The Guilde


PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Lun 9 Aoû - 21:04

LA sorcière des marécages, la batârde de Satan, la maudite Morwene, c’était elle que je devais trouver maintenant. Il y avait longtemps que je connaissais sa réputation et cela faisait longtemps que je souhaitais la savoir emprisonner à tout jamais. Bien que je n’en connaisse pas le moyen, je savais au moins qu’une chaîne en argent la brûlera si elle en était recouverte. Et puis, je ne saurai dire pourquoi, j’avais la conviction que tous se passerai bien. Pour la première fois depuis la victoire de l’épouvanteur sur elle, Morwene avait été repéré et c’était à Katone et moi que revenaient la tâche de l’enfermer à tous jamais, de l’exiler là où elle ne pourra pas faire de mal. Le problème était qu’elle sera coriace. Elle avait, selon un légende antique, une vingtaine de sœur qui lui étaient dévoué corps et âmes. Donc, si nous passions à travers cet obstacle, il nous restera toujours à nous battre dans des marécages boueux contre toutes les créatures démoniaques imaginables. Mais bon, elle était à Lasham, en plein cœur de la forêt maudite, dans des marais tout aussi maudits. La mission n’allait pas être facile et ce fut pour cela qu’avant de partir, je dévorai tout les textes traitant de sorcières. L’un d’eux m’interpella, écrit par Iko. Il indiquait précisément les pouvoirs et les moyens de tuer les sorcières. Il y était écrit qu’une chaîne en argent pouvait l’immobiliser et la brûler. Le reste faisait à peu près le même effet. Il indiquait aussi que les marais semblaient répondre à l’appel de leurs maîtresses maudites. En clair, nous devions nous battre contre toute la forêt et une vingtaine de sorcières dont Morwene que nous devions exiler. Pour tuer une sorcière, Iko précisai que l’on devait faire dévorer son corps cru ou encore en la brûlant. Je savais ainsi que, si aucune autre situation ne se présentait, je pouvais toujours la brûler d’un coup de Dragonis. Ce fut seulement trois jours après qu’on eut repéré l’engeance que je partis pour l’exiler. Katone, qui s’était entraîné pendant trois jours, se sentais fin prêt pour les marais. Notre plan initial était simple. On avance doucement vers la demeure de la sorcière qui nous repère à l’avance (on n’avait aucun doute sur ça). Mais là, je sors ma chaîne et fais en sorte qu’elle veuille me détruire. Si tout marchait, elle se concentrera sur moi tandis que Katone essaierait de l’attaquer. Elle se retournerait vers lui et je l’aurai avec ma chaîne. Si elle ne se retournait pas, l’épée de Katone, bien que runique, restait toujours une épée en fer. C’était simple, elle m’attaque, elle se fait avoir par du fer, elle ne m’attaque pas, elle se fait avoir par de l’argent. Bien sûr, nous avions prévu ses sœurs mais comme, toujours selon Iko, elle était proche de l’état bestial, j’en venais même à, douter que c’étaient des sorcières, pensant que c’étaient plutôt des démons mineurs avec quelques pouvoirs qui comptait plus sur la quantité que sur la qualité. Si notre plan marchait, il ne nous restera plus qu’à trouver un endroit où exiler la sorcière sans problème. Si il y avait un quelconque problème, alors on emploierait les grands moyens et nous brûleront Morwene. Bien que ce plan avait énormément de faille vu que nous ne connaissions rien de la force de notre adversaire, nous étions assez confiants, enfin surtout moi. Je pensais à une autre sorcière qui nous avait dit qu’elle nous aiderait si nous vainquions la reine des marécages qui, selon Morgane, faisait honte aux sorcières, vu qu’elle dévorait tout ce qui passait sous son nez. En tout cas, Katone et peut-être Morgane qui viendrai m’aider, cela me faisais beaucoup d’allié, sans compter les deux lames exceptionnelles que nous avions, Lupos et Dragonis. En clair, c’était une mission que je sentais bien. Je sentais que j’allai faire des étincelles et que la quête se passera sans accroche. J’avais bien sûr tort. SI j’avais su à l’avance à quel point j’avais eu tort, je pense que cela aurait changé beaucoup de chose. Mais, en fait, pour le moment, je chevauchai vers la forêt maudite, pour trouver les marais maudits et châtier la sorcière maudite. Sur un cheval emprunté à la guilde, à côté de Katone, dans ma nouvelle tenue de gardian, l’air que je respirai était pur. Mais bientôt, il allait devenir vicié. Ce fut comme ca que je reconnus la forêt maudite, non par ses immenses arbres noirs et sombres, non par ces lueurs rouges qui nous regardaient à travers les buissons mais par cet air qui sentait aussi bon que les égouts de la capitale. Bous étions arrivés devant Lasham…
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 12:04

