquoi. Puis, lui vint alors en tête la raison : la nostalgie.

Cela semblait difficile pour lui de repenser a son passé. Il se demanda alors ce qu'il serait devenu. A tout les coups, en cette période, il aurait était coupé un peu de bois, et les plus anciens l'auraient surnommé encore une fois "la tapette". Ce souvenir le fit sourire. A l'origine, il avait trouvé ce nom justement aux plus anciens, lors d'un défi, quand tout le monde était parti se laver. Ce surnom n'avait jamais rien eu de personnel. Et quand il avait montré de signes de faiblesses, même en lui renvoyant a la figure ce commentaire, on pouvait entendre dans leurs rires, toute la sympathie et la gentillesse qu'il avait auprès d'Alucard.

Alucard ne savait pas trop combien de temps il allait rester, sur le lit, a ressasser ses vieux souvenirs, mais quelqu'un l'aida. En fait, ce fut même plusieurs personnes.

De par la fenêtre, Alucard put apercevoir l'arrivé d'une milice, une dizaine de soldats, semblant encerclé la maison.

Se rappelant les paroles de la femme la veille, Alucard se décida a se laver et s'habiller, puis il descendit.

Dans la cuisine, il put voir la femme, tenant son enfant comme une lionne défend son petit. Elle lançait un regard étrange a Alucard. Il n'avait rien de mauvais, ni rien de bienveillant. Un regard disant clairement " Je vous avais prévenu. C'est a toi de te débrouiller maintenant".

En face de la femme, un soldat se tenait, debout, regardant Alucard descendre l'escalier.

Comparé aux autres, il n'était pas vêtu de l'armure classique, et portait un tabard qui semblait plus raffiné. Il avait le nez fin et les cheveux tiré en arrière.

-Vous devez être l'étranger. Navré pour tout ce vacarme, mais il semblerait que vous n'ayez pas suivi les procédures pour pouvoir pénétrer au sein du pays. Je vous prie donc de bien vouloir nous suivre gentiment. A moins que vous soyez assez stupide pour espérer pouvoir vous échapper. s'exclama l'homme, montrant une petite massue dans sa main, prêt a frapper.

-Veuillez m'excuser, ce n'était pas dans mon attention. A vrai dire, je viens pour retranscrire un document de la plus haute importance. Avec le mauvais temps, je me suis abrité du mieux que j'ai pu.

- Je vois. Et bien sachez qu'ici, il vaut mieux respecter les règles. Ça permet aux gens de vivre plus longtemps. Pour ce qui est du document, remettez le moi, je m'en occuperais.

- J'ai peur de devoir refuser. On m'a clairement expliqué que je devais remettre ca au chef de la milice.

- Le shérif n'est pas ici. Et je doute qu'il est le temps de s'occuper de ca. L'homme avait avancé vers Alucard, et le menacé du regard. Mais il manquait quelques centimètres qui le rendit plus comique qu'inquiétant.

- Je pense qu'il acceptera quelqu'un qui lui envoie un dossier quand a un héritage qu'il a reçu. Je me trompe?

Le petit homme montra clairement qu'il reflechissait. Il n'avait pas prévu ce genre de cas. Son teint devint alors plus pale. Puis il regarda de nouveau Alucard, le front brillant par la sueur.

-Très bien.....Je vais vous y conduire......

Sortant de la maison, sous le regard intrigué des habitants de la cité, Alucard suivait le petit homme, entouré par les autres soldats.

Il regarda une dernière foie derrière lui, et put apercevoir la femme. Elle avait encore changé d'expression. Celui ci semblait vouloir dire " Voila un mensonge un peu plus potable"
Revenir en haut Aller en bas
Alucard
avatar

Messages : 150
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Tout ce qui est considéré comme un péché ^^




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer Mar 21 Déc - 15:42

Après un marche très humiliante, entouré de garde bodybuildé, Alucard fut emmené dans ce qui semblait étre un bureau.

La pièce était décoré de façon....originale. On pouvait voir sur les murs et sur les étagères divers diplômes, entre deux bocaux ou gisaient des organes conservé.

Soudain, la porte s'ouvrit, et un homme entra.

L'homme avait le nez pointu, ses cheveux gras étaient tiré en arrière. L'homme avait le regard sérieux, des sourcils énormes, mais surtout, une petite taille, qu'il tentait de compenser en portant des chaussures a talons. Sans aucun doute un beau gosse, pensa ironiquement Alucard.

- Bonjour monsieur. Je suis désolé de vous avoir fait attendre. Le travail, vous comprendrez. Mais je suis arrivé dès que j'ai entendu que vous me cherchiez. Oh! Et je vous prie aussi d'excuser mes idiots de sous fifres. Ils ont certaines qualités, mais pas en diplomatie. Ahahahahaha.

Alucard rigola en cœur avec l'homme. Le chef de la milice lui tendant une chaise, Alucard accepta l'offre et se posa dans un fauteuil confortable.

- Donc, si j'ai bien compris, vous venez me faire par d'un tragique évènement. Quel dommage. Pourquoi les gens que nous chérissons doivent ils partir si rapidement? Je l'ai connu quand je n'étais pas plus haut que trois pomme..... Dire qu'aujourd'hui, je vais hériter de quelque chose qui lui a appartenu m'émeus au plus au point.

-A ce propos, voila ce que je dois vous montrer, je suis sur que vous serez honoré par cela.

Alucard déposa sur la table un objet enrobé par un mouchoir. Plus Alucard déballé l'objet, plus les yeux du chef de la milice sortaient du visage. Soudain, en laissant apparaitre complétement l'objet, L'homme fut surpris. Il ne le cacha pas d'ailleurs. Il avait devant lui l'emblème de The guilde.

-Heureux? demanda Alucard, souriant, en prenant un malin plaisir a voir la surprise sur le visage du chef.

C'est a ce moment là que l'ambiance dans la salle changea.

-Je vois. C'est malin. Très malin......

le chef de la milice semblait ne plut faire la comédie. Son visage montrer un excès de colère qu'il essayait tant bien que mal a contrôler. Des tics se firent voir de plus en plus.


- Maintenant que vous êtes au courant, j'espère que nous pourrons travailler ensemble quand a ma venue dans cette ville.

- Je vais vous dire moi monsieur. Cette ville, elle tient face a la vermine depuis que j'ai été élu. J'ai nettoyé cette ville de la racaille. Les concitoyens voulaient une ville plus sure, ils l'ont. Et là, j'apprends qu'une organisation semble ne pas aimer mon travail? Alors qu'est ce que je dois faire? Attendre. Je ne suis pas comme ca. Je n'ai pas besoin de vous pour cette affaire.

- Malheureusement j'ai été chargé de m'occuper d'une organisation qui semble avoir prit racine prêt de la cité.

A ce moment là, les yeux du petit homme semblèrent s'éclairer. Il semblait savoir quelque chose. C'était évident, surtout avec le ton qu'il prit ensuite.

- Je vois. Et je suppose que vous êtes obligé de les exterminé.

-Si cela est nécessaire oui.

- Je vois je vois. Le regard du petit homme semblait de plus en plus joyeux. Je vous conseille de faire attention. Ce sont des sauvages. Mais si , par le plus grand des hasards, vous trouvez leur campement, je vous suggère de vous occuper de leur leader. Après, il sera plus simple pour nous de vous prêter main forte. C'est leur chef le problème. C'est un fin stratège. Vous le reconnaitrais tout de suite. C'est sans doute le plus vieux, et il porte un foulard rouge sur son bras.

- Vous semblez le connaitre.

Le petit homme remarqua son erreur.


-Eh bien......c'est un grand criminel. Nous avons failli le stopper plus d'une fois, mais il a toujours eu beaucoup de chance alors.....

-Je comprend. Je ferais très attention et je verrais ce que je peux faire. Alucard se leva et quitta la pièce, se sentant légèrement manipulé.

Soudain, il ressentit du fond de son être quelque chose. Cela le bloqua net. Cette sensation...il la connaissait......

Il ressentit une présence et se retourna. Ce qu'il vit le choqua. La personne qui lui avait fait ressentir cela était déja parti, mais un bout de sa robe était dans le champ de vision d'Alucard......