Lorsque j’avais choisi de partir abattre Morwene, je pensai que le plus grand danger, c’était elle et que les reste serai assez facile. Quelle désillusion j’eus lors de mon entrée dans Lasham. Au début, tout était tranquille dans le noir et l’obscurité de ces bois et seuls quelques bruits venaient troubler le calme et la quiétude qui régnait. Selon de nombreuses indications, il nous fallait entre deux et trois heures pour atteindre les marais et nous avions déjà commencé marches une heure et demie auparavant. Mais soudainement, écrasant les arbres devant nous, une créature colossale se présenta. Elle avait une crinière de lion et une queue de serpent. Le reste semblait à peu près humain. Je ne me trompais pas, devant nous se trouvait une manticore et elle semblait nous avoir vus. Nous toisant de toute sa hauteur, elle hurla soudainement d’un cri à glacer le sang. Instantanément, toutes les créatures de la forêt déguerpirent, laissant à la créature ses deux proies. Mais, bien que nous soyons assez forts, une manticore était un adversaire extrêmement puissant qu’il ne fallait surtout pas sous-estimer. Il nous regarda d’abord avec mépris avant de charger vers nous. Esquivant de toute justesse, je déviai sur la droite tandis que Katone alla à gauche. Le monstre, ne sachant plus quel adversaire choisir préféra Katone et dévia vers lui. Pensant qu’il avait fait une erreur, je m’élançai lorsqu’il s’y attendait le moins. Arrivant sur son dos, je lui plantai Dragonis dans un de ses jarrets. ce qui eu pour effet de l’énerver plus que de faire couler son sang. Il poussa un immense hurlement et se mit à sauter partout, tentant de m‘écraser. Avant de m’éloigner, je parvins à arracher ma lame et fus propulsé contre un arbre, ayant reçu un coup de pied.. La manticore nous regarda avant de tenter encore une fois de nous abattre. Cette fois-ci, elle secouait son dard dans tous les sens faisant pourrir les arbres qu’elle touchait. L’esquivant, Katone planta son épée dedans qui y rentra comme dans du beurre. AU lieu de s’en inquiéter, la bête envoya son dard sur le sol, le martelant et meurtrissant Katone. Refaisant la même technique ou presque, je profitai de son inattention pour lui sautai dans le dos et m’agrippait à ses poils. Escaladant rapidement cette montagne de muscle, j’arrivai au niveau de sa nuque. Sortant ma chaîne, je la mis autour de la manticore et la tira vers moi. LA tête de la bête se leva, laissant sa gorge à nu et Katone libre. Il se secouait dans tous les sens, essayant de me déloger de ma place. Mais mon compagnon savait ce qu’il fallait faire. Prenant Lupos à deux mains, il s’élança et me fis signe de reculer. Récupérant ma chaîne, je sautai au bas du monstre tandis que Katone lui transperça la gorge. Mais, il eut quelque chose d’étrange. Lorsque le monstre tomba sur le sol, il s’évanouit dans un nuage de poussière, ne laissant que quelques étincelles avant de disparaître pour de bon. C’est là que je compris et que je dis entre les dents « invocation ». Katone s’exclama alors :

-Et bien, mon ami, ca risque d’être plus difficile que prévu. Si elles sont capables d’invoquer des manticores, Morwene est sûrement capable de mieux.
-Sauf si c’est elle qui invoque cette bête…

Katone ne trouva rien à redire à cela et nous continuâmes donc notre route tranquillement, surveillant chaque recoin de la forêt. Mais rien d’autre ne survint. Aucun ennemi ne surgit de nulle part et la suite se fit tranquille. Au bout d’une heure, nous arrivâmes à la lisière des marais de la sorcière, là où tout allait vraiment commencer. Ces marais étaient fétides, humides et pourris. Quelques souches mortes trainaient de-ci delà et quelques créatures faisaient remuer l’eau trop calme pour ne rien cacher. Avançant prudemment dans ce lieu maudit, nous savions déjà que notre plan tombait à l’eau, sentant le regard de la sorcière posé sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 13:16

Bien que le regard maudit de la sorcière fût sur nous, nous avions assez calmement. Nous n’avions pas marché vingt minutes pourtant, avant que ses pouvoirs ne viennent à notre rencontre. Nous savions bien que les corbeaux nous surveillaient mais ce ne fut pas de là que le danger arriva. Lorsque nous arrivâmes dans une partie particulièrement remplis de souches éparpillés, nous comprîmes le danger. Les souches s’animèrent alors, faisant sortir de l’eau croupis de tous les orifices, en particulier de leurs yeux, noirs et vicieux. Au dessous d’eux, il y avait une faille béante d’où sortait une sorte de plainte, c’était leurs bouches. Maintenant, une vingtaine d’arbres nous faisaient face. Chacun partant d’un côté, Katone et moi fonçons à l’assaut. Les tréants étaient lents mais costauds et résistants. Comme Dragonis ne pouvait brûler que la chair, pas l’écorce mouillée d’arbres éveillés. J’esquivais chaque coup qui frappait alors l’eau avec une force insoupçonnée. Sautant sur l’un d’eux, je repartis vers un autre mais mon plan avait marché. Les autres arbres, en tentant de me détruire, frappèrent leur camarade sans remord ni regret. Faisant cette technique, je ne me retrouvai bientôt qu’avec cinq adversaires qui comprirent mon plan et qui ne se tapèrent plus. Ceux-ci m’entourèrent avec de m’attaquer. Une immense main tenta de m’avoir mais je parai avec Dragonis. Deux autres bras de bois tentèrent le coup mais, faisant une roulade en arrière. Les coups que j’aurai dû recevoir tombèrent dans l’eau. Me relevant, je plantai Dragonis dans un des trous où s’élevaient encore la plainte. Là, le tréant me regarda avant de s’effondrer. J’avais enfin trouvait leur faille, c’était leurs bouches. Donnant cette information à Katone, il se mit lui-même à abattre les souches animées. Les autres tréants que j’affrontai mirent un peu de temps avant de changer de technique. Sautant sur un adversaire, je lui transperçai la gorge avant de faire pareil avec un autre. Là, les deux restants décidèrent de changer de plan et de fermer la bouche et les yeux. Ils ressemblaient maintenant juste à des souches avec des bras et des jambes qui marchaient maladroitement, se fiant seulement aux bruits. Mais bizarrement, il n’en restait pas moins plus efficace. Visant avec précision, l’un d’eux me toucha au ventre et m’envoya valser dans l’eau. Roulant sur le côté, j’évitai de justesse un bras et e donna un coup sur la tête de bois qui m’avait visé. MA lame s’enfonça avec difficulté dans le bois jusqu’à la garde. L’autre tréant ne savait pas quoi faire, ne sachant s’il devait me frapper de peur de tuer son camarade ou alors s’il devait attendre. Mais il n’eut pas le temps d’avoir un avis clair. Comme l’arbre sur lequel j’étais s’agitait, il frappa malencontreusement son compagnon qu’il tomba en brindille. LA souche où j’étais s’effondra alors dans un bruit d’éclaboussure, laissant de la sève sur Dragonis. Ensuite, je partis pour aider Katone qui était encore en prise avec huit de ces créatures, elles avaient compris plus vite le danger et se battaient maintenant à l’aveuglette. Saisissant ma chaîne, je la jetai et l’enroula autour d’un bras de bois, l’obligeant à venir vers moi. Comme il disposait d’une immense fore, sûrement par sorcellerie, il tira la chaîne vers lui et je fis un bond dans sa direction. Prenant Dragonis en avant j’arrivai à lui planter profondément dans son crâne de bois. LE tréant bougea dans tous les sens frappant trois de ses camarades qui s’effondrèrent. L’arbre s’écroula alors, ne laissant derrière lui que quatre autres arbres. Ceux-ci se mirent à ouvrir leurs bouches et à pousser un cri strident. Instantanément, nous entendîmes les bruits d’autres tréants qui s’approchaient. Comme les premiers devant nous gardaient la bouche ouverte, nous achevâmes les quatre premiers. Malheureusement, les autres n’étaient pas une vingtaine mais une centaine. Ils arrivèrent, nous regardèrent et repartîmes. C’était extrêmement étrange que des créatures ainsi appelé repartaient sans même avoir porté un coup mais c’était le cas. Il y avait autre chose d’étrange, le vent qui était absent s’était soudainement levé. Prudemment, nous reprîmes le chemin vers le centre des marais. Le vent s’emballa alors et nous dégainèrent nos lames. Lorsque ce fut fait, tous les corbeaux présents sur les souches où cachaient dans les eaux s’envolèrent en hurlant. JE fis encore un pas quand soudain..
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 13:31

Il m'arrivait souvent dans le miroir du savoir les guildiens que j'envoyais en mission.

Cette fois-ci encore, je ne pouvais m'empêcher de regarder les péripéties de ce jeune guildien.
Alors qu'il marchait, une Balverine blanche se jeta sur lui, allait-il pouvoir éviter ces coups?

Areus, lance le dé d'adresse pour voir si tu réussis à éviter ses coups.

Revenir en haut Aller en bas
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 14:07

Bon, je lance le dé alors.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 14:07

Le membre 'Areus' a effectué l'action suivante : Lancé du destin

'Adresse' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 14:10

Tu réussis à éviter, les coups de la balverine, mais au moment où tu t'apprêtais à lui porter le coup de grâce, la balverine blanche s'échappa en blessant ton ami.

Il te faudra en plus de vaincre la sorcière, trouver un remède pour qu'il ne finisse pas en balverine.

Bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 15:55

J’avançai d’un pas lorsque soudain, sortant de nulle part, avec une rapidité extraordinaire, surgit de l’eau des marais une immense balverine blanche. Elle montra ses crocs et commença à me porter des coups. J’arrivai à esquiver trois de ses coups et je parai un quatrième avec mon bras. La grande force de la bête me faisait reculer mais Katone la déséquilibra en lui transperçant le dos. Tombant dans l’eau boueuse, la balverine se releva mais reçut une chaîne en argent qui lui lacéra le bras. Elle se mit à hurler mais sembla ensuite ravaler sa douleur. J’essayai de la maitriser mais, faisant tourner la chaîne autour d’elle, elle parvint à l’envoyer voler avec moi loin de là. Tombant dans l’eau croupie avec fracas, je regardai autour de moi avant de me relever. J’aperçus là-bas Katone qui se battait avec le monstre. J’accourus pour lui porter de l’aide mais, trop tard. Faisant un des ses bonds explosifs, elle fonça à quelques centimètres de son visage et en profita pour étendre son bras dont les griffes s’ornèrent de cramoisi. Katone essaya de ravaler un cri de souffrance, son visage maintenant défiguré par le coup de griffe. Mais le pire fut la suite. Comme Katone avait les mains sur son visage, la balverine en profita pour lui mordre le bras, arrachant un morceau de chair. Arrivant en trombe, je lui donnai un coup de poing qui lui déboita la mâchoire et lui donna un coup de Lupos et Dragonis en même temps, ayant récupéré la lame que Katone avait laissé tombé. L’effet fut dévastateur. Non seulement, la balverine saignait mais en plus elle brûlait comme une torche. Se roulant dans les marais, elle parvint à éteindre le bûcher et s’enfuit avant que je n’ai eu le temps de réagir. Lorsque j’allai près de Katone qui s’était effondré sous ses blessures, je m’aperçus qu’il allait au plus mauvais point. Le coup de griffe et la blessure au bras saignaient abondamment. Le soignant au maximum, je parvins à fermer la blessure des griffes et à cicatriser le coup de mâchoire. Malheureusement, il savait comme moi qu’il était contaminé. Dès le moment où il avait été mordu, il savait que c’était fini, qu’il allait devenir une balverine blanche, qu’il allait ressemblait à ce qu’il avait combattu. Après que j’eus soigné ses blessures, il se leva et me dit :

-Ne t’inquiète pas pour moi, je vais bien. Si par malheur, je me transforme, je partirai pendant le temps où je serai encore lucide. Mais pour l’instant, l’heure n’est pas à la compassion mais à l’exil. Il nous reste une sorcière à abattre. Alors, allons-y.

Bien qu’il ait voulu le cacher, il était épuisé. Préférant qu’il se repose, je pris le prétexte que les précédents combats nous avaient épuisés et que nous devions être en forme. Nous nous reposâmes donc en silence, assis sur des souches que nous avions abattues il y a peu. AU bout d’une demi-heure, nous reprîmes notre marche à travers les marais. Nous marchâmes en silence pendant un temps que je ne saurai définir avant d’apercevoir une maison en bois abandonné. Prudemment, nous nous en approchâmes, craignant ce qu’elle pourrait cacher. Lorsque nous y entrâmes, il n’y avait absolument rien à l’intérieur, le vide total. Nous fouillâmes la pièce mais nous n’avions rien trouvé. En sortant, nous comprîmes son utilité. C’était un leurre pour permettre aux sœurs de Morwene de se réunir. En tout cas, lorsque nous sortîmes, une vingtaine de femmes à l’allure bestiales nous regardaient en poussant des hurlements de bêtes fauves. Sauf une, d’une laideur incomparable, habillé d’une unique robe rapiécé noire qui nous regardait avec le même air que la manticore. Après quelques minutes d’observations, elle s’exclama :

-Mes sœurs, tuez-les et rapportez moi leurs corps, je vous prie.

Et elle disparût en ayant animé la haine des ses sœurs qui s’élancèrent vers nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mar 10 Aoû - 20:15

Les sorcières nous montraient leurs dents avec hargne, énervés et stimulé par leur sœur. Dès que cette dernière eut disparu totalement de leurs champs de vision, elles décidèrent d’attaquer. Face à nous, il y avait maintenant une vingtaine de sauvageonne qui couraient vers nous en hurlant comme des possédés. Alors, Katone et moi, nos deux lames prêtes nous élançâmes à l’assaut. AU début, nous crûmes qu’elles étaient plus faibles qu’on ne le pensait. Chaque fois qu’une d’entre elles prenaient un coup, même faible, elle s’écroulait dans l’eau croupie et bientôt, elles étaient toutes à terre. En fait, elles avaient réussi leurs coups. Elles étaient maintenant tout autour de nous et se levèrent en même temps. Avant que nous n’esquissions un geste. Elles se jetèrent sur nous, nous mordant et nous griffant. Bientôt, je tombai, recouverts par une multitude de femmes aux instincts de bête. Katone, quand à lui, ne semblait pas ressentir la douleur et, contractant ses muscles, il envoya voler les sorcières autour de lui. D’un coup d’épée, il fit de même pour celle qui était sur moi. Sa force extraordinaire venait, même si je n’osais le dire, d’un début de transformation en balverine blanche. Les symptômes commencèrent ainsi, d’abords un force brute immense, puis une vitesse et une puissance dans les jambes pour les sauts hors du commun, et enfin une apparence de balverine, rendant insensible à toute les armes sauf celle en argent. Maintenant, le temps pressait. On ne partirait pas des marais sans Morwene enchaîné avec nous mais il fallait trouver un antidote dont les ingrédients n’étaient pas ici. Les sorcières semblaient maintenant consterné qu’un tel homme avait de tels pouvoirs. Mais elles ne restèrent pas surprise longtemps et repartirent une nouvelle fois à l’attaque. Cette fois-ci, elles ne firent pas semblant de tomber, préférant nous attaquer directement. En revanche, je vis que Dragonis ne leurs faisait pratiquement pas mal. Le feu qu’il animait s’éteignait vite dans cet environnement humide et froid. Les coups de Katone étaient encore les plus utile. Sa nouvelle force ajoutée au pouvoir du vent de Lupos le rendait beaucoup plus efficace. Il tranchait les chairs et brisait les os avec facilité. Déjà trois sorcières étaient à terre, baignant dans des mares de sang noir. Soudain, je me rappelai ma chaîne en argent qui m’était décidément bien utile. La sortant à toute vitesse, je révoquai Dragonis et commença à agiter les dragons d’argent en les tournant au-dessus de moi. Lorsqu’une des sorcières reçut la morsure, elle hurla à la mort et s’écroula lorsque je retirai la chaîne. Ainsi plusieurs sorcières s’écroulèrent dans l’eau boueuse, vaincu par Lupos ou transpercé par l’argent. Du sang noir inondait maintenant les marais. L’une des sorcières me fit signe d’approcher et me dit à l’oreille :

-Tu ne croyais quand même pas nous vaincre comme ça, n’est-ce-pas ?

Et là, je sentis une immense vibration qui me fit basculer dans l’eau. Katone dut ressentir la même chose car il s’écroula à côté de moi. Nous relevant précipitamment, nous vîmes un spectacle assez déplaisant. Les sorcières s’élevèrent dans le ciel et restèrent figé là-haut. Le sang s’éleva alors des marais et rentra dans le corps des sauvageonnes qui eurent leurs blessures refermé, comme si elles n’avaient même pas commencé à se battre. Elles repartirent vers nous avant de s’arrêter et de fuir. Quelques secondes plus tard, un immense bloc de roche s’écrasa juste devant nous. Une voix s’exclama alors :

-On dirait que seule une sorcière peut en vaincre une autre et que les chevaliers ne sont pas à la hauteur.

Nous retournant, je la vis, celle que j’attendais.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 0:11

Elle était nous là, nous regardant de ces yeux rouges, son visage encadré de mèches roses. Elle était là, portant d’étrange gants noirs qui été marron à l’intérieur. Elle était là, Morgane. A cette époque, je ne sus pas pourquoi j’étais fou de joie. Il y avait quelques proposition, soit que ce soit pare que je savais qu’elle m’aiderait, soit parce qu’elle connaissait l’antidote à la transformation en balverine où soit parce que je l’attendais depuis longtemps. En tout cas, Morgane était là, dans son costume habituel, tout en noir, qui faisait contraste avec ses cheveux clair et roses. Lorsqu’elle nous rejoint, elle nous lança des petits sourires, signe qu’elle savait qu’on avait besoin d’aide. C’était une sorcière très puissante selon certain, mais elle semblait quand même redoutait Morwene. Elle nous dit alors :

-En gros, je vous explique le plan. Pour vaincre ces demi-démons, je vais les enfermer dans une prison de terre boueuse suffisamment solide pour qu’elles contiennent jusqu’à ce qu’on défasse Morwene. Et je doute qu’elles soient assez malignes pour tenter elles-mêmes de retrouver leur sœur.
-En gros, on doit faire en sorte qu’elle soit dos à dos, c’est ca ?

Regardant Katone, elle acquiesça tout en continuant de sourire. Les sorcières, ayant compris qu’elles n’étaient peut-être plus en position de force décidèrent de tenter le tout pour le tout. Elles partirent tous en même temps dans notre direction. Katone m’indiqua alors de rester en arrière. Il fonça vers les sorcières et les arrêta presque toute à mains nues, ayant laissé tomber Lupos. Les quelques qui passèrent reçurent alors un poing de métal dans la figure et allèrent en arrière rejoindre leurs sœurs. Bientôt, toutes les sauvages furent devant Katone et Morgane envoya son sortilège. Faisant un bond en arrière, Katone se mit à côté de moi pour assister à cet étrange spectacle. De la boue sortait du sol pour former des barreaux, ensuite encore de la boue sortait, s’élevait et formait un toit. Lorsque ce fut fini, la boue sécha formant un mur hermétique de boue plus solide que de la pierre. Mais ce mélange ne suffit pas à arrêter les maudites. Concentrant toutes leurs énergies, elles utilisèrent leurs anciens pouvoirs démoniaques et leurs sortilèges enfouis pour briser la prison qui vola en éclat, projetant de la boue partout. Regardant Morgane, je lui demandai d’un regard quel était le plan B. Elle me dit alors qu’elle avait une autre solution mais que celle-ci était plus dangereuse. Levant son bras, elle murmura une parole étrange et un balai apparut. Ce n’était pas un simple balai. Il était en argent et avait une lame sous lui. C’était l’un des artéfacts les plus puissants, un balai qui maitrisait l’élément préféré de Morgane, la terre. Elle planta son balai dans le sol et murmura une formule en caressant la lame. Aussitôt, les sorcières se multiplièrent. En quelques secondes, il n’y en avait plus vingt mais deux cent sorcières sauvageonnes et brutales qui nous faisaient face. Lorsque les sœurs de Morwene s’aperçurent de cela, elles rirent aux éclats, pensant que Morgane était Morwene, leur sœur déguisée pour tromper l’ennemi, et qu’elle avait utilisé un puissant sortilège. Elles se trompaient lourdement. En fait, Morgane avait le contrôle de chaque double qu’elle avait crée. Mais chacun était faible et indolore, ne pouvant infliger de blessure. Mais pourtant, cent quatre vingt sorcières se mirent à se taper dessus et bientôt, les vingt originales rejoignirent cette débandade, se battant les une contre les autres. Je me demandai alors pourquoi elle n’avait pas fait cette technique plus tôt et, en la voyant, je compris pourquoi. Elle s’écroula sur elle-même, fatigué par l’effort qu’elle était en train de donner. Lorsque les doubles disparurent après une dizaine de minutes, j’étais agenouillé auprès de Morgane, Katone à côté de moi ne sachant que faire. Il lança un regard vers les enfants du diable mais les vit toutes assommés ou évanouies par les coups qu’elles avaient donnés où reçut. Se relevant difficilement, Morgane s’exclama :

-Allons, Areus, reprend-toi. Je te signale qu’on a une sorcière à vaincre et à exiler, alors pas de temps à perdre, pour le défaitisme. En route !

Et avant que je n’ai eu le temps de me plaindre, elle prit la tête de l’expédition et s’élança.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 12:34

Elle avançait devant tous d’une pas léger et rapide et je dû courir pour la rejoindre en tête. Lorsque je fus à côté d’elle, des pensées en moi se mélangeaient mais ce fut sûrement l’une des voix fortes qui sortit :

-Tu sais guérir quelqu’un avant qu’il ne se transforme en balverine blanche ?
-Et bien, commença-t-elle, si j’avais des ingrédients rares ici, sûrement mais ce que je possède, je ne l’ai pas sur moi, là j’ai que le strict minimum. Et si tu veux partir à leur recherche, ca prendra énormément de temps. En clair, si Morwene n’a pas de remède, Katone se transformera. Ne me demandes pas comment je le sais, c’est très simple. SI c’était toi qui avais été mordu, tu serais plus angoissé, non ?
-IL n’y a donc aucun espoir…

Regardant si Katone avait entendu, je le vit le visage sombre, un peu éloigné de nous. Il marchait lentement, semblant profiter de ces instants. Morgane me mit la main sur l’épaule et me murmura « je ferai tout ce que je peux pour lui ». LA regardant, je serrai un peu plus mon bandeau et pris la tête de l’expédition. Nous marchâmes ainsi pendant près de trente minutes avant que quelques choses se passèrent. C’était un étrange cri, une sorte d’appel à l’aide. Pressant le pas, nous vîmes alors que nous étions encore tombés dans un piège. Cela semblait légèrement évident lorsque c’était présenté sous cet angle. Une jeune femme à moitié dénudé attachés à un rocher qui bizarrement s’approcher d’un autre rocher pour qu’ils écrasent à deux la femme. C’était si évident que Morwene reprit son apparence en bougonnant. A présent, la vieille sorcière nous regardait d’un air méprisant. Elle pointa Morgane, rigola d’un air gras et disparût, son rire résonnant dans le ciel. Lorsqu’elle fut partie, les rochers qui avaient menacé de la broyer s’agitèrent comme les souches il y a peu. Bien que des bras ne sortent pas de la roche, les pierres se soudèrent pour former un golem immense et résistant. Il nus regarda d’abord avant de commencer à nous jeter d’immenses boules de boue qu’il arracha du sol. Mais les pouvoirs de Cavalières, les gants de Morgane, arrêtaient chaque projectile. Elle s’élança vers notre adversaire en disant :

--Pas très malin d’envoyer de la terre à une sorcière qui la contrôle.

Et, déchainant sa puissance, elle tapa dans ses mains, faisant passer la magie entre les deux gants. Ensuite, elle ouvrit les mains d’où une vapeur grise s’échappa. Cette vapeur alla sur le golem et, quand il se la reçut, les deux fragments de pierre retombèrent, inerte. Comme si de rien n’était, elle nous fit signe d’avancer. Avant de reprendre la marche, elle s’exclama :

-Si c’est tout ce que Morwene a à nous proposer, alors on l’affrontera bientôt ; Je dirai même que le prochain combat sera contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 15:59

Nous avançâmes durant quelques minutes avant de tomber sur Morwene. Cette fois-ci, nous le sentions, c’était elle contre nous, simplement, sans rien au milieu. C’était la sorcière face à la sorcière, au gardian et au chevalier mordu. Tous les quatre réunis pour le dernier combat, le plus éprouvant et le plus dangereux. Après un long moment de scrutation, elle ouvrit son œil droit, qu’elle gardait d’habitude fermé. Lorsque cet œil se pointa sur Morgane, celle-ci s’immobilisa et tomba en arrière dans l’eau. Tentant de la rattraper, je l’entendis me dire que ce n’était pas la peine et que je devais m’occuper de la sorcière maudite. Après avoir remarqué qu’elle était seulement paralysée, je décidai d’affronter la sorcière mais je vis que Katone était déjà en prise avec elle. Tenant Lupos devant lui, il essayait de l’atteindre mais la ratait à chaque fois. Je partis alors l’aider, invoquant Dragonis et préparant ma chaîne. La sorcière parvenait avec facilité à esquiver nos coups mais ne semblaient pas vouloir attaquer pour le moment. Elle esquivait en rigolant, son œil de sang ne cessant de regarder Morgane quelques soit l’endroit où elle était. Mais elle cessa de rire lorsque, faisant un bond magnifique, Katone arriva sur elle et lui entailla la joue. Pendant les quelques secondes où le fer toucha sa peau, Morgane en profita pour se soustraire au pouvoir d’immobilisation. De nouveau libre de ses mouvements, elle fit craquer ses doigts et était prête à en découdre. Quand à Morwene, elle était maintenant furieuse que ses proies se débattent aussi furieusement. Elle décida alors d’en finir vite. Déchainant ses pouvoirs, elle prononça une formule étrange qui souleva l’eau des marais. Maintenant que nous marchions sur un sol sec, un mur humide s’opposait à nous. Mais ce n’était pas tout. S’animant bizarrement, le mur aqueux s’anima pour former un immense golem marin qui partit vers nous. Me poussant en avant, Morgane me dit d’utiliser mes pouvoirs pour le faire s’évaporer. J’eus alors un déclic, je ne connaissais que deux coups de Dragonis, le toucher incendiaire et l’onde incendiaire. Décidant de faire la deuxième attaque. Envoyant une multitude d’onde enflammée sur mon ennemi, j’essayai de le briser ou de l’évaporer mais mes coups séparaient l’eau qui se reformait rapidement. Voyant ce prodige, mon allié sorcière décida qu’il fallait utiliser une meilleure technique. Serrant les poings, elle invoqua son balai-hallebarde et l’enfonça dans le sol mais n’eut pas l’occasion de s’en servir. Katone s’était élancé, Lupos en avant, et donnait des coups à répétitions. L’eau du golem s’éparpillait à plusieurs mètres avant de revenir. Sa nouvelle force impressionnante brisait le golem à chaque attaque. Pendant ce temps, Morgane se concentrai sur une formule étrange, serrant fortement son balai entre ses mains. Quant à moi, je ne savais pas que faire, j’essayai d’aider Katone mais cela ne servait pas à grand-chose. Lorsque Morgane eut terminé son incantation, elle murmura une parole un peu plus forte et d’immense pique sortirent du sol en direction de la fille de Satan. Déconcentré, elle esquiva alors le coup, se déconcentrant du golem qui s’apprêtait à tomber. Mais Morwene parvint à se ressaisir et à reprendre le contrôle de son golem. Mais celui-ci se mélangea dans la vase, la boue et l’eau croupie. C’est alors qu’un combat eut lieu. Morwene immobilisa Katone et sa force extraordinaire et se battit avec Morgane pour le con trôle du golem. Maintenant qu’il était aussi composé de terre, les gants de Morgane pouvaient le maitriser. Cela me vexait un peu d’être celui qui semblait être le plus faible mais aussi cela me donnait une position agréable. Effectivement, plus personne ne s’occupait de moi. Contournant Morwene, j’arrivai derrière elle sans qu’elle sans aperçut mais, lorsque je tentai de l’enchaîner, elle me jeta un sortilège qui me fit partir en arrière. Bien qu’elle avait perdu le contrôle du golem, elle était tranquille et calme et d’un geste, fit retomber l’eau du corps de l’invocation qui ne pouvait alors plus bouger et qui retomba lourdement sur le sol. Bizarrement, elle rendit à Katone la liberté de ses mouvements et essaya de m’immobiliser. Mais j’avais bougé et elle regarda autour d’elle pour me voir. Lorsqu’elle m’aperçut, j’avais sauté au-dessus d’elle et mon immobilisation lui couta une nouvelle blessure. Je tombai à la verticale, épée sorti, et lui fit une autre blessure à la joue. Bien qu’elle était énervé, elle préféra rire fortement avant de s’éloigner et de disparaître. Nous la poursuivîmes pendant quelques minutes avant de l’avoir perdu. Nous crûmes avoir aperçu sa forme et coururent jusqu’à une clairière formé par des souches abandonnés. Voyant qu’il n’y avait rien, nous décidâmes de poursuivre nos recherches ailleurs. Mais, tout à coup…
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 16:03

Je vis alors la sorcière apparaître et lancer un sort de métamorphose à nos deux jeune aventurier

Areus, lance le dé adresse pour voir si tu parviens à éviter le sort
Revenir en haut Aller en bas
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 16:08

Que la chance soit avec moi..
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 16:08

Le membre 'Areus' a effectué l'action suivante : Lancé du destin

'Adresse' : 9
Revenir en haut Aller en bas
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 16:13

Hélas pour toi, tu te tords le pied et subit de plein fouet le sort.
Tu es donc maintenant transformé en troll unijambiste, tu devras donc trouver un remède pour retrouver ta forme originelle.
Bonne chance pour la fin de ta quête
Revenir en haut Aller en bas
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 16:42

Mais tout un coup, alors que nous nous apprêtions à poursuivre nos recherches, Morwene réapparut derrière moi, s’apprêtant à lancer un sortilège. Sautant sur le côté pour esquiver, une branche vicieux arracha mon pied du reste de mon corps et je m’écroulai dans la vase, le sortilège me perforant le dos. Au début, je ne savais pas ce qui se passa. Je vis mon pied pris dans la branche disparaître et mes vêtements se mirent à rétrécir, jusqu’à devenir aussi petit qu’un pagne qui alla ensuite s’enfilait autour de mes jambes. A la place de ma jambe droite, il y avait maintenant un bout de bois grossier et mon bras de métal était redevenu couleur acier rouillé. Lorsque j’entendis le cri de Morgane, je compris qu’autre chose avait dû se passer et le rire de l’autre sorcière ne me détendait pas, bien au contraire. LA chaîne en argent, tombé dans la vase, reflétait une partie de mon visage comme ravagé. Regardant la lame de Dragonis, je vis alors l’horreur, j’étais devenu un troll avec une jambe et un bras en moins et un œil inutile. Le sortilège de Morwene avait fonctionné à merveille. Mais, il se passa une chose qui attira mon attention, ainsi que celles des sorcières. Katone, bien loin de s’imaginer que j’étais devenu un troll, se mit à hurler à la mort en se tenant la tête. Il prononçai entre deux hurlements des bribes de phrases comme « sang, viande, tuer » qui revenait souvent. Plus que mon sortilège qui aurai pu être effacé, ce fut sa malédiction qui m’inquiéta. Sur son corps poussaient de longs poils blancs qui gagnaient en volume. Sa mâchoire s’allongea et ses griffes firent de même. Ses yeux changèrent complètement, se voilant derrière un rideau rouge sanguinaire. Ses dents étaient des crocs effilés qui brillaient lentement. Ses vêtements tombèrent en lambeau sur le sol tandis que ces mains et pieds se transformaient en pattes. Bientôt, il ne resta de lui que deux choses, une épée posé sur le sol et des vêtements détruits. Le reste faisait partie de la balverine blanche qui venait d’apparaître sous nos yeux. En voyant cela, Morwene rigola de plus belle, se tordant de rire mais s’étouffa lorsqu’elle esquiva au dernier moment des griffes aiguisés. Katone était maintenant face à elle, la regardant et s’apprêtant à la combattre. Je voulu aller le rejoindre mais je ne pus bouger, sûrement à cause d’un de ses maléfices. Son œil de sang me regardait effectivement, pensant que j’étais le plus terrible sous la forme d’un troll. Morgane courut vers moi et me murmura :

-Pour Katone, je suis désolé, c’est trop tard. Mais pour toi, je peux sans doute annuler le sortilège mais ca prendra du temps, autant commençaient tout de suite.

Ne pouvant parler, je me concentrai sur le combat, tentant de me déplacer et de résister à cette force mais, en vain, je ne parvins à bouger. Katone, maintenant dix fois plus agile et rapide, esquivait les sorts de la maudite, se rapprochant à chaque instant. De son côté, je sentais Morgane me lançait des sortilèges multiples. Peu à peu, je sentis mon corps retrouvait son apparence. C’était sans compter sur la démone. Délaissant Katone une seconde, elle m’envoya un sortilège qui me fit voler à plusieurs mètres et son œil de sang se posa alors sur Morgane qui ne put plus bouger. C’est là que Katone arriva à lui infliger une blessure. Profitant de son désintéressement provisoire envers lui, il fit un bond le faisant voler au-dessus du ciel. Retombant lourdement derrière son adversaire, il lui sauta dessus, l’envoya vers moi, après lui avoir arraché son œil de sang à coup de mâchoire. Ne s’attendant pas à ca, elle reçut un immense coup de poing d’autant plus surprenant et alla casser une souche en s‘écrasant dessus. Recrachant l’œil de sang dans la vase et l’écrasant de son immense patte, Katone repartit à l’assaut tandis que je saisissais les deux lames, Lupos et Dragonis, et que je tentai de rester à côté de lui, en courant avec ma jambe de bois. Morgane me rejoint alors, me doubla et alla aider Katone. Je me sentais à la traîne mais la puissance de Morwene, bien que légèrement affaibli, était encore trop forte pour ne pouvoir être vaincu seulement par une balverine blanche et par une sorcière. LA force d’un troll unijambiste à bras de métal allait faire la différence.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Areus
avatar

Messages : 977
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Morgane, la sorcière de mon coeur
Emploi/loisirs : Regarder Morgane en toute occasion et se battre pour son honneur




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 17:43

Lorsque j’arrivai sur les lieux, je m’aperçus que ma présence était bien utile. Katone, le torse ensanglanté, continuait d’esquiver les sorts en tentant de s’approcher de l’ennemi. Morgane, ma chaîne qu’elle avait récupéré à la main, semblait extrêmement fatiguée, presque aussi que Morwene qui lançait des sorts à qui le voulait. Katone parvint une fois encore à blessé Morwene avant d’être encore repoussé et de repartir en arrière. Ensuite, la démone essaya d’attaquer Morgane mais une onde enflammée la retint. Esse s’écroula sr le sol plus énervé que jamais. Il se passa quelque chose alors qui mis fin au combat. La sorcière s’apprêtait à me lancer un autre sort lorsque, sautant sur elle, Katone la fis tomber dans la boue et la retint fortement, la broyant sous sa force. Morgane lui dit de partir lorsqu’elle lancerait la chaîne, ce qu’elle fit. Prenant appuie sur Morwene, Katone bondit et échappa de justesse à la morsure d’argent qui entoura la maudite. Elle s’écroula alors, subissant la morsure de l’argent. Je pensais qu’il ne nous restait plus beaucoup de choses à faire mais Katone me ramena à la réalité, partant vers Morgane, sa soif de sang et ses instincts ranimaient par sa transformation. Mais lorsqu’il passa à proximité, je l’assommai d’un coup, le faisant tomber sous ma force décuplé. Les deux plus dangereuses créatures dans le secteur étaient maintenant vaincues et Morgane s’était remise en face de moi, baragouinant d’étranges paroles pour annuler le maléfice. Quelques minutes plus tard, j’étais redevenu un être humain normal, avec un bandeau cachant un œil aveugle, une écharpe bleu complétant un habit de gardian et un bras de métal qui ressemblait à un membre normal. Par contre, selon Morgane, il n’y avait aucun espoir pour Katone. C’est là que Morwene se mit à hurler en crachant :

-Espèce de petite sotte, tu ne connais rien de la magie ou de la sorcellerie ou quoi ? Il y a une solution mais je ne te la dirai pas si tu ne me laisse pas sortir.

Serrant encore plus la chaîne et enfonçant Lupos dans le bras de la démone, je lui ordonnai de m’indiquer l’antidote. LA douleur fut si insoutenable qu’elle accepta de me la dire en deux hurlements. Elle murmura « il doit boire son sang et il faut prononcer l’incantation que je vais te dire, consœur ». Je l’avertis alors que si elle nous trompait, elle pouvait être sûre que je la tuerai. Mais bizarrement, elle ne nous trompait pas. J’entaillai la joue de Katone et déposa quelques gouttes de son sang sur sa lange. Après avoir avalé son sang, exalté par ce goût qu’il adorait, Katone se réveilla pendant que Morgane prononçait la formule que lui murmurai Morwene. Avant que la balverine n’ait le temps de bouger, une vapeur s’éleva alors mais rien ne se passa. Katone semblait juste paralysé. Morwene murmura alors qu’il fallait un autre sang pour que ca marche. Elle ajouta cela avec un sourire si narquois que cela m’énerva. Saisissant la chaîne, je l’envoyai en même temps que la maudite enchainé auprès de Katone qui la mordit avec joie. Lorsque du sang dégoulina de ses babines, il se retransforma en humain. Les poils rétrécirent et redevinrent marron. Sa taille redevint humaine et ses pattes redevinrent des mains. Regardant autour de moi, je vis que nous étions arrivés au bout du marais, de l’autre côté. Tandis que Morgane donnait quelques vêtements à Katone pour le rendre présentable, moi je sortis des marais en disant que je revenais dans quelques minutes, trainant derrière moi Morwene. JE marchai pendant une dizaine de minutes avant d’avoir de la chance. AU début, je ne savais pas trop où j’allai mais je trouvai un ancien temple où des statues d’archanges se dressaient. La porte fébrile n’avait plus que quelques instants à vivre et je jetai la sorcière à l’intérieur. Comprenant soudain que ce temple était béni, elle hurla de la laisser, me promit mont et merveille mais ne put n’empêcher de détruite la porte d’un coup de poing en métal. Lorsque je revins près de Morgane, je m’aperçus de quelque chose d’étrange. Katone ressemblait étrangement au maitre gardian qui m’avait fait apprenti. Même queue de cheval, même cicatrices de deux griffes, il semblait plus vieux et plus aguerri. Morgane lui avait fait apparaître une veste blanche dessus un t-shirt noir. Il avait aussi d’immenses bottes grises et un pantalon vert. Sinon, c’était toujours Katone, le Katone qui m’avait aidé dans de multiples quête. Rangeant Lupos, il m’envoya Dragonis qui disparut alors en disant :

-Voici une mission rondement mené, et je ne pense pas que nous rentrerions à deux aujourd’hui, n’est-ce-pas ?

Morgane rougit, me prit la main et m’amena à l’écart. Le lendemain, nous marchâmes sur les routes, retournant à the guilde. Je n’avais peu être plus ma chaine en argent mais Morgane chevauchaient à côté de moi. Quant à ce qui s’est passé la veille entre nous deux, c’est une autre histoire…


Fin de la quête boss…
Revenir en haut Aller en bas
http://the-guilde.forumactif.com/profile.forum?mhttp://the-guild
Master
avatar

Messages : 972
Age : 107
Localisation : Dans les tréfonds de la Guilde entrain de mater des photos d'Azrya *-*
Emploi/loisirs : Maître(esse) de la Guilde ... et ... fan d'Azrya




Permis de Guildien
Renseignements utiles:
Renseignements sur le Guildien:
MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene. Mer 11 Aoû - 17:47

Quête boss validée, tu passes donc du niveau01 au niveau 02. Tu obtiens donc 200 Pièces d'or pour cette quête bien menée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene.

Revenir en haut Aller en bas

[fini]Quête BOSS: la sorcière des marécages, Morwene.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Guilde :: Lasham-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com