Toujours bloqué, le souffle court, Alucard respira, puis prononça quelque mots....


- Elle est là.....cette sorcière....Circé.

To be continued
Revenir en haut Aller en bas
Alucard
avatar

Messages : 150
Age : 27
Localisation : Derrière toi
Emploi/loisirs : Tout ce qui est considéré comme un péché ^^




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer Mar 4 Jan - 15:40

Après avoir cherché des informations sur les ruines, Alucard se dirigea vers la foret, là ou semblait se trouver le repaire de l'organisation.

Le temps était agréable, et le soleil, bien que fort, était filtré par les grands arbres.

Mais sur le coup, Alucard s'en moquait éperdument. Il avait revu Circé. Et cela ne présagé rien de bon.


*Qu'est ce que cette sorcière fait ici? Elle m'espionne? Non, je ne sens plus sa présence, et j'ai déjà demandé a Itachinu de regarder aux alentours. Non. Elle doit être là pour autre chose mais quoi? Il faudra que je me penche un peu plus sur l'histoire de ce royaume....*

Toujours perdu dans ses pensées, Alucard n'entendit pas les paroles d'Itachinu.


- OH! L'HUMAIN!

-Hein. Quoi? répondit Alucard en sursautant. Qui a t'il?

- Enfin! Arrête de rêvasser. Trois homme, a environ 10 minutes d'ici. Ils semblent faire le guet. Quittons le sentier battu, j'ai vu un passage un peu plus loin.

Il suivi le loup fantôme, qui le fit passer juste a coté d'une cascade. Arrivé juste a coté, ils s'arrêtèrent : un autre groupe faisait une ronde. La troupe passé, ils avancèrent de façon furtifs, Alucard a 4 pattes.

-Tu n'as pas l'air d'être dans ton assiette. Qu'est ce qui t'arrive?

-Rien murmura le sorcier. Juste vu quelqu'un qui m'a fait ressasser une mauvais souvenir. Va plutôt vérifier les alentours je te prie.

Le loup spectral s'envola, laissant Alucard seul pendant quelques minutes.

*Un mauvais souvenir hein......*

Les images affluaient devant Alucard. Le jour ou le marchand itinérant était arrivé, la boite, ou était scellé cette sorcière....l'échange qu'il avait fait avec elle...la mort de son village.....était elle revenu a lui pour lui jouer un mauvais tour?

Après quelques minutes a réfléchir, il aperçut son ami revenir.


- J'ai trouvé les ruines. C'est plus ou moins bien gardé, mais pour toi, je pense que ca sera du gâteau.

Suivant son ami fantôme, Alucard découvrit des morceaux de sculptures semblaient tombé d'un grand bâtiment. C'est alors qu'il vit les ruines. Le bâtiment était légèrement bancale. Et il manquait des partes du monuments. On pouvait apercevoir des bandits faire le guet.

- Ils sont 13 de notre coté, dont 5 dans les tentes. Tu penses réussir?

- Observe et admire.

Alucard plaça un morceau de tissu sur son visage puis planta des graines et deux totems. L'un représentait un kangourou et l'autre une cigale. Utilisant son pouvoir et celui concentré dans les totems, Alucard fit pousser de façon rapide, dans un rayon de 15 mètres et plus des fleurs violettes. Lorsqu'elle s'ouvrirent, elles libérèrent des spores.

-Et maintenant.?

-Regarde.

Un a un, les bandits tombèrent. Alucard en profita et s'avança.

- C'est une plante qui libèrent en plus de ses spores, un parfum meurtrier. Ils en ont respirer assez pour tomber. Peut être qu'avec un peu de chance, ils s'en sortiront. Mettons les dans un coin, et je vais me changer.

Après les avoir caché, et enfilé une tenue a peu près a sa taille, Alucard retourna vers les ruines. C'est là, qu'il commença a pénétrer a l'intérieur.......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer

Revenir en haut Aller en bas

Une organisation, pour les amener tous, et dans les ténébres des catacombes d'Amstri, les rencontrer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Amstri-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit